> Tech > Nouveau support de JOB LOG SERVER en V5R4

Nouveau support de JOB LOG SERVER en V5R4

Tech - Par Angela Newton - Publié le 24 juin 2010
email

Parlons des job logs : beaucoup d’indésirables, beaucoup de temps gaspillé à en rechercher, manque de contrôle de leur planification. Tous ces problèmes appartiennent au passé. Le nouveau support de job log serveur V5R4 est là pour les résoudre. Le nouvel attribut de job V5R4 appelé Job Log Output (LOGOUTPUT) permet de commander la production d’un job log : si, quand et comment. Il est désormais possible de sortir la production des job logs de la voie normale quand un job se termine pour aller dans un job de service ; ou bien de mettre le job log en suspens et le différer indéfiniment. Si vous le souhaitez, vous pouvez aussi continuer la pratique actuelle qui consiste à laisser les jobs produire leurs propres job logs pendant la conclusion du job.

Nouveau support de JOB LOG SERVER en V5R4

Avant la V5R4, il fallait prédire quels jobs pourraient avoir besoin d’un job log et lesquels n’en auraient pas besoin, puis établir en conséquence le niveau de journalisation des messages. Non seulement les job logs occupent beaucoup d’espace de stockage, mais la création simultanée de nombreux job logs prend du temps et pourrait fort bien se produire quand le sous-système finit ou que le réseau connaît une défaillance.

En principe, un job crée son job log pendant la conclusion du job. Par conséquent, un gros job log peut allonger le temps que met un job pour se terminer. Si l’on multiplie ce temps accru par des centaines ou des milliers de jobs finissant en même temps, on devine que la performance globale du système en souffre. Même si vous sélectionnez *NOLIST comme niveau de journalisation de messages, le système n’en tient compte que pour une terminaison normale. Les commandes End Subsystem (ENDSBS), End Job (ENDJOB), End Prestart Job (ENDPJ) et Power Down System (PWRDWNSYS) avec l’option (*immed) aboutissent à une conclusion anormale et produisent un job log pour chaque job terminé. Le paramètre ENDSB SOPT(*NOJOBLOG) sur ENDSBS et PWRDWNSYS vous donne la possibilité d’empêcher la création des job logs quand le système ou le sous-système finit, mais ne vous permet pas de préserver les job logs : un état de fait inacceptable s’il est nécessaire d’analyser les problèmes.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Les atouts du XDR face aux attaques modernes

Les atouts du XDR face aux attaques modernes

Agréger et corréler des données issues de plusieurs couches de sécurité permet de détecter et répondre plus rapidement aux menaces, gérer davantage d’alertes et renforcer la sécurité IT. La vague XDR s’accélère, comment en tirer profit ?

Tech - Par Angela Newton - Publié le 24 juin 2010