> Tech > Linux, l’aiguillon de Windows 2000

Linux, l’aiguillon de Windows 2000

Tech - Par iTPro.fr - Publié le 24 juin 2010
email

Alors que le procès antitrust contre Microsoft touche à  son terme, on pourrait croire, en lisant les annonces des fournisseurs ou la presse informatique, que Windows est sur le point de perdre de substantielles parts de marché face à  Linux. Il ne faut pas toujours croire ce que l'on vous dit.

Linux, l’aiguillon de Windows 2000

Oui, c’est vrai. Le nombre de serveurs sous Linux va augmenter, en particulier
chez les fournisseurs d’accès Internet.

De plus, l’adoption récente de Linux par Corel et le lancement prévu cette année
d’une suite de 6 applications bureautiques devrait faire croître la présence de
Linux sur les postes de travail dans les universités et les sites les plus réfractaires
à  Mirosoft. De même que le Macintosh, Linux a sa cohorte de fidèles peu nombreux
mais loyaux, mais il manque encore à  l’OS le soutien massif des fournisseurs de
matériels et de logiciels pour qu’il soit accepté par le plus grand nombre.

Linux fait également une tentative de percée sur le marché du client léger.
Au labo, nous avons testé de nombreux clients légers. Nous avons sélectionné de
nombreux clients et en avons trouvé trois qui utilisent des versions enfouies
de Linux et une qui exploite une version enfouie de Windows NT 4.0. Les unités
basées sur Linux offrent des performances moyennes dans nos tests et ils étaient
plus difficiles à  installer que les unités sous Windows NT et Windows CE.

Sans le vouloir, Corel et d’autres fournisseurs qui ont travaillé à  rendre Linux
plus compétitif pourraient bien avoir incité Microsoft à  faire de Windows 2000
un meilleur produit. Un peu de concurrence n’a jamais fait de mal à  personne –
voyez comment AMD a motivé Intel. On parle de plusieurs entreprises très impliquées
dans UNIX qui envisagent sérieusement de migrer sous Windows 2000. D’autres suivront
sans doute ce mouvement. Il paraît évident que la plupart des entreprises ayant
investi dans Windows NT ne semblent pas pressées de faire défection. Dans une
étude commandée par notre confrère américain au cabinet d’étude World Research
en mai 1999, 92,5 % des 1439 personnes interrogées pour l’étude ont affirmé envisager
de déployer Windows 2000 Professional et Server. Plus de 80 % des sondés ont dit
qu’ils prévoyaient de commencer les déploiements des deux OS avant la fin de 2000.

Pour ce que nous savons de Windows 2000 avec le peu de recul dont nous disposons,
on peut penser que l’OS règle la plupart des faiblesses de Windows NT 4.0.

Même ainsi, de nombreuses entreprises attendront que Windows 2000 ait été disponible
depuis un petit moment et que le premier service pack soit disponible, pour évaluer
ses performances et sa fiabilité et déterminer si ces facteurs justifient les
coûts supérieurs des plates-formes hardware qu’exige Windows 2000 et le coût de
la migration.

La politique du labo est de ne pas publier de scores de tests de performance sur
des versions d’OS encore en prérelease. Nous avons donc dû attendre la disponibilité
du code officiel pour débuter nos benchmarks sur Windows 2000.

Cependant, depuis plusieurs mois déjà , les équipes produit Windows 2000 de Microsoft
nous ont proposé de rencontrer les gens des laboratoires pour discuter de leurs
tests de performance et nous avons accepté l’offre. L’équipe de Microsoft a basé
les données qui nous ont été présentées sur des tests réalisés avec toute une
série de benchmarks de la RC2 et de la RC3. Selon Microsoft, ces résultats sont
pratiquement identiques à  ceux que l’on pourrait obtenir avec les versions que
vous pouvez désormais acquérir officiellement.
Les résultats présentés par Microsoft présentaient des améliorations de performances
significatives sur NT 4.0 dans les tests de serveurs de fichiers, d’impression,
d’applications et les serveurs du Web.
Les tests des versions pour postes de travail semblent démontrer que Windows 2000
Professional est légèrement plus rapide que Windows NT 4.0 Workstation pour les
applications haut de gamme, et à  peu près équivalent à  NT Workstation pour exploiter
les applications bureautiques du marché, même sur un PC doté d’un processeur Pentium
à  133 MHz avec 64 Mo de RAM.
Si Windows 2000 offre ce type de performances et que la fiabilité de l’OS a été
améliorée comme le prétend Microsoft (et comme semblent le confirmer les premiers
déploiements connus), les directions informatiques seront amplement récompensées
des efforts consentis pour déployer Windows 2000. Au labo, nous réservons notre
jugement jusqu’à  la fin de nos propres tests. Nous ne croyons pas tout ce que
l’on nous dit.

Téléchargez cette ressource

Microsoft 365 : HP Subscription Management Services en détail

Microsoft 365 : HP Subscription Management Services en détail

Collaboration à distance, environnements de travail et productivité optimisés, gestion évolutive des licences, accélérez la transformation de votre business pour le faire entrer dans l’ère de la collaboration hybride. Découvrez comment le service de gestion des abonnements HP peut vous aider à optimiser vos investissements et votre stratégie de gestion de vos abonnements Microsoft 365.

Tech - Par iTPro.fr - Publié le 24 juin 2010

A lire aussi sur le site

Revue Smart DSI

La Revue du Décideur IT