> Tech > Le Triangle d’Or

Le Triangle d’Or

Tech - Par iTPro.fr - Publié le 24 juin 2010
email

par Samy Mosimann Dans le monde de la banque privée, la place de l'AS/400 reste prépondérante, avec un facteur de 1 à  8 par rapport au nombre d'installations Unix Genève, Zurich et Luxembourg sont les trois sommets du triangle d'or de l'activité bancaire privée en Europe. Ces banques sont des établissements qui ne se comparent pas aux grandes banques nationales ou publiques européennes. Elles sont moins importantes et emploient de moins de 40 à  plus de 500 employés. Globalement, on peut estimer qu'environ 1000 banques sont en activité dans ce domaine en Suisse et au Luxembourg.

Le Triangle d’Or

Les banques privées sont donc soumises à  la pression d’une forte concurrence; elles sont constamment à  la recherche de solutions aptes à  apporter
des avantages concurrentiels basés sur un système d’information en permanente évolution. En effet l’environnement bancaire doit s’adapter aux
changements de tendances externes. Parmi ces tendances, on note: une intégration des services de la banque avec les divers services financiers, la
dérégulation et l’internalisation des activités bancaires grâce à  de nouveaux canaux et de nouveaux produits et l’avènement d’Internet et de l’e-banking.
Pourtant ces dernières fonctions ne sont pas encore jugées cruciales (moins de 10% des banques les jugent de faible importance.)

Les tendances de l’évolution informatique bancaire concernent: la centralisation ou l’infogérance de leurs opérations, l’amélioration des produits et
services destinés à  la clientèle, le souci d’une amélioration constante de l’efficacité opérationnelle et enfin la gestion de l’intelligence de l’entreprise.

Parmi les fonctionnalités qui sont les plus importantes pour les banques privées, on note en ordre décroissant: le reporting client, la gestion du
portefeuille, la gestion du risque et la gestion des relations avec la clientèle.

Dans les banques du Benelux, quatre logiciels intégrés bancaires se partagent 56% du marché (ApsysIII, Ibsy, Midas et Olympic). Ce dernier, édité par
l’éditeur suisse ERI bancaire, occupe le 21% de ce marché. Dans les banques suisses, les 4 produits majeurs représentent 40% du marché; ce sont:
Phoenix, Pyramid, Best et Olympic, ce dernier restant le leader incontesté avec 17% du marché.

Plus de 15% des banques développent encore leurs logiciels en interne.

Téléchargez cette ressource

Checklist de protection contre les ransomwares

Checklist de protection contre les ransomwares

Comment évaluer votre niveau de protection contre les ransomwares à la périphérie du réseau, et améliorer vos défenses notamment pour la détection des ransomwares sur les terminaux, la configuration des appareils, les stratégies de sauvegarde, les opérations de délestage... Découvrez la check list complète des facteurs clés pour améliorer immédiatement la sécurité des terminaux.

Tech - Par iTPro.fr - Publié le 24 juin 2010