> Tech > Microsoft a-t-il des ambitions pour le clustering sous NT ?

Microsoft a-t-il des ambitions pour le clustering sous NT ?

Tech - Par iTPro.fr - Publié le 24 juin 2010
email

Au Labo, nous avons toujours accordé une grande importance au besoin de clustering dans les entreprises, de la PME à  la multinationale. Aussi quand Microsoft a annoncé, en 1996, son projet de clustering Windows NT en deux phases, nous avons imaginé que la haute disponibilité allait s'étendre à  tous les bureaux, et même à  tous les PC.

Microsoft a-t-il des ambitions pour le clustering sous NT ?

Respectant son plan en deux étapes, Microsoft a sorti Microsoft Cluster Server
(MSCS, nom de code Wolfpack), avec une possibilité de bascule à  deux noeuds. La
Phase 2, si Microsoft avait maintenu le cap, aurait dû être la possibilité d’exploiter
huit noeuds mi-1998 (et oui !). La Phase 1 s’est déroulée dans les temps, mais
MSCS s’est avéré difficile à  utiliser ; par exemple, la configuration de tâches
importantes, comme la création de dépendances entre des composants applicatifs,
s’est montrée compliquée et confuse. Par la suite, Microsoft s’est focalisé sur
Windows 2000 et par ailleurs, le Department of Justice américain a intenté un
procès à  l’éditeur. Le clustering est alors tombé dans les oubliettes.

Du point de vue de l’utilisateur, le clustering sous Windows NT serait plutôt
en stagnation. Plusieurs facteurs sont responsables de cette situation : l’absence
d’une solution de clustering NT rapide et fiable, une pénurie d’outils facilitant
la gestion de MSCS et l’échec de Microsoft à  tenir la deuxième partie de sa promesse.
Malheureusement, l’impact le plus important pourrait être le retard de la généralisation
du clustering sous Windows NT, ce qui apporterait de l’eau au moulin des critiques
qui prétendent que NT n’est pas un OS d’entreprise.Malgré cette stagnation du
clustering NT, le Labo a examiné un certain nombre de produits séduisants susceptibles
de fournir les fonctions qui font actuellement défaut à  MSCS. Par exemple, l’un
des problèmes que nous avons constatés avec MSCS est que l’outil d’administration
du clustering, Cluadmin, n’est pas particulièrement convivial. Microsoft n’a pas
fait évoluer Cluadmin depuis sa sortie il y a 2 ans.
Faut-il en conclure que l’éditeur en est satisfait ou plutôt qu’il consacre ses
ressources à  d’autres domaines ?
NuView a développé ClusterX pour simplifier l’administration de MSCS. L’assistant
graphique de ClusterX guide les administrateurs dans l’installation des produits
clusterisés, comme Exchange Server, SQL Server et Internet Information Server
(IIS). Avec un outil comme ClusterX, travailler sur des dépendances entre les
ressources du cluster peut réellement devenir agréable.

Si vous voulez une solution de failover matérielle, mais sans ruiner votre entreprise,
vous pouvez envisager Powerswitch/NT d’Apcon (http://www.apcon.com). Powerswitch/NT
ne nécessite pas deux systèmes identiques sur chaque noeud, faiblesse de MSCS.
En travaillant avec Powerswitch/NT au Labo, nous avons constaté l’utilité d’avoir
des adaptateurs SCSI identiques sur chaque système, mais à  part cela, il est possible
d’utiliser pratiquement n’importe quel matériel.

Powerswitch/NT utilise un contrôleur RAID externe comme unité de base du système
primaire. En cas de panne du système primaire, le commutateur propriétaire reconnaît
la défaillance, oblige le système secondaire à  rebooter, puis bascule le contrôle
du contrôleur RAID sur le système secondaire. Nous avons constaté que la bascule
basée sur une réinitialisation du système était rapide, et éliminait pratiquement
tout risque d’altération des données.
Nous avons découvert que beaucoup d’entreprises préfèrent le type de clustering
actif/passif de Powerswitch/NT aux bizarreries qui accompagnent souvent le clustering
actif/actif.Au Labo nous ne croyons pas à  une éventuelle disparition du
clustering – nous avons simplement l’impression que le clustering n’est pas une
priorité pour Microsoft. Si le clustering doit reprendre du poil de la bête, d’autres
éditeurs devront mettre au point des produits d’administration et de montée en
charge, comme le logiciel d’IBM qui relie jusqu’à  4 clusters MSCS de deux noeuds.
Le clustering NT constituait une formidable promesse il y a un an, mais Microsoft
doit se rappeler cette promesse pour permettre au clustering de reprendre son
envol.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Guide des Services Managés pour se moderniser et se sécuriser

Guide des Services Managés pour se moderniser et se sécuriser

À l’heure où les talents du numérique sont rares et difficiles à séduire, comment bénéficier des meilleures compétences en infrastructure Cloud ou en cybersécurité pour gagner en agilité et en cyber-résilience ? Découvrez le Guide des Services managés dédiés aux PME.

Tech - Par iTPro.fr - Publié le 24 juin 2010

A lire aussi sur le site

Revue Smart DSI

La Revue du Décideur IT