> Tech > LeWeb 12 plonge dans l’internet des objets

LeWeb 12 plonge dans l’internet des objets

Tech - Par Guillaume Rameaux - Publié le 04 décembre 2012
email

D’année en année, la conférence LeWeb s’impose comme un des événements majeurs de l’écosystème numérique.

LeWeb 12 plonge dans l’internet des objets

Plus de 3500 personnes sont attendues aux Docks de la plaine Saint-Denis, les 4, 5 et 6 décembre, pour un cycle de conférences menées par 126 speakers. Et pas n’importe lesquels. Google, Amazone, Salesforce ou encore Facebook ont envoyé leurs émissaires pour aborder la thématique de cette année : l’internet des objets.

Mais LeWeb est surtout l’occasion de découvrir les jeunes entreprises innovantes qui deviendront peut-être les nouveaux Evernote. L’exposition offerte par LeWeb est un bon moyen d’attirer les investisseurs potentiels. « LeWeb est une plateforme pour la réussite », résume Loïc Lemeur, créateur et organisateur de l’événement.

L’esprit Apple dans un thermostat

L’homme sait s’entourer et le montre encore une fois cette année en faisant monter sur scène Xavier Niel, toujours très sélectif concernant ses apparitions publiques. Ce dernier ne vient pas cette fois en tant que patron de Free (même s’il en a profité pour annoncer une nouvelle Freebox d’ici deux ans) mais en sa qualité de business angel et de connaisseur aguerri du monde des start-ups. Xavier Niel affirme, en effet, avoir déjà investi dans plus de 800 entreprises jusqu’à aujourd’hui.

(((IMG5830)))
Xavier Niel se transforme en journaliste le temps d’une interview de Tony Fadell.

Et s’il a fait le déplacement à la plaine Saint-Denis, c’est pour poser quelques questions à Tony Fadell, ancien de chez Apple, au sujet de Nest, « le meilleur produit qu’il ait vu depuis des années ». Le père de l’iPod a aujourd’hui pris la voie de la domotique et propose Nest, son thermostat intelligent et connecté au design que n’aurait pas renié Steve Jobs. L’appareil fonctionne en auto-apprentissage et s’enrichit au fil du temps des différents réglages effectués par les utilisateurs pour finir par gérer automatiquement le chauffage de la maison. Une application mobile associée permet de modifier manuellement et de n’importe où la température ambiante.

(((IMG5829)))
Nest, le thermostat intelligent.

L’informatique contrôlée par la pensée

La sensation du jour est néanmoins venue de la société Interaxon et de sa CEO, Ariel Garten. La dirigeante franchit une étape de plus dans l’internet des objets en connectant… notre cerveau. « Notre corps sera bientôt connecté », avait prévenu Loïc Lemeur en ouverture de l’événement. Il ne s’attendait peut-être pas à ce que ses propres ondes cérébrales soient quelques minutes après projetées sur l’écran géant de la plénière. « Vous montrez mon cerveau sur scène ? », s’exclame-t-il lorsqu’Ariel Garten fait la démonstration de son produit. Ce produit est baptisé Muse et a l’apparence d’un casque audio. Sauf que celui-ci ne se branche pas sur les oreilles mais se place simplement autour du crâne. Il capte ensuite les ondes émises par le cerveau pour interagir avec une application. Interaxon a fait la démonstration de sa technologie Emotype en demandant à Loic Lemeur d’écrire un email dont la police changeait en fonction de ses émotions : petite et en italique pour marquer la concentration, grande et en gras pour l’excitation. « Nous pouvons de cette façon contextualiser le message sans avoir à insérer un smiley », explique Ariel Gartnen. L’utilisation est pour le moment relativement limitée mais l’appareil sera vendu courant 2013 à 199 dollars avec un SDK. De quoi s’attendre à voir d’autres développeurs imaginatifs lui trouver des usages innovants (voire quelque peu effrayants).

(((IMG5832)))
Le casque Muse d’Interaxon.

La maison programmée

Après une intervention de Ben Chichi, ingénieur de la Nasa travaillant sur l’exploration martienne via le robot Curiosity et ses 5 millions de lignes de code, Jeff Hagins est venu présenter la société SmartThings dont il est un des fondateurs.

(((IMG5831)))
Curiosity, ou la Rolls-Royce des objets connectés.

L’idée est ici de rendre n’importe quel objet du quotidien intelligent. « Le monde entier devient programmable », résume-t-il. Grâce au déploiement simple d’un hub et de capteurs, vous aurez la possibilité de contrôler l’éclairage de la maison, recevoir une alerte lorsqu’une porte est ouverte ou encore détecter un mouvement dans une pièce. L’installation du kit ne prend quelques minutes et les applications peuvent être nombreuses. SmartThings, qui avait déjà récolté 1,2 million de dollars d’investissements sur le site communautaire KickStarter, a annoncé avoir bouclé un tour de table mené First Round Capital qui lui a permis d’engendrer 3 millions de dollars supplémentaires.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Environnements de travail : 5 Profils innovants !

Environnements de travail : 5 Profils innovants !

Découvrez les nouveaux environnements de travail sous l’angle de 5 Profils innovants en termes de gestion, usage, sécurité, utilisation et collaboration. Les collaborateurs d’aujourd’hui souhaitent avoir accès à des solutions PC à la fois, flexibles, performantes, sécurisées et faciles à utiliser, et ce où qu’ils se trouvent. Explorez les solutions !

Tech - Par Guillaume Rameaux - Publié le 04 décembre 2012