> Tech > Près de 40 millions de licences Diskeeper dans le monde

Près de 40 millions de licences Diskeeper dans le monde

Tech - Par iTPro.fr - Publié le 15 novembre 2010
email

Diskeeper annonce que plus de 39 millions de licences de son logiciel d’optimisation des performances ont été vendus à travers le monde.

Le logiciel de Diskeeper Corporation continue de gagner en popularité dans toute l’Europe comme solution contre les ralentissements des performances système et dans le cadre des efforts de réduction de la consommation d’énergie sous l’impulsion des pouvoirs publics.

Dans le contexte économique actuel, chaque euro du budget informatique dépensé compte. Des petites entreprises au secteur public, il faut éviter l’interruption des serveurs grâce aux solutions les plus rentables. Diskeeper 2010 optimise l’environnement de travail en réduisant les frais généraux tout en améliorant la fiabilité et les performances du système. L’ensemble du réseau s’avère ainsi moins énergivore.

La fragmentation de disque engendre des pannes du serveur, des ralentissements, des problèmes de blocage et des défaillances du système. « Le matériel de remplacement est onéreux et non rentable, mais affronter le problème en ajoutant des ressources de stockage ne constitue pas non plus l’alternative la plus économique », explique la société.

La technologie Diskeeper empêche la fragmentation avant qu’elle ne se produise. Diskeeper 2010 offre des solutions de serveur et notamment Diskeeper Server, Diskeeper EnterpriseServer et Diskeeper Administrator.

Plus d’informations : Diskeeper

Téléchargez gratuitement cette ressource

Endpoint Security : Guide de Mise en œuvre

Endpoint Security : Guide de Mise en œuvre

Détournement d’applications légitimes, élévation de privilèges, logiciels malveillants furtifs : comment les solutions de Endpoint Security permettent elles de faire face aux nouvelles techniques d'attaques complexes ? Découvrez, dans ce Guide Endpoint Security, les perspectives associées à leur mise en œuvre.

Tech - Par iTPro.fr - Publié le 15 novembre 2010