> Tech > Personnaliser la sauvegarde automatique d’Operational Assistant

Personnaliser la sauvegarde automatique d’Operational Assistant

Tech - Par iTPro.fr - Publié le 24 juin 2010
email

par Gary Guthrie - Mis en ligne le 23/04/2003
Ceux qui ont déjà  écrit des programmes de sauvegarde savent que, en plus d'écrire le code qui sauvegarde les informations, on ajoute souvent la logique des processus d'avant et d'après sauvegarde. Par exemple, pour économiser de la bande et réduire la durée de la sauvegarde, on peut purger les informations inutiles avant de lancer celle-ci ; on peut aussi démarrer des sous-systèmes et certains jobs dès la fin de la sauvegarde.

Personnaliser la sauvegarde automatique d’Operational Assistant

Mais si, au lieu d’écrire vos propres
programmes de sauvegarde, vous utilisez
la fonction de sauvegarde automatique
Operational Assistant de
l’OS/400, vous bénéficierez de programmes
de sortie de sauvegarde
écrits par l’utilisateur qui prennent la
main avant et après la sauvegarde.
La figure 1 montre l’exemple
EZBkupExt. Comme tous les programmes
de sortie de sauvegarde
d’Operational Assistant, il accepte les
paramètres suivants :

• Calling product est un paramètre caractère
de 10 octets qui identifie le
produit appelant le programme de
sortie. Quand la sauvegarde
d’Operational Assistant exécute la
commande RunBckup (Run
Backup), la valeur de ce paramètre
est QEZBACKUP.

• Exit indicator est un paramètre caractère
de 10 octets qui indique si le
programme de sortie est appelé
avant ou après la fin de la sauvegarde.
Les valeurs correctes sont
*BEFORE et *AFTER.

• Options est un paramètre caractère
de 10 octets qui indique le rythme de
la sauvegarde : quotidienne, hebdomadaire
ou mensuelle (*DAILY,
*WEEKLY et *MONTHLY).

• Device est un paramètre caractère de de quatre octets qui indique le nom
du tape set (jeu de bandes). Ce nom
est suivi en suffixe de numéros de volumes
allant de 01 à  99 qui indiquent
les ID de volumes des bandes en
service.

• Return code est un paramètre caractère
de 7 octets qui indique l’ID du
message renvoyé par la sauvegarde.
Ce paramètre est toujours vierge
avant la sauvegarde.

On voit donc que EZBkupExt va
droit au but. Il définit simplement un
moniteur d’erreur global puis appelle
le programme de traitement d’avant
sauvegarde EZBkupExtB ou celui
d’après sauvegarde EZBkupExtA, selon
la valeur du paramètre indicateur de
sortie. A noter que la sauvegarde ne
continuera pas si, pendant l’exécution
d’avant sauvegarde, un programme de
sortie de sauvegarde d’Operational
Assistant se termine anormalement ou envoie un message d’échappement à 
son appelant.

Je suis sûr que vous avez des idées
d’utilisation pour ce programme de
sortie. Pour une solution complète,
mettez simplement en oeuvre ces idées
dans les programmes EZBkupExtB et
EZBkupExtA et exécutez la commande
ChgBkup (Change Backup) pour définir
EZBkupExt comme le programme
de sortie. Pour plus d’informations sur
les programmes de sortie destinés à 
personnaliser la sauvegarde automatique
d’Operational Assistant, visitez
http://publib.boulder.ibm.com/pubs/h
tml/as400/v5r1/ic2924/info/apis/XEZBC
KUP.htm.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Protection des Données : 10 Best Practices

Protection des Données : 10 Best Practices

Le TOP 10 des meilleures pratiques, processus et solutions de sécurité pour mettre en œuvre une protection efficace des données et limiter au maximum les répercutions d’une violation de données.

Tech - Par iTPro.fr - Publié le 24 juin 2010