> Tech > Préparez-vous au multibooting XP Pro

Préparez-vous au multibooting XP Pro

Tech - Par iTPro.fr - Publié le 24 juin 2010
email

par Sean Daily
Ce qu'il faut savoir sur le multibooting de XP Pro sur un système Win2K Pro : pour configurer un système afin qu'il multiboote ces deux OS, il faut un peu de réflexion et de préparation ...
Comme la plupart d'entre vous le savent, Microsoft a finalement baptisé le successeur de Windows 2000. Résultat de la fusion longtemps attendue entre les OS Windows NT et Windows 9x, Windows XP (ancien nom de code Whistler) est le nom officiel donné à  la version desktop du nouvel OS. Il se présente sous deux forme : XP Professional et XP Home Edition. (Les prochaines versions des produits Win2K Server seront livrées sous le surnom de Windows 2002.) Beaucoup d'entre vous voudront tester XP pendant sa phase de développement ou après sa release, prévue par Microsoft en octobre 2001. Un bon moyen de se familiariser avec XP Pro consiste à  configurer le système Win2K Professional existant pour « multibooter » XP Pro. Comme je l'explique, pour configurer un système afin qu'il multiboote ces deux OS, il faut un peu de réflexion et de préparation. (Pour rafraîchir les concepts et procédures de base sur le multibooting de Win2K et de NT, voir l'encadré « Articles associés dans les numéros précédents ».) Pour plus d'informations sur les nouvelles fonctions de XP, consulter l'article de Paul Thurrott, « Windows XP (Whistler) FAQ » à  http://www.winsupersite.com/faq/whistler.asp.)

Préparez-vous au multibooting XP Pro

  Avant de se plonger dans la configuration du système de multibooting de XP Pro et Win2K Pro, il faut considérer quelques points. Le premier sujet concerne l’utilisation de disques de base par rapport à  des disques dynamiques. Comme je l’explique dans l’article « Discover Dynamic Disks », juin 2000, Win2K offre une nouvelle structure de disques (c’est-à -dire des disques dynamiques) qui remplace l’ancienne structure de NT (c’est-à -dire les disques de base) qui trouve son origine dans MS-DOS.

  Les disques dynamiques présentent plusieurs avantages par rapport aux disques de base, en particulier le management on-line, la reconfiguration des disques, et la duplication des structures de données cruciales sur des disques multiples. Mais les disques dynamiques ne permettent pas d’établir des configurations multiboot qui incluent des OS autres que XP et Win2K. Les autres OS (Windows Me, Win9x, Linux, DOS, par exemple) ne peuvent pas utiliser les volumes (l’équivalent en disques dynamiques d’une partition disque de base) qui se trouvent sur des disques dynamiques.

  La deuxième chose à  savoir est que Microsoft recommande d’installer chaque instance d’OS sur une partition distincte. Des installations multiples sur la même partition peuvent causer des conflits sur le contrôle des fichiers et des dossiers comme le dossier Program Files and Documents et le dossier Settings. Même si vous n’avez pas suivi cette recommandation d’un OS par partition avec les systèmes multibooting antérieurs, vous devez en tenir compte pour une configuration multiboot incluant XP Pro. Bien que les problèmes éventuels soient les mêmes que ceux des autres configurations multiboot, un système multiboot avec XP Pro utilisera un logiciel bêta ou entièrement nouveau. Le risque est donc double : Microsoft ne fournira aucune aide en cas de problème et les risques de conflit, de corruption et de problèmes insolubles sont plus grands.

  Si vous utilisez un système Win2K Pro et avez dédié la plupart ou la totalité de l’espace disque à  la partition Win2K Pro, il faudra ajouter des disques ou refaire la partition des disques existants pour préparer une installation XP Pro. Si vous utilisez des disques dynamiques, le redimensionnement et l’allocation des nouveaux volumes est une opération simple et directe. En revanche, il n’est pas aussi simple de repartitionner des disques de base et il vaut mieux dans ce cas recourir à  un logiciel tierce partie. Mon utilitaire de partitionnement de disques favori est Partition-Magic 6.0 de PowerQuest, qui est rapide et fiable et supporte FAT12, FAT16, FAT32, HPFS, NTFS 4.0, NTFS 5.0 (NTFS5), Linux ext2 et les partitions swap Linux.

  Un autre conseil de multiboot important, qui s’applique aux installations XP, Win2K et NT, consiste à  ne jamais utiliser le même nom d’ordinateur descriptif pour différentes installations d’OS (il faut donc donner à  l’ordinateur un nom différent dans chaque installation d’OS qui s’exécute sur cet ordinateur). Sachant que chaque installation XP, Win2K et NT représente l’ordinateur dans son domaine comme un compte différent qui utilise un SID unique, les noms descriptifs que l’on donne à  ces comptes et SID doivent aussi être uniques. La non observation de ce conseil peut avoir des conséquences néfastes, comme des enregistrements de WINS ou de DNS incorrects ou conflictuels, et des problèmes d’accès aux ressources. Et n’espérez aucune assistance technique de Microsoft si vous dupliquez un nom d’ordinateur descriptif, parce que Microsoft recommande des noms différents pour des installations d’OS différentes.

  Si vous êtes un utilisateur d’EFS (Encrypting File System) et souhaitez accéder à  des fichiers cryptés à  partir des installations XP Pro et Win2K Pro, vous devrez joindre les deux OS au même domaine. En outre, assurez-vous que chaque compte utilisateur qui se connectera aux deux installations d’OS utilisera un profil « roaming ». Ces étapes de configuration sont indispensables pour s’assurer que les informations nécessaires pour que l’utilisateur puisse accéder aux données cryptées existent dans chaque OS. Autre solution : exporter un certificat de cryptage de fichiers du compte utilisateur et une clé privée, d’une installation sur l’autre. Une fois prêt à  configurer le système multiboot, je recommande d’installer l’OS le plus récent en dernier, si possible. Les OS Windows les plus nouveaux sont mieux à  même de reconnaître les versions OS antérieures et d’accepter des configurations multiboot incluant ces versions. En outre, le fait d’installer les OS dans cet ordre contribue à  éliminer le problème selon lequel un OS plus ancien installé sur un système exécutant un OS plus récent écrase le secteur boot de ce dernier. Donc, si vous mettez en place un système XP Pro et Win2K Pro, il faut installer d’abord Win2K Pro puis XP Pro. Pour la plupart des utilisateurs, cet ordre semble naturel. Toutefois, s’il s’agit de construire un nouveau système ou de reconstruire les OS d’un système, il faut tenir compte de cette recommandation.

Téléchargez cette ressource

SD-WAN de confiance : guide de mise en œuvre

SD-WAN de confiance : guide de mise en œuvre

Ce livre blanc décrit les différents aspects indispensables pour la mise en place d’une approche SD-WAN sécurisée et de confiance. Ce document s’adresse aux consultants et responsables sécurité des systèmes d’information pour bien comprendre les enjeux du Trusted SD-WAN à l’heure de la transformation numérique des entreprises.

Tech - Par iTPro.fr - Publié le 24 juin 2010