> Tech > Les utilisateurs Linux à  la recherche d’une interface standard sur le poste de travail

Les utilisateurs Linux à  la recherche d’une interface standard sur le poste de travail

Tech - Par iTPro.fr - Publié le 24 juin 2010
email

par René Beretz
Le logiciel Open Source a ses avantages, mais aussi des inconvénients. C'est ainsi que la bataille pour une interface graphique standard fait aujourd'hui rage, et que les utilisateurs sont toujours à  la recherche d'outils bureautiques vraiments performants et stables. Malgré son succès dans le monde des serveurs et de l'Internet, Linux reste encore confidentiel dans d'autres domaines. Des solutions de bureau ou d'interfaces graphiques pour les utilisateurs commencent à  faire parler d'elles, mais sont encore loin de s'imposer : Windows et Microsoft Office dominent encore largement le bureau des utilisateurs. Pourtant, des projets " open source " mobilisent de nombreux développeurs dans ce domaine. En pratique, deux projets de bureau s'affrontent : Gnome et KDE.
Chacun apporte son lot d'applications bureautiques, graphiques, Internet et autres. Pour l'instant, l'existence de ces deux projets empêche l'adoption d'un standard de fait. Car aucun des deux projets n'est réellement terminé, ni pour l'interface de base ni en ce qui concerne les applications qu'ils supportent. Mais la séparation entre deux mondes a priori indépendants et concurrents a tendance à  s'estomper.

La différence entre les deux projets réside dans les conceptions du logiciel libre. Bien que présenté comme un projet complètement " Open source ", KDE ne respecte pas totalement les critères du logiciel libre spécifiés par la Free Software Foundation car il dépend d'une bibliothèque propriétaire. En réaction, un autre projet s'est mis en place : le projet GNOME, qui s'est intégré dans le projet GNU et dont l'impact grandit très vite. En pratique les deux projets cohabitent dans la plupart des distributions.

La séparation entre le monde de Gnome et celui de KDE, a priori indépendants et concurrents, a tendance à  s'estomper

Les utilisateurs Linux à  la recherche d’une interface standard sur le poste de travail

Le projet KDE est né du constat qu’Unix, bien qu’adopté massivement sur les serveurs
pour ses qualités de stabilité, d’évolutivité et d’ouverture, n’a pu faire son
chemin jusqu’au poste utilisateur par manque de bureau graphique moderne. Démarré
en 1996, le projet KDE utilise une plate-forme de travail construite autour d’objets
distribués. La technologie de documents composites KOM/OpenParts utilise des standards
ouverts comme CORBA 2.0 et permet des développements rapides d’applications. KDE
se trouve donc en concurrence directe avec d’autres plates-formes de développement
comme la technologie Microsoft MFC/COM/ActiveX.

KDE se veut un projet Internet complètement ouvert, auquel tout développeur peut
contribuer. C’est un environnement graphique, conçu de manière portable, destiné
à  faciliter l’utilisation des postes de travail pour stations Unix. Il comporte
des fonctionnalités avancées autour d’une conception graphique de grande qualité.
Privilégiant la facilité d’installation, de configuration et de développement,
il offre une interface utilisateur attrayante, efficace et intuitive, basée sur
des composants réutilisables. Ses fonctions de personnalisation puissantes conservent
la cohérence d’aspect des diverses applications.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Endpoint Security : Guide de Mise en œuvre

Endpoint Security : Guide de Mise en œuvre

Détournement d’applications légitimes, élévation de privilèges, logiciels malveillants furtifs : comment les solutions de Endpoint Security permettent elles de faire face aux nouvelles techniques d'attaques complexes ? Découvrez, dans ce Guide Endpoint Security, les perspectives associées à leur mise en œuvre.

Tech - Par iTPro.fr - Publié le 24 juin 2010