> Tech > Livraison spéciale : Exchange 2000 Service Pack 1

Livraison spéciale : Exchange 2000 Service Pack 1

Tech - Par iTPro.fr - Publié le 24 juin 2010
email

par Tony Redmond

Aucune firme logicielle ne lance un logiciel commercial en parfait état. C'est pourquoi la release de Microsoft Exchange 2000 Server Service Pack 1 (SP1) n'est pas une surprise.

(Au moment où nous écrivions ces lignes, le lancement de SP1 était prévu en mai 2001). SP1 combine des corrections de bogues et des nouvelles fonctionnalités - une sorte de nettoyage de printemps pour Exchange 2000. Et, bien que de nombreuses sociétés n'aient pas encore déployé Exchange 2000, la release de SP1 pourrait bien déclencher davantage de migrations (comme l'explique l'encadré intitulé « En souplesse », page XX).

L'introduction du Service Pack dans une forêt Windows 2000 est simplifiée par le fait que SP1 ne requiert aucune mise à  jour du schéma AD (Active Directory). N'allez quand même pas croire que l'installation d'un service pack se résume à  introduire le CD-ROM dans un serveur et à  voir ce qui se passe au terme du programme d'installation. Il faut toujours tester un service pack (c'est-à -dire installer le pack sur un serveur de test et suivre sa progression pendant au minimum une semaine) avant de laisser le logiciel proche d'un serveur de production.

SP1 représente un ensemble consolidé de toutes les corrections de bogues que Microsoft a diffusées depuis le début d’Exchange 2000. (La liste complète des bogues était indisponible au moment de l’écriture de cet article, mais Microsoft devrait avoir publié une telle liste dans la Knowledge Base au moment où vous lirez ces lignes.) Beaucoup de ces corrections concernent le Store, le SMTP Routing Engine, le MTA (Message Transfert Agent), le clustering et d’autres composants. Rien de surprenant à  cela quand on sait que ces composants ont été les plus sollicités pendant l’évolution de l’architecture d’Exchange 2000. On ne peut pas s’attendre à  partitionner le Store en plusieurs groupes de stockage (SG, storage groups) et bases de données sans beaucoup de travail et donc un risque d’erreurs accru. Et, le fait de transférer la responsabilité du routage des messages du MTA basé sur X.400 essayé et testé (qui fournit encore une voie de communication avec Exchange Server 5.5 et les connecteurs antérieurs) au nouveau SMTP Routing Engine, est une importante réalisation. De telle modifications ont donné de bons résultats, mais quelques lacunes apparaissent quand le code est très sollicité en production. SP1 clarifie et améliore les conditions de failover et les décisions de routage et améliore l’interaction entre le Routing Engine et le MTA.

Comme la plupart des éditeurs de logiciels, Microsoft met en avant la livraison de produits de qualité aux dates prévues. Cet engagement signifie que les développeurs auront tendance à  supprimer des fonctions du produit final s’ils ne peuvent pas compléter les fonctions à  temps ou si le code contient trop de bogues. Souvent, de telles fonctions refont leur apparition dans les service packs du produit. Outre les corrections de bogues, SP1 comporte cinq nouvelles fonctions qui méritent attention

1 – Mailbox Manager
2 – Virus Scanning API (VS API)
3 – Microsoft Exchange Calendar Connector for Novell GroupWise
4 – Fonctionnalité d’interorganisation pour Migration Wizard
5 – Support de Win2K Datacenter Server

Téléchargez gratuitement cette ressource

HP Elite Slice G2 : optimisez la collaboration… et votre budget !

HP Elite Slice G2 : optimisez la collaboration… et votre budget !

Téléchargez cette étude Forrester et découvrez comment booster la collaboration tout en dégageant un excellent R.O.I grâce au système de vidéoconférence HP Elite Slice G2 avec Microsoft Teams !

Tech - Par iTPro.fr - Publié le 24 juin 2010