> Tech > Une édition stylée avec l’éditeur EZ

Une édition stylée avec l’éditeur EZ

Tech - Par iTPro.fr - Publié le 24 juin 2010
email

par Tim Massaro
L'un des points forts du récent produit iSeries Tools for Developers, est l'éditeur EZ. EZ possède bien sûr des menus déroulants et des barres de défilement, comme la plupart des éditeurs modernes. Mais il se distingue par quelques fonctions uniques, parmi lesquelles des commandes " wrapper " permettant d'invoquer directement EZ depuis l'écran d'entrée de commande classique ou le QShell.

Dans l'article " Nouveau monde, Nouveaux outils ", SYSTEMS Journal, mai 2001, Kolby Hoelzle explorait le produit iSeries Tools for Developers récemment annoncé. Cette éclectique panoplie d'outils est très utile pour les programmeurs qui écrivent du code pour, ou portent du code sur iSeries (AS/400). J'examine ici une fonction clé de la palette d'outils : l'éditeur EZ, mon préféré.

EZ fait partie de l’Andrew Toolkit, ou ATK. Il est issu d’une collaboration
entre IBM et Carnegie Mellon University (le prénom  » Andrew  » dans  » Andrew Toolkit
 » est un hommage rendu à  Andrew Carnegie et Andrew Mellon.) Ecrits en C++ et destinés
à  la plate-forme AIX, les outils ATK ont été abondamment utilisés pendant plusieurs
années dans le lab de développement d’IBM Rochester ainsi que sur d’autres sites
IBM.



Comme la plupart des éditeurs modernes, EZ possède des menus déroulants et des
barres de défilement, mais y ajoute quelques fonctions en propre. L’éditeur EZ
est un éditeur guidé par la syntaxe ; autrement dit, il utilise des couleurs et
des styles particuliers pour afficher du texte en fonction de la syntaxe du code
que l’on édite. Comme EZ comprend la syntaxe du code, il peut effectuer intuitivement
des tâches simples, comme la mise en retrait des lignes de code et l’accouplement
des crochets et des parenthèses.



EZ supporte une directory edit view (vue d’édition du répertoire). Pour le constater,
on exécute la commande ez ‘/home/youruserid’ : on peut alors voir et manipuler
une liste de fichiers dans un répertoire IFS (Integrated File System) (en même
temps que les tailles et sous-répertoires respectifs des fichiers).



EZ possède également une fonction appelée bufferlist (liste de buffers) qui permet
d’évoluer rapidement parmi les fichiers dans la session d’édition (partie inférieure
de la figure 1). Si l’on clique sur un nom de buffer, la fenêtre d’édition change
en fonction du fichier sélectionné.



De la même manière que la bufferlist, on peut utiliser la function list (liste
de fonctions) pour naviguer vers les diverses méthodes du code source java. Quand
on clique sur un nom de fonction (dans la colonne de droite de la figure 1), la
fenêtre d’édition se place sur cette partie du code.



Les utilisateurs peuvent personnaliser à  leur gré de nombreux attributs : couleurs,
polices, tailles des polices et styles. EZ possède également de nombreuses options
de menu que l’on peut invoquer soit par des options de menus déroulants traditionnels,
soit par des combinaisons de frappes, des menus pop-up obtenus par un clic droit,
soit encore par les boutons de la barre d’outils (en haut de la figure 1). Nous
verrons plus loin comment utiliser une barre d’outils Build pour faire d’EZ un
outil  » compile-next-error  » (compilation de l’erreur suivante).

Téléchargez gratuitement cette ressource

Comment sécuriser la Digital Workplace ?

Comment sécuriser la Digital Workplace ?

Avec le recours généralisé au télétravail, les entreprises ont ouvert davantage leur SI. En dépit des précautions prises, elles ont mécaniquement élargi leur surface d’exposition aux risques. Découvrez 5 axes à ne pas négliger dans ce Top 5 Sécurité du Télétravail.

Tech - Par iTPro.fr - Publié le 24 juin 2010