> Sécurité > L’utilisation des logiciels sans licence en France !

L’utilisation des logiciels sans licence en France !

Sécurité - Par Sabine Terrey - Publié le 05 juin 2018
email

Sans évaluation des logiciels sur leur réseau, sans élimination de ceux sans licence, les entreprises s’exposent à des risques de cyberattaques plus conséquents et des pertes financières. Cap sur le décryptage des implications de l’utilisation de logiciels sans licence qui nuisent aux profits, au développement sur les nouveaux marchés, aux opportunités, aux bénéfices économiques et à la compétitivité…

L’utilisation des logiciels sans licence en France !

32% des logiciels installés sans licence

 

Les indicateurs sont formels, 32 % des logiciels installés sur les ordinateurs français ne disposent pas de licence. Avec une baisse de 2 points seulement (étude 2016), l’utilisation reste très étendue.

L’adoption croissante de pratiques de gestion des actifs logiciels (SAM, Software Asset Management) et l’envol des modèles de souscription logicielle influencent toutefois ce taux d’utilisation, à 47% en 2005.

Mais, 1,666 milliards d’euros, c’est la valeur commerciale des logiciels sans licence installés en France (montant le plus élevé en Europe de l’Ouest – 4è à l’échelle mondiale).

Le pourcentage reste élevé en France, mais la tendance est en baisse « divers facteurs identifiés dans ce rapport expliquent cela, tels que la baisse des ventes d’ordinateurs aux consommateurs ou l’augmentation des souscriptions au Cloud et aux logiciels en SaaS. Ces bons résultats sont en grande partie dus aux efforts de BSA et de l’industrie du logiciel dans l’éducation sur la gestion d’actifs logiciels et la mise en application légale robuste au cours des dernières années », affirme Andre Jahel, Président du comité de BSA France.

Téléchargez gratuitement cette ressource

La cyber-assurance en 10 recommandations

La cyber-assurance en 10 recommandations

Toutes les entreprises sont, désormais, confrontées au cyber-risque. Alors, comment gérer et optimiser au mieux la gestion de ce risque qui est devenu bien plus qu’un enjeu de gouvernance. Découvrez les 10 recommandations clés dans ce dossier SMART DSI.

La sécurité préoccupe les DSI 

 

Les DSI en sont persuadés, les entreprises prennent donc de gros risques par rapport à leur sécurité avec les logiciels sans licence. Au-delà, retenons les 3 conseils :

 

  • Logiciels sans licence = risques et coûts

Les malwares provenant de logiciels sans licence coûtent aux entreprises 359 milliards de dollars par an (monde). Les DSI cherchent à garantir la conformité des réseaux pour éviter le piratage de données et les menaces des malwares

 

  • Conformité logicielle = moteur économique

En adoptant des mesures pragmatiques pour optimiser leur gestion logicielle, les entreprises peuvent augmenter les profits jusqu’à 11 %

 

  • Objectif N° 1 = améliorer la gestion logicielle

Les entreprises peuvent faire jusqu’à 30 % d’économies sur leurs coûts logiciels annuels en mettant en œuvre un SAM et un programme d’optimisation de licences logicielles

 

Source BSA | The Software Alliance

 

Sécurité - Par Sabine Terrey - Publié le 05 juin 2018