> Tech > Windows 2000 DataCenter : Microsoft vise la cour des grands

Windows 2000 DataCenter : Microsoft vise la cour des grands

Tech - Par iTPro.fr - Publié le 24 juin 2010
email

par Greg Todd
Windows 2000 DataCenter Server, le système d'exploitation le plus puissant proposé dans la famille Windows 2000, a été conçu par Microsoft pour répondre à  la demande de grands systèmes du type mainframes avec une disponibilité supérieure et d'énormes capacités de montée en charge. Jusqu'ici, Windows 2000 et son prédécesseur, Windows NT 4.0 ne pouvaient pas concurrencer les grandes implémentations d'UNIX. Avec DataCenter, Microsoft veut entrer dans la cour des grands en exploitant les plus gros et les plus puissants systèmes jamais construits pour Windows. Comment décrire Windows 2000 DataCenter Server ? Disons que c'est Windows 2000 Advanced Server, plus le Service Pack 1 (SP1), plus un certain nombre d'autres fonctions supportées seulement par certains OEM, sur des matériels testés et approuvés. DataCenter s'accompagne d'un support technique en option, assuré à  la fois par les OEM et Microsoft. Ces fonctions supplémentaires améliorent les capacités de montée en charge, la disponibilité et l'administrabilité de Windows 2000. De plus, les exigences particulières en matière de certification et de support technique concernant Windows 2000 DataCenter Server différencient encore plus ce système d'exploitation du reste de la famille de serveurs Windows 2000. Le Tableau 1 compare DataCenter Server avec Windows 2000 Advanced Server et Windows 2000 Server.

Windows 2000 DataCenter : Microsoft vise la cour des grands

Avec DataCenter, Microsoft a fait nettement progresser les capacités de montée
en charge de Windows 2000. DataCenter reprend toutes les astuces améliorant l’évolutivité
de Windows 2000 Server et Windows 2000 Advanced Server, plus un certain nombre
de nouveautés encore peu connues.

Pour Microsoft la sortie de DataCenter est l’occasion de plusieurs  » premières
« , comme, par exemple, la capacité de supporter jusqu’à  32 processeurs dans une
seule machine. C’est là  le pivot de la stratégie de montée en puissance de la
famille de serveurs Windows 2000.

La licence Windows NT Server 4.0 Edition Entreprise peut couvrir des systèmes
comprenant jusqu’à  huit processeurs SMP, bien que les serveurs à  quatre ou six
processeurs offrent de meilleurs rapports prix/performances. Microsoft a considérablement
amélioré les capacités de montée en charge dans toutes la famille de serveurs
Windows 2000 et tout particulièrement dans DataCenter. Les systèmes supportant
32 processeurs, tels que l’ES7000 d’Unisys commencent à  se répandre et les utilisateurs
peuvent mieux se rendre compte des avantages de l’évolutivité de Windows 2000.

Microsoft a optimisé de plusieurs manières le coeur de Windows 2000 pour atteindre
une meilleure linéarité du SMP. Il s’agit notamment d’une augmentation du parallélisme
combinée à  une diminution des sérialisations, et d’améliorations des fonctions
de base telles que les performances des E/S, les pilotes de périphériques et les
performances des piles TCP/IP.

Windows 2000 offre davantage de granularité par processeur que NT 4.0, pour les
pools et les listes systèmes. Chaque processeur a des listes de contrôle (dites
look-aside lists) paginées et non paginées pour l’allocation de la mémoire, des
pools de threads et des ports d’exécution des E/S.
D’autres améliorations tiennent, notamment, à  une plus grande utilisation des
fibres (c’est-à -dire des threads très légers) pour réduire les coûts de mémoire
et de changements de contexte des applications qui utilisent les fibres, et à 
une utilisation réduite des verrouillages du nombre de Page Frame, obtenue en
agrandissant de moitié l’adresse virtuelle de la mémoire cache et en mettant en
oeuvre un nouvel algorithme consistant à  détecter les frames utilisées le moins
récemment).

Microsoft a conçu Windows 2000 pour le SMP dès la conception du noyau. Les avantages
sont multiples : plus grande linéarité du SMP (en effet, les performances s’améliorent
au fur et à  mesure que des processeurs sont ajoutées), sans le phénomène de plateau
après quatre ou six CPUque l’on observe dans Windows NT 4.0), meilleures capacités
d’affinité des CPU (certains process peuvent être associés avec une CPU spécifique,
ce qui peut améliorer les performances en réduisant le temps-système consommé
pour le changement de contexte, lorsque Windows 2000 déplace un process d’une
CPU à  une autre), et des prix plus performants quand on ajoute des CPU. Le bonus
de la tranche quatre-six processeurs de NT Server 4.0 est définitivement dépassé.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Comment sécuriser la Digital Workplace ?

Comment sécuriser la Digital Workplace ?

Avec le recours généralisé au télétravail, les entreprises ont ouvert davantage leur SI. En dépit des précautions prises, elles ont mécaniquement élargi leur surface d’exposition aux risques. Découvrez 5 axes à ne pas négliger dans ce Top 5 Sécurité du Télétravail.

Tech - Par iTPro.fr - Publié le 24 juin 2010