> Tech > Tirer toute la puissance de la MMC de Windows 2000

Tirer toute la puissance de la MMC de Windows 2000

Tech - Par iTPro.fr - Publié le 24 juin 2010
email

par Kathy Ivens
La Microsoft Management Console (MMC) de Windows 2000 constitue un framework pour l'administration et la gestion des configurations des systèmes. La beauté de la MMC est qu'elle remplace les nombreuses interfaces nécessaires pour gérer Windows NT et qu'elle simplifie la gestion des systèmes. La MMC a été amplement documentée par Microsoft. On peut donc s'attendre à  ce que les éditeurs de logiciels commencent à  inclure dans leurs solutions des composants logiciels enfichables la MMC pour leur installation et configuration. La Microsoft Management Console constitue une interface graphique pour les composants logiciels enfichables d'administration - également baptisées snap-in. Ces briques logicielles définissent et réalisent les tâches d'administration. La MMC en elle-même n'offre pas de fonctions d'administration. Sa valeur ajoutée est qu'elle vous permet d'ajouter et coordonner facilement les composants enfichables. La MMC offre une interface de documents multiples qui peut exploiter les technologies Internet et les contrôles ActiveX.
La MMC tourne sur les plates-formes Win32 (par exemple Windows 2000, NT 4.0 ou Windows 9x). Windows 2000 comprend des snap-in en standard dans le menu Outils d'administration du menu Démarrer. De nombreux autres produits Microsoft (notamment le Kit de ressources de Windows 2000, SQL Server et Exchange 2000 Server), offrent des composants enfichables supplémentaires.
On peut assembler plusieurs composants logiciels enfichables pour créer une console personnalisée pour administrer les différents ordinateurs de votre entreprise. Sauvegardez les consoles que vous avez créées sous forme de fichiers .msc (Management Saved Console), et utilisez la méthode qui conviendra la mieux à  votre environnement pour les distribuer dans le système d'informations. (On peut par exemple rendre les fichiers disponibles sous forme de raccourcis sur les bureaux ou comme options du menu démarrer, envoyer les fichiers par e-mails ou encore publier les fichiers dans une page Web.)

On peut assembler plusieurs composants logiciels enfichables pour créer une console personnalisée

Tirer toute la puissance de la MMC de Windows 2000

L’interface utilisateur de la MMC est évolutive. Par exemple, on peut charger
plusieurs composants logiciels enfichables à  la fois dans une fenêtre de la console
ou dans plusieurs fenêtres. On peut limiter la console à  une seule fenêtre pour
les utilisateurs novices qui pourraient trouver la console multifenêtre trop compliquée
à  utiliser.

La fenêtre de la MMC affiche une barre d’outils et une barre de menu qui comprend
les menus Console, Fenêtre et Aide. Utilisez le menu Console pour créer de nouvelles
consoles à  base de composants logiciels enfichables ; ouvrir et sauvegarder les
fichiers de console ; ajouter et retirer des composants enfichables de la console
actuelle ; ou définir les options de sécurité et d’identification. Le menu Console
liste également les quatre dernières consoles utilisées. Le menu Fenêtre liste
les commandes qui contrôlent le comportement de la fenêtre de la console (par
exemple cascade, mosaïque, réorganiser les icônes) et le menu Aide (?) ouvre les
fichiers d’aide locaux et on-line. La barre d’outils comprend des icônes Nouveau,
Ouvrir, Enregistrer et Nouvelle fenêtre.

La Figure A montre la fenêtre de la MMC pour le composant logiciel enfichable
DNS, qui gère le serveur DNS du domaine. La fenêtre de la console remplit généralement
toute la fenêtre de la MMC, mais la fenêtre de la console de la Figure 1 est réduite
pour montrer les deux fenêtres.

La fenêtre de la console offre une barre de menu et une barre d’outils. Le contenu
du menu dépend des composants enfichables qui constituent la console. Le menu
Action contient les commandes disponibles dans la console chargée, et change ce
menu pour ajouter ou retirer des commandes en fonction des besoins. Le menu Affichage
comporte également la commande Personnaliser qui ouvre une boîte de dialogue de
Personnalisation de l’affichage dans laquelle on peut sélectionner les options
des fenêtres. Cependant, regardez-y à  deux fois avant de décocher la case du menu
standard (Action et Affichage) dans cette boîte de dialogue, car si vous cachez
ces options, vous ne pourrez retourner à  la boîte de dialogue de personnalisation
de l’affichage pour apporter des modifications. Lorsque vous travaillez dans la
fenêtre de la console, utilisez le raccourcis clavier Alt+Entrée pour afficher
la boîte de dialogue des Propriétés de l’objet sélectionné et appuyez sur F5 pour
rafraîchir la fenêtre.

Une console peut héberger plusieurs composants logiciels enfichables qui seront
automatiquement placés dans des conteneurs nommés (chaque composant enfichable
crée et nomme son propre conteneur). Le panneau de gauche de la fenêtre de la
console est le panneau d’arborescence, qui affiche les conteneurs dans un ordre
hiérarchique ressemblant à  l’interface de l’Explorateur Windows. Les dossiers
apparaissant dans la vue arborescente sont les noeuds fournis par chaque composant
enfichable. Les noeuds peuvent être développés ou réduits selon le besoin. Le panneau
de droite de la fenêtre affiche le contenu et varie selon le noeud sélectionné.
La Figure 3 montre une console hébergeant les composants logiciels enfichables
Routage et accès distant et Téléphonie.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Comment cerner la maturité digitale de votre entreprise ?

Comment cerner la maturité digitale de votre entreprise ?

Conçu pour les directions IT et Métiers, ce guide vous permettra d'évaluer précisément vos processus de communication client, d'identifier vos lacunes et points d'inflexion pour établir un plan d’actions capable de soutenir durablement votre évolution. Bénéficiez maintenant d'une feuille de route complète.

Tech - Par iTPro.fr - Publié le 24 juin 2010

A lire aussi sur le site

Revue Smart DSI

La Revue du Décideur IT