> Tech > Style RPG IV : standards et meilleures pratiques

Style RPG IV : standards et meilleures pratiques

Tech - Par iTPro.fr - Publié le 24 juin 2010
email

par Brian Meyers Mis en ligne le 06/01/2005 - Publié en Mai 2005

Dans la comédie « The 2,000 Year-Old Man », Carl Reiner interviewait Mel Brooks comme s’il était un homme du passé découvert récemment, avec l’accent yiddish new-yorkais. Tout en échangeant ses souvenirs avec Reiner, Brooks s’émerveillait devant les changements et les réalisations des 2 000 dernières années (« La plus grande réalisation de l’humanité : l’emballage sous film plastique ») et donnait son conseil pour vivre longtemps (« Je ne cours jamais pour attraper un autobus »). Quand il regarde les programmes RPG d’aujourd’hui, le programmeur RPG lambda doit se sentir aussi mal à l’aise que l’homme vieux de 2 000 ans. Les récentes releases ont introduit tellement de changements dans le langage RPG IV que, même si vous codez déjà avec lui, il vous faudra peutêtre une bonne remise à niveau pour exploiter les nouvelles fonctions. Disons-le tout net, un programme RPG IV d’aujourd’hui a peu ou pas de chose à voir avec le RPG original, né dans les années 60.

Et si le langage change rapidement, il est évident que ses meilleures pratiques et règles de style deviennent des cibles mouvantes. Dans toute discussion sur les standards et les pratiques, les objectifs devraient être d’accélérer le processus de développement applicatif, de faciliter la maintenance des programmes, et de réduire les erreurs. Pour atteindre ces objectifs, il faut écrire les programmes en ayant très présents à l’esprit la réutilisation du code et les standards.
Cet article présente quelques suggestions actualisées sur la manière d’écrire des programmes RPG IV faciles à lire, à comprendre et à maintenir. Beaucoup de ces conseils et directives requièrent la V5R1. Si une suggestion requiert une release plus récente, ce sera indiqué.

Répétez après moi : « RPG IV est un langage en format libre ; je n’utiliserai pas de calculs en format fixe ». C’est le premier commandement concernant le style RPG IV.

Les avantages du format libre ne sont plus à démontrer. Il est plus facile à lire, à documenter et à maintenir que le code en format fixe. Et sa syntaxe est en harmonie avec d’autres langages informatiques plus modernes.

Bien souvent, la spécification en format libre produira tout naturellement de bons standards, parce que la nouvelle spécification n’autorise pas grand-chose du bagage obsolète et des mauvaises pratiques que permettaient les C-specs en format fixe. De plus, à partir de la V5R2, bon nombre des nouvelles fonctions de RPG ne sont reconnues qu’en format libre.

Eviter de mélanger le style en format fixe et le style en format libre dans les C-specs.Le résultat ainsi obtenu est incohérent et difficile à lire. Bénéficiez pleinement de l’ordre plus naturel et de l’espace étendu qu’offre la spécification en format libre. Lorsque vous coderez des boucles et des groupes, vous constaterez que le code a une meilleure apparence et procure de meilleures sensations, en format libre. Utilisez les expressions en format libre, dans la mesure du possible, pour les expressions arithmétiques, logiques et de type chaîne ; et aussi pour assigner et comparer et, enfin, pour définir des indicateurs (s’ils sont nécessaires). Mais n’abandonnez pas complètement l’alignement en colonnes car il rend les expressions plus faciles à lire. Particulièrement quand une expression continue sur la ligne suivante, alignezla pour la rendre plus compréhensible :

/Free TotalPay = (RegHours * Rate) + (OvtHours * Rate * 1.5) + (DblHours * Rate * 2);
/End-free

Malheureusement, les instructions SQL imbriquées nécessitent encore une entrée en format fixe. En attendant qu’IBM corrige cette gaffe de conception criante, vous pouvez rétablir un peu d’élégance en mettant en retrait le code RPG pour correspondre au code SQL, comme dans la figure 1.

Téléchargez cette ressource

SD-WAN de confiance : guide de mise en œuvre

SD-WAN de confiance : guide de mise en œuvre

Ce livre blanc décrit les différents aspects indispensables pour la mise en place d’une approche SD-WAN sécurisée et de confiance. Ce document s’adresse aux consultants et responsables sécurité des systèmes d’information pour bien comprendre les enjeux du Trusted SD-WAN à l’heure de la transformation numérique des entreprises.

Tech - Par iTPro.fr - Publié le 24 juin 2010

A lire aussi sur le site

Revue Smart DSI

La Revue du Décideur IT