> Tech > News iSeries – Semaine 3 – 2005

News iSeries – Semaine 3 – 2005

Tech - Par iTPro.fr - Publié le 24 juin 2010
email

Toutes les actualités du 17 au 23 Janvier 2005

L’un des plus grands groupes industriels et de négoce du Gabon utilise VISUAL Message Center pour améliorer ses niveaux de service, ainsi que tester en environnement réel et finaliser un logiciel répondant aux besoins du marché Africain.

Le contexte
Le Groupe SOGAFRIC est un des plus grands groupes industriels et de négoce au Gabon. Créé en 1957, le Groupe se compose aujourd’hui de 9 sociétés, compte environ 1050 employés, et génère un chiffre d’affaires de 119 millions d’euros. Les métiers du Groupe SOGAFRIC sont la distribution et la maintenance de véhicules automobile, d’engins forestiers, de camions, la construction métallique, le froid commercial, l’électroménager, le mobilier, l’exploitation forestière ainsi que des participations dans les métiers de la banque, de l’assurance et les nouvelles technologies.

Le parc informatique du Groupe est composé de 6 iSeries qui desservent 350 utilisateurs (PC et terminaux passifs), et d’une dizaine de serveurs Windows. Il est géré par une équipe de 5 personnes. Les administrateurs doivent pour l’un, administrer le réseau et les logiciels utilisés dans le Groupe (serveurs, messagerie, outils « back-office », logiciels spécifiques fournisseurs, surveillance des télécommunications…) et pour l’autre, faire évoluer, développer et maintenir le logiciel de Gestion Commerciale OC’T en fonction des besoins et des métiers du Groupe. Ce logiciel a été spécialement adapté aux métiers du Groupe SOGAFRIC et aux spécificités africaines (Gestion des Importations, Gestion des Titres d’Engagement, Gestion d’Affaires, multi-devises, multi-décimales dans les devises…) et est interfacé avec les solutions ANAEL de GEAC (comptabilité et paye) standards du marché et très répandues en Afrique.

Le problème
Laurent Judic, responsable iSeries du Groupe avait identifié trois problèmes majeurs :

  1. des déconnections intempestives des terminaux tant pour les utilisateurs locaux, peu disciplinés, que pour les utilisateurs distants, tributaires de la difficulté de mise en oeuvre et de la très mauvaise qualité des communications en Afrique,
  2. des verrouillages des sessions et des profils utilisateurs pour cause de mot de passe erroné,
  3. des machines saturées d’une part par un trop grand nombre d’utilisateurs (la capacité des machines a été dépassée par une évolution importante de l’activité) et d’autre part par des utilisateurs indisciplinés qui lançaient systématiquement en pleine journée des travaux lourds et consommateurs de ressources système sans se soucier de la dégradation des temps de réponse donc de la qualité du service rendu par le système d’information.

Laurent Judic, chargé théoriquement de faire évoluer le logiciel en interne, en était donc arrivé à  s’occuper presque à  plein temps de la surveillance quasi permanentes de l’activité sur les machines avec à  la clé des heures de reprises et de vérification dans les fichiers, de déblocage des objets unités et profils utilisateurs verrouillés.

La solution
En octobre 2002, Laurent Judic découvre les produits Tango/04 et demande qu’ils soient acquis par le Groupe SOGAFRIC. « Les solutions Tango/04 m’ont tout de suite séduit : elles allaient me permettre de superviser et automatiser tous mes systèmes et applications à  partir d’une seule et unique console » déclare Laurent Judic. En quelque jours, l’administration des 6 iSeries a été réduite à  sa plus simple expression en paramétrant tout simplement dans VISUAL Message Center (VMC) des actions automatiques pour les deux problèmes majeurs et en paramétrant les modules d’optimisation de travaux et de mémoire de VISUAL Control Center (VCC) afin de pénaliser automatiquement les travaux gourmands en mémoire.
VMC permet aussi à  Laurent Judic de consolider et filtrer dans une seule console centralisée tous les événements provenant de ses systèmes et applications, par exemple les messages de la QSYSOPR, début et finalisation de traitements, activité de certains jobs, job queues, sous-système et de les regrouper par ressources physiques et logiques dans les vues métiers qu’il a définies. Certains événements peuvent être répondus en exécutant des séquences de commandes AS/400 automatiquement depuis la console. Un problème, une erreur surviennent et Laurent Judic et son équipe sont avertis en temps réel par une alerte (pop-up, son, email…) qu’ils auront préalablement configurée en fonction de filtres et de conditions détaillées. Grâce aux fonctionnalités du système de notification par email, le message peut être répondu à  distance. De plus, si Laurent Judic n’est pas disponible pour répondre aux messages, ceux-ci sont envoyés automatiquement aux autres opérateurs, définis dans la liste d’escalade, jusqu’à  ce que le problème soit résolu.

Aujourd’hui l’équipe informatique du Groupe SOGAFRIC automatise des opérations qu’elle faisait auparavant manuellement :

  1. Mise « Hors Fonction » des unités déconnectées et « déconnexion forcée » du travail interrompu suite à  une fin anormale.
  2. « Réactivation» du profil utilisateur en cas d’erreur répétée de mot de passe et mise « Hors fonction » de son unité écran afin de permettre à  l’utilisateur de se connecter de nouveau.
  3. Pénalisation des travaux gourmands en ressources donc amélioration de la productivité de la machine et augmentation instantanée de sa longévité face à  l’augmentation du nombre d’utilisateurs.

« VMC et VCC m’ont dédouané de 99% de l’administration systèmes, aujourd’hui je peux dédier mon temps sur des tâches à  valeur ajoutée », déclare Laurent Judic. Il ajoute « VMC est une solution intuitive, conviviale sous Windows, et simple à  paramétrer ; l’administrateur systèmes n’a pas besoin d’être spécialiste en iSeries pour pouvoir la mettre en oeuvre.»

Dû aux problèmes d’infrastructures de communication en Afrique, Sogafric n’a pas recours aux fonctionnalités avancées de notification et réponse par SMS des produits Tango/04 mais a installé Nicelink Internet Connector, un module de connexion Internet permettant une assistance à  distance depuis n’importe quelle localisation lorsque les administrateurs ne sont pas physiquement sur place.

L’activité de maintenance, assistance et développement a été, comme le qualifie Laurent Judic, « grandement améliorée » par l’utilisation de VISUAL Message Center et son module de support.
En effet, les messages programmes bloquent aujourd’hui les utilisateurs en leur affichant une fenêtre disant « Une erreur est survenue, le service informatique va intervenir » et leur interdisant toute réponse alors même que ces utilisateurs répondaient systématiquement aux messages programmes par une séquence répétée d’envoi de la fonction « ENTREE », ce qui ne permettait jamais de connaître la cause du plantage programme et empêchait de connaître la cause exacte de leur problème.

Pouvoir bloquer les utilisateurs lors d’un message programme, visualiser les informations affichées sur leur écran, même sur les terminaux « passifs », visualiser le contenu d’informations (contenu bibliothèque QTEMP, valeur de la zone de données de communications) visibles habituellement uniquement sur le poste de travail sont des avancées majeures pour le département informatique du Groupe SOGAFRIC, en terme de maintenance applicative. VMC se révèle aujourd’hui un outil précieux et indispensable pour la seule personne qui réalise à  la fois le développement, les tests, la mise en production, le déploiement et la maintenance des applications.

Laurent Judic précise « Grâce aux fonctionnalités de détection et de correction, un grand nombre de « bugs », non reproductibles aisément, ont été corrigés et ainsi la stabilisation du logiciel a pu être finalisée ».

Une partie du Service Informatique va bientôt être externalisée afin de permettre la commercialisation en Afrique Francophone du logiciel développé dans le Groupe car il correspond aux besoins des entreprises africaines. Laurent Judic conclut « les outils d’administration Tango/04 vont naturellement apporter une aide précieuse pour l’administration à  distance des iSeries du Groupe ainsi qu’une valeur ajoutée aux services proposés par la nouvelle structure en instance de création ».

Téléchargez cette ressource

SD-WAN de confiance : guide de mise en œuvre

SD-WAN de confiance : guide de mise en œuvre

Ce livre blanc décrit les différents aspects indispensables pour la mise en place d’une approche SD-WAN sécurisée et de confiance. Ce document s’adresse aux consultants et responsables sécurité des systèmes d’information pour bien comprendre les enjeux du Trusted SD-WAN à l’heure de la transformation numérique des entreprises.

Tech - Par iTPro.fr - Publié le 24 juin 2010