> Tech > Les développeurs à  l’honneur pour les Microsoft TechDays 2009

Les développeurs à  l’honneur pour les Microsoft TechDays 2009

Tech - Par David-Julien Rahmil - Publié le 24 juin 2010
email

Retour sur le premier jour des Microsoft TechDays 2009 qui se sont déroulés du 10 au 12 Février au Palais des Congrès de Paris.

Les développeurs à  l’honneur pour les Microsoft TechDays 2009

Pour le premier jour des Visual Studio 2008, Windows Seven ou encore Azure.

La plénière a été l’occasion de montrer les nouveautés associées à la plateforme de développement Visual Studio 2008. Dans un clin d’œil à l’œuvre de Tolkien, le seigneur des anneaux, VS08 a été décrit comme  l’anneau unique qui les gouverne tous. Visual Studio se présente en effet comme pivot entre l’hyperviseur Hyper-V, SQL Server et repose sur le DOT Net Framework 3.5. Interopérabilité oblige, Microsoft était fier d’annoncer l’apparition d’un plugin PHP, permettant de faire du développement web. L’interopérabilité est très importante pour nous, a déclaré Thomas Serval, directeur de la division plateforme et écosystème chez Microsoft France. PHP devrait être intégré dans le langage Serveur.

Autre technologie à l’honneur, le très attendu Windows Seven a fait une entrée fracassante en plénière avec un démarrage express sur un ultra portable. Afin d’éviter l’imbroglio de Vista, Microsoft souhaite qu’un maximum de développeurs teste le nouvel OS et surtout la compatibilité avec leurs applications. Windows Seven sera sans doute l’élément phare de ces TechDays 2009 puisque Microsoft a du revoir l’organisation de ses sessions de présentation afin de pouvoir accueillir tous les inscrits.Le Multi Touch était aussi de la partie puisqu’il s’agit d’une technologie native du prochain OS. La manipulation d’éléments graphiques plusieurs mains reste toujours impressionnante, mais l’accent a été mis sur la simplicité de développement d’applications visuelles.

Enfin, Windows Azure avait aussi une place de choix lors de cette première journée.  Avec Azure, l’intégralité de notre plateforme de développement est basculée dans le Cloud, assure Thomas Serval. Ce dernier a aussi insisté sur le fait que le modèle de développement proposé par la plateforme Cloud Computing de Microsoft était unifié, permettant aux developpeurs de coder sans avoir à apprendre de nouveaux langages. Enfin, les briques technologiques sont accessibles indépendamment des unes des autres et ne nécessitent pas de posséder des technologies Microsoft pour les acquérir.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Guide de Cloud Hybride en 5 étapes de transition réussie

Guide de Cloud Hybride en 5 étapes de transition réussie

Comment migrer les applications, adapter les ressources à la demande, déployer les ressources pour les projets de télétravail et soutenir les stratégies de modernisation des applications ? Découvrez les cinq étapes pour préparer et réussir votre transition vers le Cloud Hybride.

Tech - Par David-Julien Rahmil - Publié le 24 juin 2010