> Tech > Le Service Pack 4 et les technologies réseau

Le Service Pack 4 et les technologies réseau

Tech - Par iTPro.fr - Publié le 24 juin 2010
email

Longtemps attendu, le Service Pack 4 de Windows NT 4.0 contient notamment des corrections de bugs importantes et de nouvelles fonctions pour trois technologies réseau fondamentales : DHCP, WINS et DNS. Voyons donc les problèmes liés à  ces technologies et les corrections apportées par le SP4. Nous avons déjà  évoqué le SP4 pour son SCE (Security Configuration Editor) dans l'article de Mark Joseph Edwards " Le nouvel éditeur de configuration de sécurité du SP4 " de décembre 1998), mais ne passez pas à  côté de ses avantages réels. Le SP4 comporte en effet des corrections qui améliorent trois technologies réseau essentielles : DHCP (Dynamic Host Configuration Protocol), WINS (Windows Internet Naming Service) et DNS (Domain Name Service).

Le Service Pack 4 et les technologies réseau

Certaines entreprises placent beaucoup d’étendues (pools d’adresses DHCP) sur
un seul serveur DHCP – une grande entreprise a 1200 étendues sur une seule machine
pour centraliser ses services DHCP. Le résultat de cette installation est intéressant.

Les 1200 étendues DHCP nécessitent 1200 sous-réseaux. Lorsqu’il reçoit un message
de découverte DHCP, le serveur doit trouver l’étendue pour ce sous-réseau particulier,
puis trouver quelles sont (le cas échéant) les adresses IP disponibles dans ce
sous-réseau. Microsoft n’a pas créé DHCP pour traiter 1200 étendues ; lorsqu’une
requête DHCP arrive au serveur, ce dernier verrouille la base de données DHCP
et ignore les requêtes DHCP qui arrivent alors qu’il recherche l’étendue.
Cette méthode n’est pas aussi loufoque qu’en apparence. En fait, Microsoft estimait
que les clients ne mettraient pas plus d’une douzaine d’étendues sur un serveur
DHCP.

Or si vous n’avez qu’une douzaine d’étendues, le processus de verrouillage et
de recherche ne prend pas longtemps. En revanche, avec 1200 étendues, le processus
peut être très long et encore alourdi par le fait que chaque requête DHCP interroge
la base de données du disque.Le SP4 corrige la lenteur de DHCP de deux manières.

D’abord, il stocke la base de données DHCP dans la RAM (ce qui rend DHCP un tout
petit peu – mais pas trop – gourmand en RAM). Deuxièmement, le SP4 offre une nouvelle
conception de DHCP ; le programme est à  présent multithreadé et donc en mesure
de parcourir la base de données tout en traitant les nouvelles requêtes DHCP.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Guide Azure Virtual Desktop

Guide Azure Virtual Desktop

Comment optimiser les coûts, gagner en agilité, en sécurité et en conformité avec Azure Virtual Desktop ? Découvrez, dans ce Guide Infographique, les bénéfices clés pour les utilisateurs et les avantages de la mise en œuvre pour les équipes IT.

Tech - Par iTPro.fr - Publié le 24 juin 2010