> Tech > Le credo de l’équilibrage des charges en réseau (NLB)

Le credo de l’équilibrage des charges en réseau (NLB)

Tech - Par iTPro.fr - Publié le 24 juin 2010
email

par Tim Huckaby
L'équilibrage de charge en réseau (NLB, Network Load Balancing) de Windows 2000 est un procédé de clustering qui équilibre le trafic sur le réseau des applications de type IP, comme des applications Web, FTP et VPN, sur de multiples serveurs.NLB est une solution d'équilibrage de charge fondée sur le logiciel dans Win2K Advanced Server et Win2K Datacenter Server. NLB simplifie l'administration en permettant de gérer un groupe de serveurs indépendants comme un seul et unique système. Les administrateurs utilisent en principe NLB pour répartir équitablement les requêtes de clients Web entre les serveurs Web, comme dans la ferme de serveurs Microsoft Internet Information Services (IIS) 5.0. L'équilibrage de charge va bien plus loin que la simple distribution du trafic Web. Le moment est venu de dissiper certains mythes sur l'équilibrage de charges en général et sur NLB en particulier. Pour attaquer ces mythes, je vais explorer NLB de Win2K en profondeur pour mettre en lumière la facilité avec laquelle on peut configurer NLB et utiliser toute sa puissance.

Le credo de l’équilibrage des charges en réseau (NLB)

  Les serveurs à  équilibrage de charge (aussi appelés hôtes) dans un cluster NLB, procurent deux avantages importants. Premièrement, NLB module les performances d’IIS en répartissant les requêtes clients sur plusieurs hôtes dans le cluster. Au fur et à  mesure que le trafic augmente, on peut ajouter des serveurs (jusqu’à  32) à  un cluster. On peut ajouter ou enlever des hôtes d’un cluster sans interrompre les services. Deuxièmement, NLB fournit une haute disponibilité (c’est-à -dire, un service continu) en détectant les défaillances des serveurs à  l’intérieur d’un cluster et en redivisant automatiquement le trafic client sur les serveurs disponibles restants.

  NLB distribue le trafic IP sur de multiples instances d’IIS, chacune s’exécutant sur un hôte dans le cluster. NLB répartit de manière transparente les requêtes clients (c’est-à -dire, utilisateurs) entre les hôtes et permet aux clients d’utiliser une ou plusieurs adresses IP « virtuelles » pour accéder au cluster. Aux yeux des clients, le cluster a l’apparence d’un serveur.

  Quant aux programmes serveurs, ils ne savent pas qu’ils s’exécutent dans un cluster NLB. Les hôtes NLB émettent des messages « heartbeat » (battement de coeur) périodiques permettant de superviser tous les membres du cluster. Ces messages heartbeat imposent une très faible charge au réseau. Le logiciel détecte les défaillances de l’hôte en cinq secondes et effectue la reprise en 10 secondes. Si un hôte à  équilibrage de charges tombe en panne ou si un nouvel hôte est mis en ligne, NLB redistribue, de manière automatique et transparente, la charge de travail entre les hôtes du cluster disponibles. (Pour plus d’informations sur NLB, voir « Articles associés ».)

Téléchargez cette ressource

Microsoft 365 : HP Subscription Management Services en détail

Microsoft 365 : HP Subscription Management Services en détail

Collaboration à distance, environnements de travail et productivité optimisés, gestion évolutive des licences, accélérez la transformation de votre business pour le faire entrer dans l’ère de la collaboration hybride. Découvrez comment le service de gestion des abonnements HP peut vous aider à optimiser vos investissements et votre stratégie de gestion de vos abonnements Microsoft 365.

Tech - Par iTPro.fr - Publié le 24 juin 2010