> Tech > Sept éléments à  connaître sur l’écriture de programmes RPG modulaires

Sept éléments à  connaître sur l’écriture de programmes RPG modulaires

Tech - Par iTPro.fr - Publié le 24 juin 2010
email

par Bryan Meyers
Utilisez au mieux les techniques ILE pour écrire du RPG performant et facile à  gérer

La conversion des programmes RPG existants à  la syntaxe RPG IV n'est que la première phase du remaniement des applications nécessaires pour exploiter ILE (Integrated Language Environment). Il faut aussi concevoir et construire les applications au moyen de techniques et outils de modularisation ILE. Des modules contenant une ou plusieurs procédures présentent de nombreux avantages : meilleure productivité, code plus fiable, maintenance plus facile et, parfois, applications plus performantes que le modèle monolithique traditionnel. Je propose ici quelques pistes sur la manière d'examiner les applications existantes et de repenser les techniques de développement pour écrire un code RPG modulaire.

Des modules contenant une ou plusieurs procédures présentent de nombreux avantages

Sept éléments à  connaître sur l’écriture de programmes RPG modulaires

Des techniques standardisées sont souhaitables dans tout programme. Plus une application repose sur un code complexe et sortant de l’ordinaire, plus le programmeur de maintenance aura du mal à  comprendre la finalité du code. Si plusieurs programmes d’une application exécutent la même fonction, chacun avec son propre code, il est probable qu’un ou plusieurs d’entre eux connaîtront une défaillance ou produiront des résultats incohérents.
En principe, les programmes RPG isolent le code commun dans des sous-routines, utilisant parfois /COPY pour stocker le code commun dans des membres source distincts (mais souvent pas). En convertissant ces sous-routines communes en procédures, on garantit que les fonctions communes s’exécutent toujours à  partir du même code compilé, et renvoient toujours des résultats cohérents. Contrairement aux sous-routines, on peut profiter des procédures pour supporter des valeurs de renvoi, transmettre des paramètres à  des routines, et protéger des données dans des variables locales.
Les procédures permettent également d’externaliser toutes les fonctions d’I/O base de données présentes dans les applications. Au lieu de coder directement un READ, un CHAIN ou une autre opération à  chaque fois que le programme doit accéder à  la base de données, on peut exécuter une procédure chargée d’effectuer la fonction d’I/O de base de données. Cette technique présente un double avantage : elle facilite la gestion de modifications importantes de la base de données et offre une grande souplesse quant à  l’emplacement de la base de données dans un environnement client/serveur.
Mais ne perdez pas de vue que les procédures ne peuvent pas partager des curseurs SQL. De plus, les opérations d’I/O RPG sont simples à  coder, riches en fonctions et très efficaces. Il ne faut réserver l’externalisation des I/O qu’aux seuls cas où elle s’avère vraiment nécessaire, comme dans un environnement client/serveur.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Cybersécurité sous contrôle à 360°

Cybersécurité sous contrôle à 360°

Avec Cloud in One, les entreprises ne gagnent pas uniquement en agilité, en modernisation et en flexibilité. Elles gagnent également en sécurité et en résilience pour lutter efficacement contre l’accroissement en nombre et en intensité des cyberattaques. Découvrez l'axe Cybersécurité de la solution Cloud In One.

Tech - Par iTPro.fr - Publié le 24 juin 2010