> Tech > Tour d’horizon de la prochaine version de Hyper-V

Tour d’horizon de la prochaine version de Hyper-V

Tech - Par Loïc Thobois - Publié le 11 février 2015
email

Avec l'arrivée début décembre de la version Technical Preview de Windows 10, Microsoft a mis à disposition par l'intermédiaire de son centre d'évaluation et de son portail MSDN, la version Server associée appelée simplement Windows Server Technical Preview pour le moment.

Tour d’horizon de la prochaine version de Hyper-V

Celle-ci permet de découvrir les premières nouveautés disponibles autour de Hyper-V.

Rolling Hyper-V Cluster Upgrade

Il est possible d’ajouter un nœud Hyper-V sous Windows Server Technical Preview à un cluster hébergé sous Windows Server 2012 R2. Une opération de mise à niveau d’un cluster sera donc transparente et le niveau fonctionnel sera maintenu au niveau de Windows Server 2012 R2 tant que tous les nœuds ne seront pas migrés  vers Windows Server Technical Preview. Il faudra ensuite lancer la commande PowerShell Update-ClusterFunctionalLevel.

Pendant la cohabitation, il sera librement possible de déplacer les machines virtuelles entre les nœuds des différentes versions. Par contre,

• Il faudra administrer le cluster à partir du gestionnaire Hyper-V de Windows Server Technical Preview ou Windows 10 Technical Preview.

• Les nouvelles fonctionnalités de Hyper-V propre à Windows Server Technical Preview ne seront pas exploitables.

• La configuration des machines virtuelles ne sera pas mise à niveau tant que le cluster n’est pas mis à niveau.

• Les nouvelles machines virtuelles  seront compatibles avec Windows Server 2012 R2.

Storage Quality of Service (QOS)

Des stratégies centralisées vont permettre d’appliquer une réserve (valeur minimum) et une limite (valeur maximum) sur les bandes passantes de stockage (IOPS).

Cette nouveauté est aussi bénéfique au partage de type Scale-Out File Server.

Virtual Machine Configuration Version

La configuration des machines virtuelles est maintenant disponible en version 6. Cette version apporte le support des nouvelles fonctions disponibles dans Windows Server Technical Preview.

Aussi une machine virtuelle importée depuis Windows Server 2012 R2 ne sera pas mise à jour automatiquement afin de pouvoir être basculée de nouveau sur un Hyper-V sous Windows Server 2012 R2 qui supporte la version 5 du fichier de configuration au maximum.

Une fois la mise à jour effectuée vers la version 6, il n’est pas possible de revenir au format de la version 5.

Pour afficher la version de la configuration d’une machine virtuelle à l’aide de PowerShell : Get-VM * | FormatTable Name, Version

Pour mettre à jour la version de la configuration d’une machine virtuelle à l’aide de PowerShell : UpdateVmConfigurationVersion vmname

Nouveau format deS fichies de configuration des VMs

Un nouveau format de fichier utilisant les formats d’extension .VMCX et .VMRS offre une meilleure efficacité d’utilisation et minimise l’impact d’une éventuel corruption de données.

Production checkpoints

Une nouvelle implémentation des checkpoints permet le pilotage du composant VSS (Shadow copy) du système invité sur les systèmes Windows et provoque le vidage du cache d’écriture du système de fichier sur Linux.

Ceci permet de rendre compatibles les checkpoints avec les impératifs de production.

Amlioration du gestionnaire Hyper-V

Le gestionnaire Hyper-V supporte plusieurs credentials d’authentification, l’administration des versions antérieurs de Hyper-V et utilise le nouveau protocole WS-Man qui simplifie les prérequis de connexion en utilisant les protocoles d’authentification standard (CredSSP, Kerberos ou NTLM) et le port 80 qui est traditionnellement ouvert par défaut.

Déploiement des composants integration services  via Windows Update

Le déploiement des composants d’intégration se fait maintenant via Windows Update ce qui intègre cette opération dans le processus standard de mise à jour des machines virtuelles.

Ajout et suppression à chaud de la Mmémoire (fixe) et des adaptateurs réSeaux

Il est possible sur les machines de génération 2 (utilisant une virtualisation complète de l’architecture de la machine avec le support de l’EFI) de mettre à jour à chaud la quantité de mémoire vive.

Il est ainsi possible d’ajouter et de retirer de la mémoire à chaud sur les machines virtuelles exécutant aussi bien Windows que Linux même si elles ne sont pas configurées pour utiliser les mécanismes de mémoire dynamique.

Il est aussi possible d’ajouter et de retirer à chaud des cartes réseaux sur ces même machines.

Linux Secure Boot

Les machines virtuelles sous Linux bénéficient du support du Secure Boot permettant notamment de garantir l’intégrité du processus de démarrage sur les machines virtuelles de génération 2.

Cette fonction s’implémente par l’exécution de la commande PowerShell :

Set-VMFirmware vmname -SecureBootTemplate MicrosoftUEFICertificateAuthority

Compatible With connected StandBy

A destination principalement de l’implémentation de Hyper-V sur le client Windows 10, cette fonction améliore le comportement des machines virtuelles lors de la mise en veille de la machine hôte.

Encore beaucoup de nouveautés seront à découvrir d’ici la sortie définitive du système…

Téléchargez gratuitement cette ressource

Environnements de travail : 5 Profils innovants !

Environnements de travail : 5 Profils innovants !

Découvrez les nouveaux environnements de travail sous l’angle de 5 Profils innovants en termes de gestion, usage, sécurité, utilisation et collaboration. Les collaborateurs d’aujourd’hui souhaitent avoir accès à des solutions PC à la fois, flexibles, performantes, sécurisées et faciles à utiliser, et ce où qu’ils se trouvent. Explorez les solutions !

Tech - Par Loïc Thobois - Publié le 11 février 2015