> Tech > Silverlight, l’alternative pour vos applications métier

Silverlight, l’alternative pour vos applications métier

Tech - Par Roch Baduel - Publié le 01 juin 2011
email

De plus en plus, quand nous avons besoin de réaliser une application, il devient nécessaire de choisir la bonne technologie.

Ces choix technologiques ne sont pas anodins et vont avoir des implications tant du point de vue du développement lui même que de l'utilisation, du déploiement et de la maintenance. Il y a deux ou trois bonnes poignées d'années (autant dire la préhistoire dans notre domaine en perpétuelle évolution), la question ne se posait pas en ces termes : il s'agissait essentiellement d'exploiter la puissance de calcul du serveur à notre disposition.

Silverlight, l’alternative pour vos applications métier

Aujourd’hui nous devons intégrer des besoins bien différents. Cependant au-delà du simple attrait historique, il est intéressant d’observer les changements technologiques et les motivations qui ont fait et feront évoluer les technologies que nous utilisons pour construire nos applications.

La première évolution, à laquelle nous avons été confrontés, a certainement été la disponibilité conjointe d’une infrastructure réseau et de poste de travail ayant une capacité suffisante pour traiter et représenter en local des données. Cela a conduit, sur la plateforme Windows, à l’apparition des clients Windows 16 bits puis Win32.

Ce type de technologie, bien que parfaitement adaptée aux besoins des applications a apporté également plusieurs difficultés : l’installation de multiples composants sur le poste de l’utilisateur ainsi que la gestion de versions a considérablement augmenté le coût d’exploitation en même temps que les cycles de mise à jour.

L’arrivée de technologies Web comme ASP.NET a en partie changé la donne et, ce malgré le fait que celle-ci avait avant tout été pensée pour l’Internet, nombre d’Intranet se mirent à intégrer une partie du métier de l’entreprise. L’avantage principal était l’absence de déploiement sur les postes (hormis le "bon" navigateur) et les facilités de mise à jour.

ASP.NET n’est cependant pas entièrement satisfaisant. Parmi les doléances courantes, on retrouve : la réactivité faible, l’ergonomie spartiate, les difficultés pour exploiter les ressources locales (impressions, stockage local …), l’obligation d’être "connecté au réseau".

Pour pallier à ceci, il fallait revenir vers un client plus riche mais sans les difficultés de déploiement et de mise à jour. Si on utilise les technologies Windows du Framework .NET (WinForm et WPF) la réponse à cette question tient pour l’essentiel en deux propositions : le déploiement via le Web au travers de la technologie "Click Once" ou l’utilisation d’un "terminal graphique" (Citrix ou Terminal Server).

Microsoft a développé une nouvelle technologie, qui même si elle ne semblait pas à priori destinée au développement de nos applications métiers, s’avère particulièrement adaptée et en phase de forte adoption.

Silverlight, c’est son nom, a en effet tous les atouts pour s’imposer dans ce domaine : de la facilité de déploiement et mise à jour d’une application web à la richesse d’un client natif tout en apportant un grand nombre de facilités à des scénarios hier encore difficiles à implémenter.

Téléchargez gratuitement cette ressource

5 clés de supervision Multi Cloud

5 clés de supervision Multi Cloud

A l’heure du Software Defined Everything (SDx) la conception et l’exploitation de logiciels sont plus complexes que jamais, ce nouvel eBook décrit les éléments clés à prendre en compte lors de la transition vers les technologies, les plates-formes et les éléments logiciels modernes afin de tirer tout le potentiel des solutions Multi cloud d'entreprise.

Tech - Par Roch Baduel - Publié le 01 juin 2011