> Tech > Utiliser Pre-Installation Utility pour IBM Systems Director

Utiliser Pre-Installation Utility pour IBM Systems Director

Tech - Par Greg Hintermeister - Publié le 01 juillet 2014
email

Cet excellent outil peut faciliter grandement l’administration système.

Utiliser Pre-Installation Utility pour IBM Systems Director

Chacun de mes articles a pour objectif de montrer comment mieux administrer un datacenter moderne. IBM Systems Director est bien outillé à cet égard, mais les administrateurs sont confrontés au même problème : préparer le serveur sur lequel s’exécutera Systems Director. Les questions élémentaires sont nombreuses : Combien de mémoire me faut-il ? Quels ports vaisje utiliser ? Combien d’espace disque me faut-il ? Et même quand ces questions majeures ont reçu une réponse, il reste à s’interroger sur l’environnement de Systems Director.

L’IBM Systems Director Pre-Installation Utility est téléchargeable pour répondre à ces questions et à d’autres, non seulement à propos du serveur où vous installerez le serveur IBM Systems Director, mais aussi à propos de celui sur lequel vous installerez l’agent commun ou l’agent plate-forme.

Pour ma part, je trouve que l’agent install est plus mystérieux quand il ne fonctionne pas correctement, et donc les résultats pour ce serveur affichés dans le rapport Pre-Installation Utility sont très intéressants.

Dans cet article, j’espère valoriser encore plus le Pre-Installation Utility, toujours pour rendre l’administration système plus facile. Mais d’abord, il faut vous le procurer.

Comment vous le procurer

Le Pre-Installation Utility n’est pas inclus dans le téléchargement du management server d’IBM Systems Director. C’est un téléchargement autonome que vous pouvez donc effectuer rapidement sur tout système d’exploitation supporté (AIX, Linux, Windows) et exécuter le rapport. Pour obtenir le Pre-Installation Utility, allez sur le site Systems Director puis sur la page de téléchargement.

Vous y trouverez quelques outils utiles. Le premier est le Pre-Installation Utility. Le deuxième est un outil de dimensionnement à utiliser si vous voulez exécuter le serveur Systems Director sur un serveur x86. Le troisième est le Performance Tuning and Scaling Guide, qui donne des conseils sur la manière de régler IBM Systems Director pour tous les systèmes d’exploitation, pour un maximum de rapidité. Après avoir cliqué sur le lien Pre-Installation Utility, vous vous connecterez à ibm.com, puis vous choisirez le système d’exploitation concerné par le téléchargement. Vous pourrez en sélectionner un ou la totalité. Après quoi vous verrez une zone où la progression du téléchargement sera gérée.

Rapport obtenu

Une fois le Pre-Installation Utility téléchargé, exécutez-le en utilisant soit checkds.bat pour Windows, soit checkds.sh pour Linux et AIX.

Par défaut, le Pre-Installation Utility recherche les problèmes potentiels pouvant survenir pendant l’installation du management server. Par la suite, vous verrez un résumé qui recherche les problèmes pouvant survenir pendant l’installation de l’agent commun.

Le rapport est parfaitement formaté : il montre une vue d’ensemble du serveur analysé et le nombre de vérifications ayant échoué. En défilant, vous voyez quelles vérifications ont réussi et lesquelles ont échoué. En cas d’échec, la section est agrandie pour montrer la cause et toutes les sections offrent un lien “Learn More” qui vous amène à l’article d’Information Center détaillant ce qui a été vérifié.

Dans cet exemple, le serveur que je veux pour exécuter le serveur IBM Systems Director utilise déjà le port 9510. Quand je clique sur le lien Learn More en haut, je suis dirigé vers l’article détaillé de l’Information Center sur les ports et à quoi ils servent. Il y est dit que le port 9510 est un port TCP, utilisé pour le trafic entrant et sortant. Son rôle est de communiquer avec les services Common Agent et CAS web. Si ce port n’est pas disponible, Systems Director ne peut gérer aucun agent commun.

Ce rapport m’indique aussi que, quand j’aurai résolu le conflit des ports, j’aurai le traitement, la mémoire, et le logiciel appropriés pour exécuter le serveur Systems Director.

Téléchargez gratuitement cette ressource

6 Questions stratégiques avant de passer à Office 365

6 Questions stratégiques avant de passer à Office 365

Migrer une partie des services d’un système d’information vers Office 365 s’inscrit dans une démarche plutôt moderne. Mais elle va impliquer un certain nombre de changements majeurs qui bien souvent ne sont pas pris en compte lors de la décision d’acquisition du service, découvrez nos 6 recommandations clés !

Tech - Par Greg Hintermeister - Publié le 01 juillet 2014