> Tech > Les écrans verts s’intègrent dans .NET

Les écrans verts s’intègrent dans .NET

Tech - Par Guillaume Rameaux - Publié le 19 avril 2011
email

Itheis se fait le chantre de la réutilisation. La société distribue les produits LookSoftware dans 50 pays pour près d’un million d’utilisateurs.

La problématique des deux entreprises est simple : quand une entreprise a passé quinze ans avec un patrimoine applicatif qui répond à ses besoins et qui fonctionne correctement, pourquoi ne pas le réutiliser et éviter ainsi un redéveloppement généralement bien plus coûteux ?

Les écrans verts s’intègrent dans .NET

Après avoir conçu Newlook, qui transforme les flux 5250 en interfaces graphiques, et Soarchitect, qui expose les informations d’un écran en service web, Looksoftware lance re:new. Ce nouvel outil va faire sauter les barrières entre le flux 5250 et .NET.

« Imaginons une entreprise qui souhaite à la fois conserver son applicatif AS/400 et offrir à ses commerciaux une interface graphique .NET », énonce Pascal Blandin, chargé de clientèle chez itheis. « Le process sous Windows, de type CRM, va rendre l’information accessible via un ensemble d’interfaces ».

Problème, l’utilisateur doit alors aller chercher l’information qui lui convient sur différentes plateformes, AS/400, Windows ou CRM, avec chacune leur interface. C’est ici que re:new fait son entrée. L’outil permet de gommer la multiplicité des systèmes et des interfaces en redéveloppant un processus métier complètement intégré dans les standards Windows à travers un framework .NET. En bref, les écrans noirs et verts disparaissent au sein de .NET.

« Le meilleur des deux mondes »

« Le framework capitalise sur des années de développement et de standards de présentation. Il va nativement être capable de lier l’interface .NET avec l’intégration des écrans noirs et verts », poursuit Pascal Blandin. L’utilisation de ces standards permet en effet l’intégration dans tout l’univers Microsoft : Outlook, Excel, Word, SharePoint… Et cela de manière totalement transparente pour l’utilisateur qui ne s’apercevra pas que le corps de son mail dans Outlook est directement lié à un écran d’une application 5250.

En termes d’usage, re:new sera particulièrement adapté à la maintenance de fiches articles, de fiches clients ou à l’affichage de stocks. Alors que redévelopper de tels programmes RPG représenterait des milliers de lignes de codes et plusieurs mois de travail, « l’intégration des écrans existants permet en seulement quelques semaines de délivrer des traitements qui fusionnent le meilleur des deux mondes », affirme le responsable d’Itheis.

Lancé en France il y a trois mois, la solution est actuellement l’objet d’un « proof of concept » chez plusieurs grands comptes. LookSoftware et Itheis espèrent bien voir les projets se concrétiser avant l’été.

Plus d’informations : itheis

Téléchargez gratuitement cette ressource

L’optimisation réseau en 6 atouts clés

L’optimisation réseau en 6 atouts clés

Quelles sont les 6 atouts clés d'un réseau 100% cloud, évolutif et sécurisé ? Faites évoluer vos solutions IT d'entreprise, bénéficiez d’une infographie exclusive pour activer ces nouvelles solutions technologiques.

Tech - Par Guillaume Rameaux - Publié le 19 avril 2011