> Tech > Suivez le traffic Web avec l’iSeries HTTP Server

Suivez le traffic Web avec l’iSeries HTTP Server

Tech - Par iTPro.fr - Publié le 24 juin 2010
email

par Sanjay Lavakare - Mis en ligne le 15/01/2004

Comme IBM fait jouer à  l'iSeries un rôle important dans le domaine des serveurs Web, les utilisateurs ont commencé — bon gré mal gré — à  héberger leur contenu Web sur la black box. Comme cette tendance se poursuit, on devrait bientôt s'interroger sur l'administration Web et son entourage. Dans le cas d'un intranet hébergé sur un iSeries, on pourrait, par exemple, vouloir superviser l'utilisation du site Web. Autrement dit, quand le contenu du Web sert à  disséminer l'information d'entreprise dans la société, les développeurs doivent connaître l'utilité du contenu...Comme IBM fait jouer à  l'iSeries un rôle important dans le domaine des serveurs Web, les utilisateurs ont commencé — bon gré mal gré — à  héberger leur contenu Web sur la black box. Comme cette tendance se poursuit, on devrait bientôt s'interroger sur l'administration Web et son entourage. Dans le cas d'un intranet hébergé sur un iSeries, on pourrait, par exemple, vouloir superviser l'utilisation du site Web. Autrement dit, quand le contenu du Web sert à  disséminer l'information d'entreprise dans la société, les développeurs doivent connaître l'utilité du contenu. Les utilisateurs se servent-ils vraiment de l'information ? Accède-ton plus fréquemment à  certaines pages qu'à  d'autres ? Y a-t-il des tentatives non autorisées ?

Pour répondre à  ces questions, certains experts recommanderaient volontiers un analyseur de site. Mais, si vous ne voulez pas recourir à  un outil aussi élaboré, pourquoi ne pas chercher les réponses dans la boîte au trésor de l'OS/400 ? Croyez-moi, c'est le meilleur moyen d'obtenir la réponse à  vos questions de base. Il vous suffit de mettre en place les fonctions de logging du serveur HTTP. Bien entendu, pour cela, vous devez d'abord installer le serveur HTTP sur l'iSeries. Cet article vous montre d'abord la préparation initiale puis décrit la manière d'activer le logging d'utilisation.

Suivez le traffic Web avec l’iSeries HTTP Server

Pour que l’iSeries puisse héberger des
pages Web, vous devez configurer et
démarrer le serveur HTTP du système.
La V5R1 offre deux options pour le serveur
HTTP: l’IBM HTTP Server original
ou le nouveau serveur HTTP animé par
Apache. Cet article décrit la configuration
et le démarrage de l’IBM HTTP
Server original.
Sur l’iSeries, pour mettre en place
l’environnement d’un site Web, vous
devez créer une configuration HTTP.
Vous pouvez le faire en codant manuellement
la configuration sur
l’iSeries, en utilisant la commande
Work with HTTP Configuration (WRKHTTPCFG). Vous pouvez aussi
vous servir de l’utilitaire iSeries Web
Administration, proposé à  http://
systemname:2001. L’utilitaire Web
Administration est plus simple à  configurer.
La configuration HTTP définit
des paramètres comme le nom de
l’hôte, les définitions des directives, les
paramètres de sécurité, etc. C’est aussi
l’endroit pour instaurer les paramètres
de protection qui filtreront l’accès des
utilisateurs au site. La figure 1 montre
un extrait — les paramètres de protection
— tiré d’un exemple de configuration
HTTP.

Une fois que vous avez créé la
configuration, le système crée une instance,
qui est le processus qui s’exécute
sur le système quand le serveur
HTTP est démarré. L’instance suit les
directives définies dans la configuration
sur laquelle elle est basée. Par
conséquent, quand le serveur HTTP
est mis en route, l’utilisateur doit préciser
l’instance à  démarrer. Ainsi, pour
démarrer une instance nommée
INS_DO (basée sur une configuration
nommée CFG_DO), la commande suivante
serait nécessaire :

STRTCPSVR SERVER(*HTTP) HTTPSVR(INS_DO)

Une fois que vous avez démarré le
serveur HTTP avec l’instance requise,
les utilisateurs peuvent accéder au site
Web défini dans ce serveur HTTP. En
principe, les sites Web hébergés sur
l’iSeries sont développés dans
WebSphere Studio et publiés dans le
dossier IFS sur le système iSeries dans
le chemin d’accès suivant :


/QIBM/ ProdData/IBMWEBAS/

A noter que, quand vous définissez
une configuration HTTP, vous devez
spécifier explicitement le numéro du
port qui servira à  connecter le site Web
particulier. Faute de quoi, le système
utilisera le port 80. Dans ce cas, vous
risquez un conflit de port entre des
configurations multiples dont les instances
sont démarrées simultanément.
Autrement dit, les instances dont les
configurations ont le même numéro de port défini ne peuvent pas fonctionner
en même temps. En principe,
quand une instance est démarrée, elle
exécute les threads du processus initial
et attend l’état de CNDW (comme vu
dans la commande WRKACTJOB —
Work with Active Jobs —, dans le soussystème
QHTTPSVR). C’est l’état normal
et il indique que le serveur HTTP
est prêt à  accepter les requêtes du
Web. Un état SIGW pourrait indiquer une condition de conflit de port.

Téléchargez cette ressource

Microsoft 365 : HP Subscription Management Services en détail

Microsoft 365 : HP Subscription Management Services en détail

Collaboration à distance, environnements de travail et productivité optimisés, gestion évolutive des licences, accélérez la transformation de votre business pour le faire entrer dans l’ère de la collaboration hybride. Découvrez comment le service de gestion des abonnements HP peut vous aider à optimiser vos investissements et votre stratégie de gestion de vos abonnements Microsoft 365.

Tech - Par iTPro.fr - Publié le 24 juin 2010

A lire aussi sur le site

Revue Smart DSI

La Revue du Décideur IT