> Tech > Norton Antivirus 4.0 et les serveurs NT

Norton Antivirus 4.0 et les serveurs NT

Tech - Par iTPro.fr - Publié le 24 juin 2010
email

En voyant Norton AntiVirus 4.0 for Windows NT Server arriver au labo, je me suis dit " Tiens, on n'a pas déjà  testé ce produit ? " Après une petite enquête j'ai découvert que nous avions examiné la version station de travail pour l'article " Logiciels antivirus pour Windows NT Workstation " de Jonathan Chau de février 98. Nous avons donc vérifié s'il y avait une différence entre les deux versions du produit. Norton AntiVirus (NAV) 4.0 for Windows NT Server se trouve sur un CD-ROM qui comprend des fichiers d'aide hypertexte et vidéo et des fichiers d'installation pour les systèmes Intel et Alpha. Cette nouvelle version permet de " pousser " l'installation du logiciel à  partir d'un serveur central vers les serveurs et les postes de travail NT, ainsi que les systèmes Windows 95, Windows 3.1 et DOS. La version serveur offre la même interface utilisateur et les mêmes options que la version station de travail examinée par le Labo.

Norton Antivirus 4.0 et les serveurs NT

Les outils d’administration et d’installation à  distance, qui simplifient le processus
compliqué de distribution et de mise à  jour entre réseaux, sont des suppléments
bienvenus dans NAV 4.0 for Windows NT Server.
Le logiciel comporte quatre modules – Network Distribution Tools, LiveUpdate Administration
Utility (LUADMIN), Norton Software Distribution Utility (NSDU) et BackOffice PDF
(Program Definition Files) – pour les réseaux contrôlés par Microsoft SMS.

Téléchargez cette ressource

Guide de réponse aux incidents de cybersécurité

Guide de réponse aux incidents de cybersécurité

Le National Institute of Standards and Technology (NIST) propose un guide complet pour mettre en place un plan de réponse aux incidents de cybersécurité, nous en avons extrait et détaillé les points essentiels dans ce guide. Découvrez les 6 étapes clés d'un plan de réponse efficace aux incidents de cybersécurité.

Tech - Par iTPro.fr - Publié le 24 juin 2010