> Tech > Une solution fax simple et facile

Une solution fax simple et facile

Tech - Par iTPro.fr - Publié le 24 juin 2010
email

par Ken Dalton
Un système intégré à  OS multiples rend la télécopie aussi facile que l'impression Notre site a récemment mis en oeuvre un service de télécopie automatisé en temps réel, transparent pour les utilisateurs. Il nous fallait un fournisseur de solution fax capable de traiter notre volume (nous faxons plus de 25.000 rapports par mois, chacun contenant jusqu'à  sept pages, de format 21,6 x 28 cm) et suffisamment souple pour personnaliser les application selon les besoins. Pour chaque fax envoyé, les données doivent traverser trois systèmes fonctionnant sur le réseau :
- Le premier système exécute le logiciel applicatif clinique Meditech Client Server 5.2 avec un système d'exploitation Microsoft NT 4.0.
- Le deuxième système exécute un logiciel applicatif financier sur un AS/400 720e avec la V4R4 de l'OS/400.
- Le troisième système exécute la version 2.2 du logiciel Faxstar sur un Faxstar Open System PC Server.

Il fallait donc un moyen de transmettre les données des rapports au travers de ces trois systèmes, sans aucune intervention des utilisateurs.

Le système NT crée les rapports en utilisant soit un générateur de rapports propriétaire appelé NPR Report Writer soit Microsoft Word. L'AS/400 reçoit les données des rapports depuis le système NT et les utilise pour formater les informations pour le système de télécopie. Ce dernier traite les rapports convertis par l'AS/400 et procède au traitement des fax. Il fallait donc un moyen de transmettre les données des rapports au travers de ces trois systèmes, sans aucune intervention des utilisateurs.
Comme il était impossible de modifier le logiciel sur le système NT, la tâche s'avérait compliquée. En modifiant l'application nous-mêmes, nous transgressions le contrat souscrit avec le fournisseur et avions un produit hybride. Heureusement, grâce à  la robustesse et à  la souplesse de nos applications logicielles et du système d'exploitation de l'AS/400, nous avons pu utiliser les services de communications TCP/IP pour résoudre notre dilemme et préserver l'intégrité du logiciel applicatif clinique NT.

Une solution fax simple et facile

Notre point de départ consistait à  capturer les rapports depuis le système NT
sans intervention de l’utilisateur. Pour cela, nous avons installé Client Access
version 3.2 sur les serveurs d’application NT qui produisaient les rapports, utilisant
pour cela une connexion TCP/IP entre le système NT et l’AS/400.

Après avoir installé Client Access et établi une connexion, nous avons effectué
la fonction Add Printer depuis l’écran Windows Printer et suivi l’assistant d’Add
Printer. Dans la zone du nom de chemin de réseau de l’assistant, nous avons entré
le nom de l’imprimante réseau AS/400 (figure 1). A l’invite suivante, dans la
colonne Manufacturer, nous avons indiqué IBM et dans la colonne printer, SCS 3812
(figure 2).

Nous avons choisi le driver SCS 3812 parce qu’il convertit automatiquement les
rapports créés sur un système NT en rapports visualisables et utilisables sur
l’AS/400, sans programmation. La seule modification apportée à  l’application Meditech
sur le système NT consistait à  ajouter le nouveau nom d’imprimante réseau à  la
liste des imprimantes disponibles pour imprimer les rapports.

Chaque fois qu’un rapport est imprimé à  partir du système Meditech (qui inclut
notre imprimante réseau AS/400 dans la liste des imprimantes disponibles), celui-ci
envoie le rapport au serveur d’impression NT qui, à  son tour, l’envoie à  notre
imprimante réseau AS/400. L’imprimante réseau AS/400 place la sortie spoulée du
serveur d’impression NT dans la file d’attente de sortie associée au nom d’accès.
Dans notre cas, nous n’avons pas attaché d’imprimante physique à  la file d’attente
de sortie de l’AS/400 parce que nous voulions capturer les données des rapport
avant d’imprimer et d’effectuer le traitement nécessaire sur les rapports, créer
de nouveaux rapports contenant des informations client supplémentaires et faxer
des commandes.

L’étape suivante a consisté à  relier l’AS/400 au serveur de fax. Pour cela, nous
avons utilisé la commande AS/400 WRKOUTD (Work with Output Queue Description),
mis le système Remote à  *INTNETADR, le type de connexion à  *IP et l’adresse Internet
à  l’adresse IP hôte du serveur de fax (figure 3).
Avec l’aide de la fonction d’impression virtuelle de Client Access et des services
d’impression TCP/IP, nous avons résolu le problème d’envoi et de réception des
données des rapports au travers des trois systèmes. L’étape suivante consistait
à  automatiser ce processus.

Téléchargez gratuitement cette ressource

IBMi et Cloud : Table ronde Digitale

IBMi et Cloud : Table ronde Digitale

Comment faire évoluer son patrimoine IBMi en le rendant Cloud compatible ? Comment capitaliser sur des bases saines pour un avenir serein ? Faites le point et partagez l'expertise Hardis Group et IBM aux côtés de Florence Devambez, DSI d'Albingia.

Tech - Par iTPro.fr - Publié le 24 juin 2010