> Tech > Présentation de Mobile Information 2001 Server

Présentation de Mobile Information 2001 Server

Tech - Par iTPro.fr - Publié le 24 juin 2010
email

par Steve Milroy
La prochaine plate-forme sans fil de Microsoft rendra possible pratiquement tout type d'application sans fil. Le e-mail d'entreprise sans fil sera l'application « killer » de cette industrie.

Le e-mail, ou courrier électronique, est de loin l'application d'entreprise la plus utilisée et souvent la plus critique. Le e-mail d'entreprise sans fil sera l'application « killer » de l'industrie du sans fil qui ouvrira la porte à  de nombreuses autres applications d'entreprise sans fil. Microsoft Mobile Information 2001 Server est prêt à  s'engouffrer dans cette ouverture.

Mobile Information Server est un middleware qui donne l'accès sans fil aux e-mails, aux calendriers et aux contacts de Microsoft Exchange 2000 Server et d'Exchange Server 5.5, ainsi qu'aux autres sources de données d'entreprise comme les bases de données Microsoft SQL Server. La plupart des solutions e-mail sans fil d'entreprise actuelles (Palm VIIx, Research In Motion's - RIM's - BlackBerry, par exemple) donnent accès au e-mail « corporate », par le biais de POP3 et, souvent, requièrent la duplication des messages dans un compte e-mail sans fil de consommateur externe. Le middleware sans fil est une méthode plus efficace et plus sûre d'accès au e-mail d'entreprise à  partir d'appareils sans fil ou mobiles. Se comportant en « proxy », le middleware sans fil donne aux utilisateurs mobiles l'accès au e-mail et aux autres sources de données d'entreprise directement, sans retransmettre ou répliquer des messages et des données sur des systèmes externes vulnérables.

Comme de nombreuses sociétés, Microsoft prend résolument le virage des solutions sans fil et mobiles, au moyen de nouveaux produits et services. Dans cette stratégie, Mobile Information Server joue un rôle primordial. Il sera fourni avec deux applications intégrées : Outlook Mobile Access et Intranet Browse. Outlook Mobile Access permettra aux utilisateurs d'accéder aux données du PIM (personal information manager) basé sur Exchange Server. Avec Outlook Mobile Access, Mobile Information Server offre une vue des boîtes à  lettres des utilisateurs, optimisées pour les petits écrans et la maigre bande passante qui caractérisent les appareils sans fil. Intranet Browse donne accès à  toute application WAP (Wireless Application Protocol) hébergée sur un intranet. (Pour une vue d'ensemble de WAP, voir l'encadré intitulé « Wireless Application Protocol ».) Mobile Information Server s'intègre étroitement à  Windows 2000 et à  Exchange 2000 et possède un modèle de sécurité rigoureux basé sur AD (Active Directory).

Pour vous préparer à  mettre en oeuvre cette technologie dès qu'elle sera devenue commercialement disponible dans le courant de l'année, il faut comprendre les caractéristiques et les technologies de Mobile Information Server. Mon information étant fondée sur des versions bêta du produit, il se peut que certains termes et fonctions que je décris ici changent avant la mise en fabrication (RTM, release to manufacturing) de Mobile Information Server.

Mobile Information Server, dont la mise sur le marché (release commerciale) est prévue mi-2001 par Microsoft, est l’un des .NET Enterprise Servers de Microsoft. Il est proposé en deux éditions : Enterprise Edition et Carrier Edition. Toutes deux contiennent les mêmes composants centraux, mais Carrier Edition possède des fonctionnalités supplémentaires à  l’intention des opérateurs. C’est ainsi que Carrier Edition comporte divers connecteurs, comme le connecteur SMS (Short Message Service), qui donne l’accès direct au SMS Center de l’opérateur sans fil pour la livraison directe des messages SMS. Les deux éditions peuvent bien sûr collaborer, mais on peut aussi les mettre en oeuvre et les utiliser indépendamment.

Soulignons d’emblée que Mobile Information Server n’est pas une passerelle WAP mais un middleware, ou agent de liaison, pour délivrer des services aux appareils mobiles sur des réseaux sans fil. Les passerelles WAP et pré-WAP (c’est-à -dire l’Openwave UPLink Server) sont encore nécessaires entre les réseaux sans fil (Global System for Mobile Communication – GSM, Code Division Multiple Access – CDMA, Cellular Digital Packet Data – CDPD, par exemple) et les réseaux câblés (TCP, UDP, par exemple).

Le Mobile Information Server contient deux principaux composants : le Message Processor et l’Extensible Location Register. Ils assurent le traitement des données pour différents types d’appareils sans fil. Mobile Information Server utilise Microsoft Message Queue Services (MSMQ) pour échanger des messages entre des composants internes. MSMQ n’est pas un composant central de Mobile Information Server mais doit être installé sur le même serveur. Les développeurs peuvent utiliser le kit de développement logiciel (SDK, software development kit) de Mobile Information Server pour écrire des applications capables d’interagir avec n’importe quelle source de données de l’entreprise (AD, SQL Server, applications Exchange Server personnalisées, par exemple).

Outre les composants centraux, Mobile Information Server contient des applications de source de données, des modules d’unités, des applications source d’événements, des composants d’administration et des connecteurs pour opérateurs. Les composants des applications de source de données interagissent avec les sources de données pour fournir des données aux composants centraux (c’est-à -dire le serveur). A leur tour, les composants centraux traitent, présentent et acheminent les données vers l’appareil sans fil.

Mobile Information Server procure deux types de fonctionnalités de base aux applications sans fil : la navigation (browse) et la notification. Pour que Browse fonctionne, un utilisateur doit initier une requête URL pour une application sans fil. Comme l’utilisateur initie l’interaction, cette fonctionnalité est également appelée data pull.

Notification signale à  un utilisateur des événements comme un événement SQL Server ou l’arrivée d’un message urgent. Mobile Information Server envoie la notification à  l’utilisateur sous forme de bref message par l’intermédiaire de SMS, UP.Link Server Alerts, ou (à  l’avenir) par l’intermédiaire d’un protocole push WAP. La notification de messages se traduit généralement par un bip ou une vibration de l’appareil sans fil, signalant à  l’utilisateur l’arrivée d’un message. La notification est également appelée data push puisque l’utilisateur n’a rien d’autre à  faire que lire le message de notification. Toutefois, les notifications peuvent également impliquer un data pull si, au moment où les utilisateurs cliquent sur un message pour le lire, ils se relient à  une application browse.

Les modules d’unités (device modules) sont des objets COM qui formatent des données pour l’unité ou l’appareil cible. Un module d’unité contient des informations – comme la taille de l’affichage, si l’appareil supporte des images ou non, et la longueur maximale des messages – pour un type d’appareil particulier. Mobile Information Server stocke les informations des appareils utilisateurs comme le type d’unité, l’adresse SMTP de l’unité et l’opérateur sans fil que l’appareil utilise – dans AD. Mobile Information Server comprend des modules d’unités par défaut pour des appareils en texte ordinaire (plaintext) (pour la messagerie de service téléphonique SMS, par exemple) et pour des unités WAP 1.1. Au fur et à  mesure qu’apparaissent de nouveaux appareils, les fabricants fourniront les modules appropriés. Après la disponibilité commerciale de Mobile Information Server, on peut s’attendre à  voir des modules et du support pour d’autres types d’appareils, comme BlackBerry et Pocket PC.

Les applications de source d’événements réagissent aux événements. Mobile Information Server prédéfinit certains événements ; les développeurs d’applications de source d’événements fourniront les sources pour des événements système et applicatifs supplémentaires. Mobile Information Server envoie les notifications aux appareils selon les règles de la source d’événements. Ainsi, Outlook Mobile Access utilise les sources d’événements d’Exchange 2000 pour signaler aux utilisateurs la livraison de messages importants dans leurs boîtes à  lettres.

Les composants d’administration offrent les fonctions administratives pour les connecteurs d’opérateurs, les modules d’unités, les sources d’événements, et les applications. Le snap-in Mobile Information Server de MMC (Microsoft Management Console) permet aux administrateurs de configurer et de contrôler les composants de Mobile Information Server. Ce snap-in, conjointement aux autres snap-ins MMC (pour AD et Exchange Server, par exemple) permet de contrôler tout le système Mobile Information Server au moyen de l’interface MMC.

Comme déjà  dit, Mobile Information Server inclut les applications Outlook Mobile Access et Intranet Browse. Outlook Mobile Access fonctionne comme Outlook Web Access (OWA) pour les appareils sans fil : Outlook Mobile Access donne aux utilisateurs l’accès à  leurs e-mail, agenda, tâches et contacts d’Exchange 2000 et d’Exchange Server 5.5, et à  la GAL (Global Address List). Les utilisateurs d’Outlook Mobile Access interagissent directement avec leurs boîtes à  lettres pour effectuer des actions sur les messages : lecture, réponse, retransmission et suppression. Mobile Information Server effectue toutes les actions en temps réel et les enregistrements sont mis à  jour immédiatement dans la boîte à  lettres Exchange de l’utilisateur. Outlook Mobile Access nécessite la présence de Win2K et AD.

Intranet Browse donne accès à  toute application WAP que l’entreprise peut héberger sur les serveurs Web de l’Intranet. L’application WAP peut être une solution clé en main, comme le module d’application d’automatisation de ventes sans fil de Siebel Systems, ou une application personnalisée utilisant WML (Wireless Markup Language) et ASP (Active Server Pages). Quand on configure l’accès à  une application WAP hébergée sur l’intranet par l’intermédiaire d’Intranet Browse, on indique l’emplacement intranet de l’application WAP. Les utilisateurs accèdent aux applications Intranet Browse en introduisant l’URL appropriée depuis l’appareil sans fil. Dès qu’un utilisateur se connecte, Mobile Information Server l’authentifie puis dirige la requête vers le serveur Web hébergé par l’intranet.

Outre les composants de l’application et du serveur que j’ai mentionnés, Carrier Edition inclut des connecteurs qui connectent Mobile Information Server au réseau de l’opérateur et assurent un accès de notification sécurisé à  l’unité. Quand un opérateur héberge Carrier Edition, le paramétrage de ses connecteurs spécifie l’URL pour le Mobile Information Server de l’opérateur. Ensuite, Enterprise Edition utilise HTTP pour communiquer avec Carrier Edition.

Chaque réseau requiert sont propre connecteur d’opérateur pour supporter les unités. C’est ainsi que les opérateurs de réseaux AT&T Wireless Services, Sprint PCS, et VoiceStream Wireless nécessitent des connecteurs d’opérateurs différents. Carrier Edition permet à  Mobile Information Server de délivrer des messages SMS directement au SMS Center du réseau de l’opérateur, sans avoir besoin d’un transfert SMTP non crypté. Quand on n’utilise pas Carrier Edition, Mobile Information Server utilise le connecteur de l’opérateur SMTP pour délivrer des notifications aux appareils sans fil.

Au fur et à  mesure que Mobile Information Server s’affirmera, d’autres applications intégrées et tierces apparaîtront de la part de fournisseurs de logiciels indépendants (ISV, Independent Software Vendors) et de fournisseurs de services applicatifs sans fil (WASP, wireless application service providers). Il n’y a pas de limite au nombre de solutions sans fil que les fournisseurs pourront développer et déployer sur la plate-forme. Un développeur pourrait, par exemple, créer une application de bourse sur Mobile Information Server lui permettant d’exprimer ses actions préférées au moyen d’un navigateur Web. L’application pourrait ensuite utiliser la fonction de notification pour alerter l’utilisateur dès qu’une action donnée atteint un certain palier, et l’utilisateur pourrait utiliser la fonction Browse pour ordonner une transaction boursière.

Microsoft associe également (par bundling) Microsoft Outlook Mobile Manager à  Mobile Information Server. Outlook Mobile Manager est le logiciel client qui s’exécute sur un micro-ordinateur et réoriente les messages vers l’appareil mobile sous forme de notifications. Outlook Mobile Manager possède le traitement en langage naturel, la compression de texte IntelliShrink de Microsoft, et les préférences de mobilité pour faciliter la livraison des données d’Outlook à  l’appareil. Mais comme Outlook Mobile Manager fonctionne sur la station de travail de l’utilisateur, les fonctions du logiciel ne sont utilisables que quand celle-ci est active. Donc, jusqu’à  ce que Microsoft transfère une partie de cette fonctionnalité au serveur, Outlook Mobile Manager n’aura pas de pertinence directe vis-à -vis des solutions de mobilité d’entreprise.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Endpoint Security : Guide de Mise en œuvre

Endpoint Security : Guide de Mise en œuvre

Détournement d’applications légitimes, élévation de privilèges, logiciels malveillants furtifs : comment les solutions de Endpoint Security permettent elles de faire face aux nouvelles techniques d'attaques complexes ? Découvrez, dans ce Guide Endpoint Security, les perspectives associées à leur mise en œuvre.

Tech - Par iTPro.fr - Publié le 24 juin 2010