> Tech > Quelques canevas d’utilisation des LOB SQL pour programmeurs RPG IV

Quelques canevas d’utilisation des LOB SQL pour programmeurs RPG IV

Tech - Par iTPro.fr - Publié le 24 juin 2010
email

par Paul Conte
SQL/400 prend en charge les grands objets (LOB, binary large objects) binaires et caractères. En utilisant des types de colonnes LOB, on peut stocker des données sous forme de documents complets, d' images et d' enregistrements sonores dans SQL/400.La technique des LOB présente un avantage déterminant : une valeur de colonne LOB peut atteindre 15 Mo, tandis que les autres types de colonnes chaînes (de caractères par exemple) sont limités à  32 Ko. Pour connaître une autre manière de traiter ce type de données, voir l'article " Quelques canevas d'utilisation des DataLinks SQL pour programmeurs RPG IV ".
Pour pouvoir accéder à  des colonnes LOB, les programmes RPG IV exigent des techniques de coding spéciales. Comme la documentation existante n'est pas très claire, cette fonction n'est pas souvent mise en oeuvre dans les applications. Cet article permet de prendre un bon départ dans l'utilisation des LOB. Je fournis un " canevas " simple pour les quatre principales techniques de programmation LOB et un modèle de code à  dupliquer dans les programmes RPG IV mis en oeuvre.

Pour pouvoir accéder à  des colonnes LOB, les programmes RPG IV exigent des techniques de coding spéciales

Quelques canevas d’utilisation des LOB SQL pour programmeurs RPG IV

Il existe trois types de colonnes LOB :

§ CLOB : données caractères codées sur un seul octet
§ DBCLOB : données caractères double octet
§ BLOB : données binaires.

Les techniques d’utilisation des trois types de colonnes LOB en RPG IV sont très
semblables. Dans cet article, j’utilise le type CLOB, celui-ci permettant de présenter
plus facilement des exemples de données.
La première étape consiste à  créer une table comportant une colonne CLOB (ou DBCLOB
ou BLOB). Mon exemple utilise une table créée avec l’instruction suivante :

Create Table TestLob
( PkCol Int Not Null
Primary Key,
Clob1 CLOB ( 1K ) Allocate ( 100 ),
Clob2 CLOB ( 1M ) Allocate ( 1000 ) )

La colonne PKCol est un entier qui sert de clé primaire. Les deux autres colonnes
sont des colonnes CLOB avec des tailles maximales et allouées différentes. Pour
une explication complète de l’instruction Create Table et des types de colonnes
LOB, il est possible de consulter le chapitre 3 de l’ouvrage SQL/400 Developer’s
Guide (NEWS/400 Books, 2000). Pour créer des modèles de données, on peut insérer
des valeurs dans une colonne CLOB avec les instructions SQL Insert standard, comme
:

Insert Into TestLob
Values( 1, ‘x1’, ‘x2’ )

On peut aussi glisser des instructions Insert dans un programme RPG IV et utiliser
les variables hôtes caractères, comme dans l’instruction suivante :

Insert Into TestLob
Values( :PkVar, :Clob1Var, :Clob2Var )

Ces deux instructions Insert ont la même structure que celles qu’on utiliserait
pour des colonnes Character ou VarChar (variable character). Il existe également
quelques techniques spéciales permettant d’insérer des données LOB, mais commençons
par regarder de plus près l’extraction des données.

Téléchargez cette ressource

Microsoft 365 : HP Subscription Management Services en détail

Microsoft 365 : HP Subscription Management Services en détail

Collaboration à distance, environnements de travail et productivité optimisés, gestion évolutive des licences, accélérez la transformation de votre business pour le faire entrer dans l’ère de la collaboration hybride. Découvrez comment le service de gestion des abonnements HP peut vous aider à optimiser vos investissements et votre stratégie de gestion de vos abonnements Microsoft 365.

Tech - Par iTPro.fr - Publié le 24 juin 2010