> Tech > Tips de programmation sur AS/400

Tips de programmation sur AS/400

Tech - Par iTPro.fr - Publié le 24 juin 2010
email

Ajoutez ces astuces de spécialistes à  votre panoplie de développement applicatif ...
- comment spécifier SRCDBG comme option PDM
- utiliser une ligne squelette pour accélérer le coding en SEU
- ...

En matière de stratégies concurrentielles pour systèmes de gestion, les programmeurs jouent un rôle prépondérant. En analysant soigneusement les transactions de gestion quotidennnes, un programmeur avisé peut beaucoup contribuer à  l'efficacité de l'environnement, voire influer sur la réussite ou l'échec de l'entreprise.

La suite des tips de programmation AS/400 ci-après propose plusieurs “ scénarios ” intéressants pour un site donné. On y verra comment spécifier SRCDBG comme option PDM définie par l'utilisateur, utiliser une ligne squelette pour accélérer le coding en SEU, et bien d'autres. En enrichissant la programmation à  l'aide de ces astuces, on augmentera l'efficacité de l'équipe.

Un gros problème des commandes AS/400 est constitué par le nombre de paramètres
pour lesquels il faut taper des détails. Avec la commande CPYSPLF, ces détails
se trouvent déjà  sur d’autres écrans et il suffit donc d’en faire un copier/coller
pour réduire le nombre de valeurs à  mémoriser ou à  enregistrer pour définir la
commande. (Pour copier/coller des paramètres, j’utilise le programme de station
de travail eNetwork Personal Computer Client Access/400 for Windows 95/NT.)


Avec la commande CPYSPLF, il faut normalement afficher les attributs du fichier
spoule et écrire les informations de Job/User/Number en même temps que le nom
et le numéro du fichier spoule. Ou bien, il faut mémoriser les valeurs avant
de pouvoir les taper en réponse aux invites de la commande CPYSPLF. Pour gagner
du temps, on peut afficher les attributs du fichier spoule puis, au moyen du
curseur, délimiter une zone de copie autour des données Job/ User/Number :


	Job. . . . . . . . : ACEX84R
User . . . . . . . : LASHAMS
Number . . . . . . : 953114

La zone de copie doit être alignée sur le premier caractère du nom de job
et englober les données Job, User et Number. Ensuite, on clique sur le bouton
copier. Il faut encore noter le nom et le numéro du fichier spoule, mais il
n’est plus nécessaire d’écrire les détails de Job/User/Number parce qu’ils se
trouvent désormais dans le buffer de copie. Il faut ensuite afficher la commande
CPYSPLF et placer le curseur dans le paramètre Job où se trouve l’astérisque
par défaut. Cliquer sur le bouton coller pour coller les trois éléments de données
(Job/ User/Number) aux bons endroits. Si l’on travaille avec deux fenêtres de
session, on peut même utiliser l’opération copier/coller pour afficher le nom
et le numéro du fichier spoule. Cette astuce vaut pour de nombreuses commandes
AS/400 et, avec deux sessions ouvertes, permet de remplir les paramètres de
commandes bien plus simplement qu’en écrivant les détails sur une feuille de
papier ou en faisant alterner sans arrêt les fenêtres de session pour se souvenir
des chaînes de nombres à  retaper.


Stephen Lasham, analyste/programmeur

Auckland City Council

Auckland, Nouvelle Zélande

Téléchargez gratuitement cette ressource

Sécurité Office 365 : 5 erreurs à ne pas commettre

Sécurité Office 365 : 5 erreurs à ne pas commettre

A l’heure où les données des solutions Microsoft de Digital Workplace sont devenues indispensables au bon fonctionnement de l’entreprise, êtes-vous certain de pouvoir compter sur votre plan de sécurité des données et de sauvegarde des identités Microsoft 365, Exchange et Teams ? Découvrez les 5 erreurs à ne pas commettre et les bonnes pratiques recommandées par les Experts DIB France.

Tech - Par iTPro.fr - Publié le 24 juin 2010