> Sécurité > RGPD : traitement et conservation des données

RGPD : traitement et conservation des données

Sécurité - Par iTPro.fr - Publié le 28 novembre 2017

Le niveau de conformité des sites français vient d’être passé au crible. Sur quels axes faut-il avancer ? et quelles sont les compétences à développer ?

RGPD : traitement et conservation des données

6% des acteurs en conformité avec le RGPD

Les chiffres sont là. De nombreux points sont encore à éclaircir pour atteindre un niveau satisfaisant conformément aux principes de transparence, finalité, conservation et sécurité. Ainsi, côté consentement explicite des traitements des données, 84 à 94% ne demandent pas le consentement à la collecte des données ou cochent par défaut ce consentement (interdit en mai 2018). Seulement 5% anticipent la nomination du futur DPO.

Les GAFA et pure-players en avance

Leurs pratiques d’informations des consommateurs sont ajustées  (83%) et leurs circuits d’information sur la finalité de la collecte des données sont actualisés (83%).

Ce baromètre indique que Google met à disposition un espace dédié pour que l’utilisateur (YouTube, Gmail…)  gère ses données personnelles, que Facebook développe du contenu didactique pour illustrer l’usage des données collectées, que Apple intègre dans ses derniers iOS des fonctionnalités pour que l’utilisateur puisse faire valoir son droit à l’opposition à la prospection

3 pratiques pour la gestion des données personnelles

Voici des actions et compétences à développer pour gérer les données personnelles. Se concentrer sur :

– La communication pédagogique et accessible vis-à-vis des internautes (politique de gestion des données personnelles séparée des mentions légales)

– La transparence : expliquer quelle donnée est collectée pour quel usage (temps)

– Le cadre et les outils pour collecter les consentements, gérer le droit à l’oubli et la portabilité

Baromètre Converteo RGPD – audit des sites internet de 100 entreprises et acteurs français ou opérant en France

Téléchargez gratuitement cette ressource

Sécurité Office 365

Sécurité Office 365

Si l’e-mail est redevenu le talon d’Achille de la sécurité, le problème se complexifie avec Office 365 et sa multiplicité d’accès aux courriers et données de l’entreprise. Voici comment répondre aux défis de contrôle, de visibilité et de sérénité en renforçant la sécurité de la messagerie.

Sécurité - Par iTPro.fr - Publié le 28 novembre 2017