> Tech > Rouge et jaune sont les couleurs de l’automne

Rouge et jaune sont les couleurs de l’automne

Tech - Par iTPro.fr - Publié le 24 juin 2010
email

Le point sur les annonces AS/400 de la rentrée Il en va des annonces IBM comme du prix du ticket de métro, de celui de l'essence, du dernier tiers de notre “ cher ” Trésor (Public, cela va de soi) ou encore du double affichage du prix des légumes : c'est en rentrant de vacances tout bronzé et plein d'énergie qu'on les découvre en général, en même temps qu'une tonne et demie d'autres bonnes et moins bonnes nouvelles.
Reconnaissons que les annonces AS/400 sont en général plutôt à  classer parmi les bonnes nouvelles, même si ici et là  on entend parfois quelques grincements de dents du fait de fonctionnalités non encore apparues ou annoncées, ou d'orientations qui ne sont pas celles souhaitées.
Cette année, c'est même avec un peu d'avance sur les précédents millésimes, les 29 juillet et 3 août, qu'ont fleuri les annonces AS/400. A croire que cela ennuie de plus en plus nos camarades “ Yankees ” de voir les petits “ Frenchies ” se dorer la pilule sur les plages pendant qu'eux restent au travail dans leur austère Minnesota. Et cette année, la couleur dominante de la moisson est le jaune.

En un peu plus d’un an, Lotus Domino sur AS/400 a connu un succès sans précédent,
à  tel point que l’AS/400 est devenu le seconde plate-forme la plus utilisée pour
le déploiement de Lotus Domino. Mais malgré cela, l’offre AS/400 restait inadaptée
à  une large part du marché Domino : près de la moitié des clients potentiels n’ont
aucun besoin d’applications transactionnelles, pas plus qu’ils ne veulent utiliser
leur serveur Domino comme serveur de base de données.
Tout ce qu’ils souhaitent, c’est utiliser Domino Mail, des applications Domino
ou encore le serveur Web de Domino. L’AS/400, avec sa base de données intégrée
et ses possibilités d’absorber d’autres et importantes charges de travail s’éliminait
jusqu’ici de lui-même des études du fait de son coût. Mais voila que la Division
AS/400 vient de lancer une contre-attaque, avec une arme jusqu’ici jalousement
gardée secrète et appelée AS/400e DSD (Dedicated Server for Domino).

Disponible dès le 24 septembre, cette nouvelle machine se destine aux clients
ne souhaitant utiliser que Domino à  l’exclusion de toute autre chose. Il s’agit
d’un modèle 170 équipé d’un processeur Northstar, optimisé pour Domino. Il se
distingue de ses petits camarades par une magnifique bande jaune citron (ou plutôt
jaune “ Lotus ”) sur sa face avant (cf. figure 1). La principale innovation technique
est le nouveau microcode, qui inactive certaines des fonctionnalités de gestion
de base de données et de traitements transactionnels de l’AS/400.

L’idée directrice est que le client qui n’a pas besoin de ces fonctionnalités
ne doit pas avoir à  payer pour elles. Seuls 15% du système restent dévolus à  des
travaux autres que liés à  Domino (impressions, sauvegardes… et une seule session
5250, qui pourra être utilisée pour des besoins d’administration de Domino par
exemple). Cette configuration particulière permet aux nouvelles boites “ jaunes
” de supporter un nombre bien plus important d’utilisateurs Domino que la même
boite “ rouge ”, acquise à  un prix comparable.

Pas question cependant de rajouter d’autres sessions 5250 ou applications transactionnelles
à  la boite “ jaune ” : la punition en serait un écroulement immédiat des performances.
Autrement dit, les anciens serveurs, à  bande rouge, sont toujours d’actualité
et conviennent toujours aux gens souhaitant utiliser conjointement Domino et des
applications nécessitant plus de puissance de traitement. Les modèles serveurs
conviennent également mieux pour une consolidation de serveurs Domino ainsi que
pour des applications Domino utilisant Java sur le serveur ou encore qui mettent
DB2/400 à  contribution.
Mais, d’après IBM, les nouvelles machines “ jaunes ” seraient idéales pour les
clients souhaitant utiliser plus d’un type de charge Domino sur le même serveur,
et pour les entreprises souhaitant distribuer des serveurs Domino sur des sites
à  distance.

Le 1er septembre à  2:00 GMT (15 :00 à  Paris) a eu lieu le lancement de l’AS/400e
DSD (Dedicated Server for Domino) sur le Web. A cette occasion, les participants
ont pu prendre part à  une session de questions/réponses en direct, au cours d’un
“ cybercast ” avec entre autres participants Tom Jarosh, General Manager de la
Division AS/400 d’IBM, Jeff Papows, CEO de Lotus, Frank Soltis, qu’on ne présente
plus tant sa renommée est universelle, et Ken Wax, un consultant et formateur
Domino réputé.

Téléchargez cette ressource

Guide de cybersécurité en milieu sensible

Guide de cybersécurité en milieu sensible

Sur fond de vulnérabilités en tout genre, les établissements hospitaliers, pharmacies, laboratoires et autres structures de soin font face à des vagues incessantes de cyberattaques. L’objectif de ce livre blanc est de permettre aux responsables informatiques ainsi qu’à l’écosystème des sous-traitants et prestataires du secteur médical de se plonger dans un état de l’art de la cybersécurité des établissements de santé. Et de faire face à la menace.

Tech - Par iTPro.fr - Publié le 24 juin 2010

A lire aussi sur le site

Revue Smart DSI

La Revue du Décideur IT