> Tech > « On-Demand Content Distribution » : Mode d’emploi

« On-Demand Content Distribution » : Mode d’emploi

Tech - Par Olivier Nguyen - Publié le 19 août 2014
email

L’arrivée de System Center 2012 Configuration Manager a donné aux administrateurs plus de flexibilité pour gérer leur parc applicatif.

« On-Demand Content Distribution » : Mode d’emploi

Parmi les nouvelles fonctionnalités liées à la distribution de logiciels, il y en a une qui est restée un peu dans l’ombre du nouveau modèle applicatif de SCCM 2012, « On-Demand Content Distribution » (Distribution de contenu à la demande). A ne pas confondre avec les applications à la demande qui font référence à l’« Application Catalog ». Nous allons voir dans cet article comment l’implémenter pour traiter correctement différents scénarios.

Posons le contexte : comment dimensionner les « Distribution Points » (DP) ? Comment répartir les applications et packages sur les DP pour assurer une disponibilité de contenu au maximum d’utilisateurs, sans pour autant copier du contenu là où personne n’en a besoin et occuper de l’espace disque inutilement ? Comment mettre à disposition automatiquement le contenu lorsqu’un utilisateur de ce site doit installer un logiciel ?

Les tests ont été effectués sur un environnement SCCM 2012 RTM. Le comportement ne semble pas avoir changé sous SCCM 2012 SP1 CU3.

Lorsqu’un client SCCM reçoit une « Policy » de la part de son « Management Point », il effectue une demande de localisation de contenu (« Content Location Request »). Le « Management Point » va alors lui répondre avec une liste de « Distribution Points » qui ont le contenu recherché. Trois paramètres vont influencer le résultat affiché dans la liste ainsi que le comportement du client SCCM :

–    « Allow fallback source location for content »
–    Type de connexion du DP associé à un « Boundary Group » (Slow ou Fast)
–    « Distribute the content for this package to preferred distribution points »

Téléchargez gratuitement cette ressource

5 clés de supervision Microsoft Azure

5 clés de supervision Microsoft Azure

Au fur et à mesure que le développement logiciel évolue vers une approche cloud native utilisant des microservices, des conteneurs et une infrastructure cloud définie par logiciel (SDI), le choix d’une bonne plate-forme de surveillance est indispensable pour tirer tous les bénéfices d’une plate-forme Cloud Optimisée. Découvrez les 5 clés essentielles dans ce guide.

Tech - Par Olivier Nguyen - Publié le 19 août 2014