> Tech > Le groupe Bastide externalise son ERP

Le groupe Bastide externalise son ERP

Tech - Par iTPro.fr - Publié le 24 juin 2010
email

La branche Electronique et Mécanique du groupe Bastide a basculé son système d'information sous SAP/R3. Manque de ressources informatiques en interne, volonté de se reposer sur un prestataire de confiance : autant de raisons qui ont poussé la PME à  externaliser son projet ERP de bout en bout.

Société brestoise employant 850 personnes, le groupe Bastide exerce deux activités principales : la réparation navale et la construction industrielle. Pour s’ouvrir à  de nouveaux marchés, l’entreprise se devait de posséder un système d’information performant, permettant de répondre aux attentes de ses clients. C’est la raison pour laquelle elle a confié à  Syseca, filiale de Thomson-CSF, la refonte de son système d’informations autour du progiciel de gestion intégré (ERP pour Enterprise Resource Planning) SAP R/3. Au niveau de la division Electronique et mécanique du groupe, ce sont ainsi près de 40 personnes des services commerciaux, administratifs et de gestion de la production qui sont concernées par cette refonte informatique. A terme, le nombre d'utilisateurs potentiel devrait atteindre 250. Chez Bastide, le choix du progiciel SAP/R3 s’est effectué tant pour sa capacité à  répondre aux besoins de la PME que pour son fonctionnement intégré et modulaire. La nouvelle plate-forme sera déployée pour la comptabilité, le contrôle de gestion, les achats et stocks, la gestion de production et la gestion commerciale par projet. L'ensemble représente plusieurs milliers de références manipulées quotidiennement. " Entre la première étude réalisée au début de l’été 1998, et un démarrage de l’exploitation prévu pour l’été suivant, le projet est actuellement dans une phase de prototypage de la fonction finance " explique Christine Marias, contrôleur de gestion et responsable du projet. Et d’ajouter : " Nous n'avons pas encore pris le module de ressources humaines. Quant à  la gestion de la paie, elle sera basculée ultérieurement, certainement à  l'occasion de l'intégration de l'activité réparation navale.

Le groupe Bastide a souhaité se reposer au maximum sur des compétences extérieures pour l’implémentation du progiciel.

Le groupe Bastide externalise son ERP

Ne disposant pas des ressources informatiques nécessaires en interne, le groupe Bastide a souhaité se reposer au maximum sur des compétences extérieures pour l’implémentation du progiciel. C’est la société SYSECA Ouest, partenaire de longue date du groupe, qui a ainsi été chargée de réaliser l’ensemble de la prestation : de la définition de l’architecture fonctionnelle, à  la mise en place de l’architecture technique, le paramétrage, le développement des interfaces avec le système Bull DPS/7000, jusqu’à  la formation des utilisateurs et l’administration de l’environnement de l’exploitation. » Pour des raisons de coût et de facilité d’administration, nous avons retenu au niveau de l’architecture technique le SGBDR SQL Server en environnement NT  » témoigne Loïc Abjean, responsable de projets chez SYSECA. La société de services a d’ailleurs conclu deux partenariats avec SAP et Microsoft afin d’implémenter un ERP adapté au besoin de son client.  » Grâce au couple que constituent Windows NT et SQL Server, nous pouvons déployer SAP R/3 dans des petites et moyennes entreprises, ce qui était beaucoup plus difficile auparavant pour des questions techniques et budgétaires  » précise Loïc Abjean.Bien évidemment, la mise en place de ce nouveau système d’information s’est accompagné de l’ajout de nouvelles fonctions. En dehors des impératifs classiques comme le passage à  l’Euro et l’an 2000, le progiciel a été adapté aux besoins du groupe Bastide via la mise en oeuvre d’une nouvelle ergonomie pour toutes les fonctions administratives. De même, Syseca a participé à  l’élaboration de fonctions permettant un suivi plus précis des coûts de fabrication, et à  une mise en conformité aux standards APICS pour l’acquisition de nouveaux contrats auprès des grands clients de Bastide (Boeing, Aérospatiale, Dassault).  » Pour beaucoup de nos utilisateurs, il s’agit d’une première expérience de la micro-informatique  » explique Christine Marias. Les postes de travail Windows NT remplaçant les consoles Questar reliées au Bull DPS/7000, l’objectif était donc avant tout, la recherche de la simplicité ergonomique.  » Il n’est pas question de construire des écrans complexes avec de multiples boutons de contrôle. A part les responsables de l’administration, les liens avec SQL Server et le DPS/7000 doivent être totalement transparent pour l’utilisateur  » poursuit Loïc Abjean.Le changement d’informatique est souvent un excellent prétexte pour repenser l’organisation et gagner en souplesse. Le groupe bastide ne déroge pas à  la règle. Parmi les réflexions déjà  à  l’étude, figurent la gestion de chantier et le suivi atelier. Ces besoins devront néanmoins être tempérés par les investissements matériels déjà  réalisés récemment, en particulier autour de l’ordinateur Bull DPS/7000 acheté depuis moins de trois ans. Ainsi, la refonte du système d’information doit s’effectuer en deux phases : la branche industrielle pour les principales opérations de gestion, de logistique et de production sera opérationnelle dès l’été 1999. Quant à  la gestion des ressources humaines, le suivi d’atelier et la branche réparation navale, elles basculeront ultérieurement sur la nouvelle plate-forme SAP.

Téléchargez gratuitement cette ressource

TOP 5 Modernisation & Sécurité des Postes Clients

TOP 5 Modernisation & Sécurité des Postes Clients

Pour aider les entreprises à allier les restrictions liées à la crise et la nécessaire modernisation de leurs outils pour gagner en réactivité, souplesse et sécurité, DIB-France lance une nouvelle offre « Cloud-In-One » combinant simplement IaaS et DaaS dans le Cloud, de façon augmentée.

Tech - Par iTPro.fr - Publié le 24 juin 2010