> Tech > Les développeurs Go, React et DevOps, très courtisés par les entreprises françaises

Les développeurs Go, React et DevOps, très courtisés par les entreprises françaises

Tech - Par Sabine Terrey - Publié le 11 mars 2019
email

Sur les 12 derniers mois, les développeurs maîtrisant ces technologies étaient 30 % plus sollicités que la moyenne des autres développeurs français. Les profils Go, React et DevOps ont été les plus sollicités et les profils iOS, .NET et Android les moins recherchées.

Les développeurs Go, React et DevOps, très courtisés par les entreprises françaises

Go : Le langage créé par Google a été le plus recherché par les services informatiques, avec une moyenne de 8 propositions d’entretiens par mois pour les candidats qui l’avaient mis en avant, soit 30 % de plus que pour l’ensemble. Le langage est très prisé pour ses applications, mais les développeurs qui le maîtrisent se font également rares.

 

React : Le langage front-end développé par Facebook est depuis quelques années une valeur sûre pour les candidats. Ceux qui l’avaient mis en avant en 2019 recevaient 29 % de propositions d’entretien en plus par mois que la moyenne des autres développeurs, soit 7,9.

 

DevOps : Le DevOps est aujourd’hui devenu indispensable pour les entreprises. Les profils DevOps sont crédités d’une moyenne de 7,4 demandes d’entretien, soit 21 % de plus que l’ensemble des développeurs sur Hired. Ils sont par ailleurs les plus difficiles à trouver.

 

Ruby : La technologie très prisée pour le développement d’applications et de services web a généré pour les candidats qui l’avaient mis en avant 6,6 demandes d’entretien en moyenne en 2018.

 

Vue : Le framework JavaScript, très prisé pour l’UI et l’UX, a généré en moyenne de 6,5 propositions d’entretien pour les développeurs qui l’avaient mis en avant en 2018.

 

Node.js : Le framework backend JavaScript utilisé majoritairement pour le développement web est crédité d’une moyenne de 6,5 propositions d’entretien pour les candidats qui l’ont mis en avant.

Téléchargez gratuitement cette ressource

SMART DSI : La Nouvelle Revue du Décideur IT !

SMART DSI : La Nouvelle Revue du Décideur IT !

Actualités, Chroniques et Dossiers exclusifs pour les Décideurs et Professionnels IT. Vos ressources essentiels pour comprendre les enjeux, évaluer les perspectives et conduire la transformation numérique de l'entreprise. Découvrez en exclusivité une édition complète de la nouvelle revue SMART DSI.

Python : Le langage haut niveau orienté objet reste une valeur sûre, étant donné son importance dans le domaine des data science, de l’IA et du machine learning. Ainsi, les développeurs qui l’ont mis en avant ont reçu, en moyenne 6,5 demandes d’entretien.

 

Angular : Le framework front end de Google a généré en 2018 6,1 demandes d’entretien par mois pour les candidats qui l’avaient mis en avant, soit tout juste la moyenne.

 

PHP : Avec 5,45 demandes d’entretiens générés par mois pour les candidats qui l’avait mis en avant en 2018, le PHP ne fait pas partie des langages les plus courtisés.

 

Java : Java a généré 5,1 demandes d’entretiens par mois pour les candidats qui l’avaient mis en avant.

 

iOS : La technologie Apple ne suscite plus l’engouement des services informatiques. Les développeurs la maîtrisant se font rares, ils n’ont reçu, en moyenne, que 4,8 demandes d’entretien par mois en 2018.

 

.Net : Les développeurs spécialisés sur le framework de Microsoft ont reçu, en moyenne, 4,6 demandes entretiens par mois en 2018, soit près de 25 % de moins que la moyenne des autres développeurs.

 

Android : La technologie mobile de Google est celle qui a suscité le moins d’engouement de la part des entreprises en 2018 avec 31 % de demandes d’entretiens en moins que la moyenne des développeurs.

 

En 2018, on constate une demande pour les profils Go, React et Ruby stable, « tandis que celle pour les profils DevOps et Vue a été plus cyclique mais avec de très forts pics de demandes pour le premier », déclare Antoine Garnier-Castellane, directeur du bureau France de Hired. « En 2019, il faut s’attendre à ce que la demande pour ces technologies s’accroisse avec des développeurs qui vont devenir de plus en plus courtisés et spécialisés. Le Python devrait aussi revenir sur le devant de la scène étant donné ses applications dans les domaines des data science, de l’IA et du machine learning ».

Etude annuelle de la recherche d’emploi des développeurs en France, de Hired, plateforme spécialisée dans le recrutement de profils technologiques

Tech - Par Sabine Terrey - Publié le 11 mars 2019