> Tech > Ressources complémentaires – erreurs de SQL imbriqué

Ressources complémentaires – erreurs de SQL imbriqué

Tech - Par Paul Conte - Publié le 24 juin 2010
email



Ressources complémentaires – erreurs de SQL imbriqué

SQL contient une directive de précompilateur, Whenever, qui, à première vue et aux yeux d’une personne non initiée, ressemble à un raccourci de coding sympathique. Le manuel SQL Reference indique que l’instruction Whenever « spécifie l’action à mener quand une condition d’exception spécifiée se produit ». Mais c’est une instruction qu’il vaut mieux éviter purement et simplement, parce qu’elle peut perturber de multiples manières la logique du programme.

L’instruction Whenever est encombrante et source d’erreurs, et elle obscurcit le flux de votre code. Les problèmes surviennent parce que l’étendue d’une instruction Whenever est basée sur la séquence statique de votre code source, pas sur la séquence exécution. Si vous ne comprenez pas bien la manière dont Whenever affecte votre code, ou si vous réagencez simplement les sous-routines ou autre code dans le domaine d’une ou plusieurs instructions Whenever, vous risquez un comportement très fantaisiste du programme.

Le bon moyen pour traiter le flux de contrôle dans un programme SQL imbriqué consiste à vérifier le SQL state après chaque instruction SQL exécutable, comme je l’explique dans l’article principal.


Téléchargez gratuitement cette ressource

Endpoint Security : Guide de Mise en œuvre

Endpoint Security : Guide de Mise en œuvre

Détournement d’applications légitimes, élévation de privilèges, logiciels malveillants furtifs : comment les solutions de Endpoint Security permettent elles de faire face aux nouvelles techniques d'attaques complexes ? Découvrez, dans ce Guide Endpoint Security, les perspectives associées à leur mise en œuvre.

Tech - Par Paul Conte - Publié le 24 juin 2010