> Tech > Mise en oeuvre d’applications PDF et e-mail

Mise en oeuvre d’applications PDF et e-mail

Tech - Par iTPro.fr - Publié le 24 juin 2010
email

par Bill Shaffer
Le passage de la sortie papier à  des documents entièrement électroniques est en bonne voie. Des documents entièrement électroniques sont essentiels dans la refonte des processus de gestion et sont obligatoires pour qui veut établir des communications hautement personnalisées avec des clients ...L'élément de transformation suivant est la livraison électronique de la sortie. L'impression ne disparaît pas, mais les documents de gestion imprimés conviennent mal aux applications qui ont été remaniées pour l'e-business. En e-business, le processus d'impression et de distribution traditionnel doit céder le pas à  la distribution électronique (l'impression se faisant si nécessaire à  l'arrivée). Le terme « e-sortie » (e-output ou sortie électronique) décrit bien ce scénario.
L'un des principaux mécanismes de l'e-sortie est PDF (Portable Data Format) d'Adobe, qui s'est imposé comme le standard de diffusion de la sortie aussi bien sur les intranets que sur l'Internet.
Dès lors que l'on peut produire des fichiers PDF sur l'iSeries, les scénarios suivants sont possibles :
1/ Les rapports de ventes mensuels étaient, par le passé, imprimés, éclatés, et envoyés sous forme de papier imprimé aux régions de vente d'une société. Mais aujourd'hui, on peut produire un rapport de ventes dans la file d'attente de sortie de l'iSeries, le convertir en format PDF, et le placer dans l'IFS (Integrated File System), accessible au Web ou aux clients.
2/ Si l'on a une application de rapport de ventes qui produit un fichier imprimé contenant des rapports pour de multiples régions de ventes, on peut segmenter électroniquement les rapports de chaque région et les envoyer sous forme de fichiers PDF aux directeurs des ventes de chaque région.
3/ La production de confirmations de commande sur papier va à  l'encontre du traitement de commandes online. On peut produire des confirmations de commande sous forme de documents PDF et les envoyer aux clients par e-mail.

Mise en oeuvre d’applications PDF et e-mail

Avec la V5R1, l’architecture de sortie
de l’iSeries a été élargie par l’ajout
de la fonction e-sortie à  Infoprint
Server for iSeries. Infoprint Server
s’applique au scénario que je viens
de décrire. Mais PDF et le e-mail
intégré ne sont que deux des cinq
principaux composants d’Infoprint
Server, dont voici la liste

1/ un serveur PDF intégré et complet

2/ le support e-mail intégré pour la
sortie PDF

3/ la possibilité de produire une sortie
AFP prête pour le Web via une
nouvelle commande, CRTAFPDTA
(Create Advanced Function
Printing Data) ; ainsi, la sortie AFP
envoyée à  un browser possède
tous les composants de pages (polices,
segments de pages, overlays,
par exemple) nécessaires pour résoudre
entièrement la production
du document ou du rapport (cette
nouvelle fonction permet également
l’indexation des données
dans un fichier AFP

4/ nouvelles transformations pour
Postscript, PDF et PCL (Printer
Control Language) dans AFP

5/ nouvelles transformations pour
convertir des formats d’images
Web (GIF, TIF, JPEG, par exemple)
en format d’images iSeries.

Je vais me concentrer ici sur la
prise en charge de PDF et du e-mail
par Infoprint Server.
Puisqu’il existe déjà  plusieurs options
PDF pour l’iSeries, qu’y a-t-il de
différent à  propos du support PDF
fourni par Infoprint Server ? Disons
simplement que, jusqu’à  ce jour, il
n’existait pas de support PDF complet
(du point de vue de la fidélité au
document) et entièrement intégré
sur l’iSeries.

Deux aspects sont critiques : les
possibilités de la transformation de
PDF elle-même et l’intégration aux
processus de e-sortie. La fonction de
transformation de PDF d’Infoprint
Server permet la transformation de
n’importe quel format de sortie
iSeries standard en PDF. Cela inclut
le SCS (SNA Character Set, ou mode
de ligne) standard, SCS étendu
(c’est-à -dire, formats OV/400), AFP,
AFP en mode mixte, IPDS
(Intelligent Printer Data Stream) et
des fichiers spoule de données de
type ligne. L’un des formats qui n’est
pas traité (et n’est pas strictement
standard) est USERASCII. La liste
prise en charge comprend tous les
niveaux de complexité de document
jusqu’à  AFP inclus.

En outre, les fichiers PDF produits
par Infoprint Server sont à  base
de texte, se prêtent entièrement à  la
navigation, et sont très performants.
Cela signifie que les données de sortie
codées en EBCDIC sont converties
en ASCII mais restent des données,
pas un bitmap. Il n’est pas souhaitable
de produire un PDF de type
bitmap. Sous cette forme, il absorbe
des cycles système dans la production
des documents, dans la transmission,
et dans la présentation au
niveau navigateur ou client. Qui plus
est, on ne peut pas naviguer dans un
fichier PDF qui est un bitmap. Parce
qu’il n’est pas un bitmap, le PDF produit
par Infoprint Server évite ces
pièges.

Le serveur PDF est conçu pour
fournir trois options de destination.
Une fois qu’un fichier PDF est créé, il
peut être

1) transmis à  la fonction e-mail intégrée

2) écrit dans l’IFS

3) réécrit dans une file d’attente de
sortie
Ce concept permet la distribution
électronique « sortante » via email,
la distribution électronique
« entrante » via l’accès navigateur ou
client à  l’IFS, et l’impression directe
des fichiers PDF sur des imprimantes
acceptant PDF.

Enfin, le serveur PDF possède
une importante fonction supplémentaire
: la segmentation, qui lui
permet de créer de multiples fichiers
PDF à  partir d’un seul fichier de sortie.
Ce mécanisme d’« éclatement et
reliure » électronique (burst and
bind) est la fonction à  laquelle j’ai
fait référence plus haut dans le scénario
des rapports de ventes. La
V5R1 propose plusieurs nouvelles
techniques (y compris des changements
des mots-clés des groupes
DDS) par lesquelles on peut insérer
dans un fichier spoule, des triggers
(déclencheurs) signalant au serveur
PDF que l’on veut créer des fichiers
PDF multiples. J’y reviendrai dans un
moment.

Comme je l’ai déjà  dit, le e-mail
intégré est l’une des possibilités offertes
par le serveur PDF. On peut
ainsi transformer des fichiers de sortie
en PDF et les envoyer automatiquement
à  toute destination e-mail.
On peut coder les ID de destination
directement (en utilisant un mot-clé
dans le fichier d’imprimante) ou les
associer dynamiquement en référençant
un programme de sortie utilisateur
au serveur PDF.

Le serveur PDF, comme nous
l’avons vu, est capable de segmenter
un fichier spoule en plusieurs fichiers
PDF. Chacun de ces fichiers
PDF de sortie peut être envoyé automatiquement
par e-mail à  une destination
différente. On peut fournir
les ID de destination (ou les valeurs
associables aux ID de destination)
dans les nouveaux mots-clés de
groupes DDS puis demander à  un
programme de sortie utilisateur PDF
de les traiter. Par exemple, on peut
choisir de coder le numéro de client
dans le mot-clé de groupe puis ut
iliser un programme de sortie pour
associer le numéro de client au ID
e-mail approprié.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Guide des Services Managés pour se moderniser et se sécuriser

Guide des Services Managés pour se moderniser et se sécuriser

À l’heure où les talents du numérique sont rares et difficiles à séduire, comment bénéficier des meilleures compétences en infrastructure Cloud ou en cybersécurité pour gagner en agilité et en cyber-résilience ? Découvrez le Guide des Services managés dédiés aux PME.

Tech - Par iTPro.fr - Publié le 24 juin 2010