> Tech > LPAR : la solution à  vos besoins de consolidation ?

LPAR : la solution à  vos besoins de consolidation ?

Tech - Par iTPro.fr - Publié le 24 juin 2010
email

par Jeff Yanoviak - Mis en ligne le 13/07/2005 - Publié en Octobre 2004

Le partitionnement logique (LPAR, logical partitioning) se prête naturellement à  la consolidation. En effet, il permet d'isoler les charges de travail, mais aussi d'utiliser différents langages primaires, fuseaux horaires et versions OS/400, sur un seul iSeries physique. Mais, pour prendre des décisions en matière de consolidation, il faut prendre en compte d'importants facteurs sur le plan économique, performance et disponibilité. Voyons donc quelques points à  considérer si vous envisagez d'utiliser LPAR dans un projet de consolidation ...Le partitionnement logique (LPAR, logical partitioning) se prête naturellement à  la consolidation. En effet, il permet d'isoler les charges de travail, mais aussi d'utiliser différents langages primaires, fuseaux horaires et versions OS/400, sur un seul iSeries physique. Mais, pour prendre des décisions en matière de consolidation, il faut prendre en compte d'importants facteurs sur le plan économique, performance et disponibilité. Voyons donc quelques points à  considérer si vous envisagez d'utiliser LPAR dans un projet de consolidation.

On peut s’en étonner, mais le fait de consolider,
c’est-à -dire de tout regrouper, sur un
seul iSeries pourrait en définitive revenir plus
cher que de traiter des charges de travail séparées
sur plusieurs machines. Certains fournisseurs
iSeries tarifient leurs logiciels en se
fondant sur le niveau matériel. La plupart des
produits programmes sous licence OS/400
appartiennent aussi à  cette catégorie. Une
telle tarification peut être avantageuse s’il est
prévu d’utiliser le logiciel sur toutes les partitions. Dans le
cas contraire (c’est-à -dire lorsque le logiciel émane d’un petit
iSeries que l’on consolide dans une charge de travail totale
bien plus grande), une telle tarification pourrait vous
conduire à  l’achat d’une licence bien plus onéreuse.
La performance interactive 5250 pose le même genre de
problème. Nombreux sont les membres de la communauté
iSeries à  déplorer le coût des fonctions interactives iSeries.
Pourtant les fonctions interactives iSeries présentent un
avantage important par rapport à  l’OS/400 standard et
Enterprise Edition d’aujourd’hui : avec les fonctions interactives
iSeries, on ne devait acheter que la plus petite fonction
couvrant la charge de travail interactive. On avait aussi une
myriade de choix de fonctions interactives pour chaque modèle.
Mais aujourd’hui, avec diverses charges de travail où des
applications 5250 côtoient de nombreuses applications non
interactives (comme Domino, WebSphere), OS/400 Enterprise
Edition est le seul moyen d’offrir des ressources interactives
adéquates. Même avec les Enterprise Enablement
Features annoncées récemment par IBM, l’OS/400
Enterprise Edition coûte plus que l’OS/400 Standard Edition
et peut s’avérer beaucoup plus cher que certaines des fonctions
interactives qu’IBM a offertes par le passé. Avec
Enterprise Enablement Features, IBM essaie d’adoucir
quelque peu ce coût, mais comme seul le modèle bi voie 520
offre une certaine souplesse au-dessous du chiffre de 10 000
CPW, la plupart des clients ne seront pas gagnants.
Une solution à  ces problèmes consiste à  consolider les
systèmes iSeries (deux ou plus) de telle sorte que les applications
5250 et le logiciel onéreux soient isolés sur des boîtes
plus petites et séparées. Si la performance 5250 vous importe
peu, il serait quand même prudent de demander aux
fournisseurs de logiciels s’ils ont une autre grille tarifaire plus
alléchante pour les systèmes partitionnés.
Du point de vue économique, la principale raison de la
consolidation est la possibilité de partager des ressources.
Pour réussir la consolidation, il est essentiel d’examiner de
près les pics et les vallées de performances et les besoins matériels
de tous les systèmes impliqués dans la consolidation.
S’il existe des charges de travail complémentaires qui fluctuent
chaque jour, chaque semaine ou chaque saison, voilà 
peut-être d’excellents candidats à  la consolidation. Ainsi, les
applications d’une société pourraient s’exécuter sur des partitions
différentes pour différents sites répartis sur la planète.
La société pourrait parfaitement transférer les ressources de
traitement d’une partition effectuant des sauvegardes nocturnes
sur une autre, sur le point de commencer sa journée.
La consolidation permet également de partager des ressources
tangibles, comme les lecteurs de bandes et les unités
CD-ROM. Si les CD-ROM sur un groupe de systèmes ne
sont utilisés que pour les mises à  niveau et les installations, il
n’est pas nécessaire d’acheter un lecteur séparé pour chaque
partition après la consolidation.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Sécurité Office 365 : 5 erreurs à ne pas commettre

Sécurité Office 365 : 5 erreurs à ne pas commettre

A l’heure où les données des solutions Microsoft de Digital Workplace sont devenues indispensables au bon fonctionnement de l’entreprise, êtes-vous certain de pouvoir compter sur votre plan de sécurité des données et de sauvegarde des identités Microsoft 365, Exchange et Teams ? Découvrez les 5 erreurs à ne pas commettre et les bonnes pratiques recommandées par les Experts DIB France.

Tech - Par iTPro.fr - Publié le 24 juin 2010