> Tech > Windows 2000 : 10 raisons de migrer, 10 raisons d’attendre

Windows 2000 : 10 raisons de migrer, 10 raisons d’attendre

Tech - Par iTPro.fr - Publié le 24 juin 2010
email

La migration vers un nouvel OS demande de la réflexion et une bonne dose de planification. Mais avant de migrer votre réseau NT actuel vers Windows 2000, il vous faut comprendre les forces et faiblesses du nouvel OS. Cet article devrait vous aider à  y voir plus clair.

Windows 2000 : 10 raisons de migrer, 10 raisons d’attendre

1.
Vous n’avez pas le choix

Que cela vous plaise ou non, Windows 2000 est désormais disponible. Comme le chiffre
d’affaires de Microsoft dépend de la migration de la base installée de Windows
NT vers Windows 2000, l’éditeur cessera à  terme de supporter NT 4.0. Les alternatives
à  la migration vers Windows 2000 qui s’offrent à  vous sont donc limitées : vous
pouvez continuer à  utiliser NT 4.0 sans plus de correction de bugs ou de problèmes
de sécurité, ou perdre vos investissements réalisés avec NT et installer Unix
ou Linux.

2.
Sécurité Kerberos

Kerberos est un protocole d’authentification réseau développé par le MIT (Massachussets
Institute of Technology) pour transmettre des données sur les réseaux non sécurisés.
Kerberos et Active Directory sont les deux technologies qui rendent Windows 2000
très différent de Windows NT. Kerberos présente de nombreux avantages sur NT LAN
Manager (NTLM), le protocole d’authentification de Windows NT.
Un des principaux avantages réside dans la faculté de Kerberos à  gérer les approbations
transitives, ce que ne sait pas faire NT 4.0. Pour expliquer simplement les approbations
transitives, disons que si vous faites confiance à  Jean et que ce dernier fait
confiance à  Paul, vous faites confiance à  Paul. Cette fonction de Kerberos permet
à  Windows 2000 de supporter les arbres et forêts de domaines.
Un autre point fort de Kerberos est l’authentification mutuelle, qui permet aux
serveurs et clients de vérifier l’authenticité de leurs identités respectives.
Cette fonction permet d’éviter les attaques de type  » man in the middle « , auxquelles
NT 4.0 était exposé lorsqu’un système pouvait se faire passer pour un serveur.

3.
Infrastructure à  clé publique

Windows
2000 offre des fonctions de sécurité via une infrastructure à  clé publique (PKI).
Une PKI est un système faisant appel à  des certificats numériques et à  une autorité
de certification (AC) qui, comme Kerberos, permet aux deux acteurs d’une transaction
de s’authentifier mutuellement et de chiffrer la transaction. La PKI est le système
de sécurité le plus adapté à  Internet. Il est donc très utile pour le commerce
électronique entre sociétés. Bien que le concept de PKI ne soit pas encore totalement
mature, son inclusion dans Windows 2000 donne une idée de l’intégration étroite
que l’on peut attendre entre la sécurité, le chiffrement et les applications de
gestion.

4. Fonctions SOHO

Microsoft
a concentré le feu de sa communication sur le fait que Windows 2000 était un OS
d’entreprise, capable de monter en charge et de supporter jusqu’à  32 processeurs.
Mais Windows 2000 présente également des avantages significatifs pour la PME ou
les environnements de type SOHO (small office/home office). Le système d’exploitation
offre un bon support des routeurs et comporte une interface d’accès commuté à 
la demande. Ainsi, le trafic routé vers une interface de modem lance automatiquement
un appel du modem vers l’ISP. Les fonctions telles que le partage de connexion
Internet de Windows 2000 Server et Professional, permettent à  plusieurs utilisateurs
du réseau d’utiliser la connexion Internet du système. Le partage de connexion
Internet utilise la traduction d’adresses réseau dans laquelle le routeur (ici
le système Windows 2000) gère le trafic entre le réseau local et Internet, et
regroupe le trafic des multiples noeuds locaux sur une seule adresse IP. Ainsi,
l’ISP considère plusieurs utilisateurs d’un réseau local comme un seul utilisateur
(très occupé).

5.
Orientation Entreprise

Microsoft
concentre toute son énergie au marché de l’entreprise nécessitant des capacités
de montée en charge considérables et des serveurs critiques. Windows 2000 comporte
des améliorations importantes en matière de multiprocessing qui permettent à  l’OS
de supporter plus de 4 processeurs avec une linéarité des performances accrue
par rapport à  Windows NT 4.0. En outre, Windows 2000 Datacenter peut entrer en
concurrence avec les systèmes Unix qui supportent 32 processeurs et jusqu’à  64
Go de mémoire physique.

Windows
2000 Datacenter peut concurrencer les systèmes Unix qui supportent 32 processeurs
et jusqu’à  64 Go de mémoire physique

Téléchargez gratuitement cette ressource

Guide de Services Cloud Managés

Guide de Services Cloud Managés

Accélérer votre transformation digitale, protéger et sécuriser vos environnements Cloud avec les offres de support, d'accompagnement et de services managés. Découvrez le TOP 3 des Services Managés pour accompagner la transformation de vos environnements Cloud, gagner en agilité et en sécurité dans un monde d'incertitudes.

Tech - Par iTPro.fr - Publié le 24 juin 2010