> Tech > Optimiser lesperformances disques ATA : 1ère partie

Optimiser lesperformances disques ATA : 1ère partie

Tech - Par iTPro.fr - Publié le 24 juin 2010
email

par Sean Daily - Mis en ligne le 24/06/2002
Devez-vous utiliser des disques durs ATA (aussi appelés IDE) ou SCSI dans votre système Windows 2000 Professional ? Il est vrai que SCSI s'est toujours distingué par sa rapidité. Donc, il est peut-être plus intéressant de voir comment les spécifications ATA ont comblé le fossé prix/performances avec leurs concurrents SCSI ...Dans l'article « SCSI and IDE : Defining the Differences », juin 1997, je comparais le soubassement technique des diverses variantes des technologies et expliquais comment utiliser l'une ou l'autre sous Windows NT.

Depuis cet article, les interfaces ATA et SCSI (sans parler de NT) ont évolué et sont aujourd'hui des versions plus puissantes. Le champ SCSI s'est élargi pour inclure Ultra2 SCSI, fibre channel, Ultra160 SCSI et le tout dernier Ultra320 SCSI, offrant des débits de transfert de données maximum de 80 Mbps, 100 Mbps, 160 Mbps et 320 Mbps, respectivement. Mais il est vrai que SCSI s'est toujours distingué par sa rapidité. Donc, il est peut-être plus intéressant de voir comment les spécifications ATA ont comblé le fossé prix/performances avec leurs concurrents SCSI.

Optimiser lesperformances disques ATA : 1ère partie

Les derniers standards ATA/66 (aussi
appelés Ultra DMA/66 ou UDMA/66) et
ATA/100 (aussi appelés Ultra DMA/100
ou UDMA/100) offrent des débits de
transfert de données rapides en mode
rafale et soutenu (66 Mbps et 100
Mbps, respectivement). Le prochain
standard SerialATA (prévu en 2002 avec
des vitesses initiales de 150 Mbps et
plus tard de 300 Mbps et 600 Mbps)
poussera encore plus loin les limites de
performances d’ATA. ATA est par
conséquent un choix valable non seulement
pour des systèmes grand public
et des desktops d’entreprise entrée de
gamme, mais aussi partout où il faut
d’excellentes performances disque.

Dans des environnements réels qui
utilisent des stations de travail monodisque,
les débits de transfert de données
maximum mentionnés ci-dessus
ne sont pas généralement atteints. Des
contraintes système (limitations du
chipset ATA, l’architecture du bus système,
les limitations physiques des
disques) s’opposent souvent à  de
telles vitesses. Néanmoins, en grande
partie à  cause du prix plus élevé de
SCSI (en raison de coûts de contrôleur
et de disque supérieurs), ATA est le
stockage prédominant pour les stations de travail à  l’exception du très
haut de gamme. Mais optimiser les performances
de disques ATA sous Win2K
n’est pas aussi simple que d’installer de
nouveaux lecteurs de disques et
câbles.

Pour ne pas se laisser distancer par
les progrès réalisés en technologie de
stockage ATA, Microsoft a intégré
quelques nouvelles possibilités dans
Win2K et a amélioré le support ATA de
Win2K dans divers packs de services et
hotfixes (correctifs à  chaud). Pour que
des unités ATA fonctionnent correctement
sous Win2K, il faut avoir de
bonnes connaissances de base sur l’interface
ATA, le matériel requis, et le logiciel
connexe (packs de services et
hotfixes Win2K, drivers intégrés et
tierce partie, par exemple).

Téléchargez gratuitement cette ressource

TOP 5 Modernisation & Sécurité des Postes Clients

TOP 5 Modernisation & Sécurité des Postes Clients

Pour aider les entreprises à allier les restrictions liées à la crise et la nécessaire modernisation de leurs outils pour gagner en réactivité, souplesse et sécurité, DIB-France lance une nouvelle offre « Cloud-In-One » combinant simplement IaaS et DaaS dans le Cloud, de façon augmentée.

Tech - Par iTPro.fr - Publié le 24 juin 2010