> Tech > Le iSeries serveur de réseau

Le iSeries serveur de réseau

Tech - Par iTPro.fr - Publié le 24 juin 2010
email

par Mel Beckman
Tout le monde reconnaît que le iSeries est un serveur d'applications solide, performant, évolutif, très fiable, et qui coûte relativement peu cher tant pour les applications de type 5250 que pour les applications intranet et extranet. Mais on ignore peut-être encore que le iSeries est aussi un serveur de réseau efficace pour gérer toutes sortes de travaux courants, surtout dans les grandes organisations.
Tous ces avantages : performances, évolutivité, fiabilité, et bon rapport qualité/prix sont tout aussi valables pour les fonctions réseau. De plus, certains services réalisables sur le iSeries ne le sont sur aucune autre plate-forme.
La V4R5 de l'OS/400 contient le support nécessaire aux fonctions suivantes : serveur de sessions, accès en réseau aux bases de données, hébergement Web, serveur SMB, partage de fichiers NetWare, imprimante TCP/IP, accès au répertoire LDAP, serveur DHCP et serveur de noms (DNS).

Afin d'enrichir encore le système, la V5R1 va permettre au iSeries d'accueillir Linux, un système d'exploitation complètement différent (cf. notre rubrique IBMologie, dans ce même numéro). Une bonne connaissance des avantages du serveur iSeries ainsi que des capacités des différentes fonctions de l'OS/400 donnent une bonne idée de l'avenir de ce serveur au sein du réseau.

Le iSeries serveur de réseau

Il est facile d’énumérer les avantages des iSeries : performances, évolutivité,
fiabilité, et bon rapport qualité/prix. Mais il est plus difficile de bien apprécier
la valeur de ces avantages et combien ils améliorent le travail des utilisateurs
du réseau. Examinons les un par un :



Performances. Si un iSeries rivalise de vitesse avec n’importe
quel serveur PC, il est vrai que ces performances ne sont pas gratuites : le iSeries
coûte généralement plus cher qu’un serveur PC équivalent. Cependant, sur iSeries,
les outils d’administrations permettent de bien mieux contrôler la répartition
de cette puissance dans les différentes applications en cours. Sur un PC, avec
Windows ou Unix, l’application la plus gourmande emporte le contrôle sur les autres.
Ce problème de distribution de la puissance est si aigu sous Windows que la plupart
des utilisateurs observent la règle suivante : un service – un serveur. Par exemple
un serveur pour le partage des fichiers, un pour accéder aux bases de données,
un pour l’hébergement Web, un pour les messagerie… Les choses sont différentes
avec l’OS/400, où la quantité de ressources est spécifiquement attribuée à  la
mémoire, au disque, au processeur, et à  chaque service ou application. Une seule
application ne pourra pas accaparer la machine.



Evolutivité. Le iSeries offre une très large fourchette de choix
en termes de performances et de nombre d’options : ses capacités vont du modèle
peu cher fait pour gérer quelques utilisateurs, aux énormes systèmes à  multiprocesseurs
qui peuvent gérer des dizaines de milliers d’utilisateurs. L’évolutivité des performances
va de 1 à  1.000 alors que celle de la plupart des serveurs PC va de 1 à  10. Lorsqu’un
serveur PC s’épuise, il faut répartir l’application sur plusieurs machines ou
la transférer sur une machine plus grosse. En revanche, tous les systèmes des
différentes familles de iSeries peuvent être upgradés. Ceci constitue une économie
de temps et d’argent et compense le coût initial élevé. De plus, le iSeries a
une architecture 64-bits depuis de nombreuses années déjà , alors que Windows n’y
est pas encore. Il est important de noter qu’il est possible d’ajouter des processeurs
à  volonté dans les iSeries à  multiprocesseurs. Il existe aujourd’hui des systèmes
en comportant 24.



Fiabilité. Lorsqu’on ignore tout des iSeries, on connaît au moins
sa fiabilité légendaire. Le iSeries ne tombe jamais en panne. Son hardware de
base est plus robuste que celui de la plupart des serveurs PC, et l’ajout d’une
mémoire correctrice, le système RAID, ainsi que qu’un système de reprise de fichiers
hors du commun en font une plate-forme blindée par rapport aux PC. Les utilisateurs
PC travaillent dans la crainte que le système d’exploitation plante. En effet,
les machines qui utilisent beaucoup Windows doivent être redémarrées très régulièrement
(parfois toutes les semaines). De même, celles qui utilisent Unix, plus fiable
que Windows, sont sensibles aux erreurs de pilotes causées par la faiblesse du
système de sécurité et d’authentification des utilisateurs. Un administrateur
sous Unix peut facilement tout effacer sur une machine avec une simple commande
(la fameuse commande rm -r* ). L’OS/400 protège ses utilisateurs de la destruction,
qu’elle vienne d’une machine qui plante ou d’une erreur humaine. L’OS/400 inclus
aussi un historique étendu à  toutes les commandes et opérations, activé uniquement
par l’autorité responsable. Par contre, sur Unix, n’importe quel utilisateur peut
agir sur une commande de gestion de l’historique.



Bon Rapport qualité/prix. Tout d’abord on constate que les iSeries
sont chers par rapport aux autres serveurs et logiciels. Cependant, ce coût élevé
est un prix total et définitif. A l’inverse, le prix d’un PC ne se limite pas
à  l’achat initial. Il faut ajouter tous les frais d’installation, de maintenance
du système d’exploitation, les ajouts pour augmenter sa puissance, les coûts de
réparation, l’évolution du hardware, les remplacements, et tout ce qui est nécessaire
pour obtenir des performances constantes. En additionnant tout cela, on constate
que le prix d’un PC équivaut ou dépasse celui d’un iSeries. De plus, quelques
AS/400 peuvent faire le travail d’une douzaine de serveurs PC, avec une intervention
humaine bien moindre.



Le iSeries permet d’autres économies. Par exemple, le processus de sauvegarde
est moins cher et plus facile à  mettre en place lorsqu’il y a peu de machines.
Si le temps d’immobilisation des machines coûtent particulièrement cher à  une
organisation, on peut regrouper deux iSeries ou plus sous forme de cluster, chaque
système agissant comme système de sauvegarde vis à  vis des autres au sein du cluster.
En gardant à  l’esprit tous ces avantages, voyons maintenant les applications que
iSeries peut effectuer.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Le Guide d’Orchestration du Parcours client

Le Guide d’Orchestration du Parcours client

Au-delà de la clarification des nouveaux concepts de gestion du parcours client, ce guide vous permettra de définir, créer et mettre œuvre une orchestration complète articulée autour des trois volets essentiels au succès de l’expérience client et de l’entreprise.

Tech - Par iTPro.fr - Publié le 24 juin 2010