> Tech > 3) Changements apportés à  la MMC

3) Changements apportés à  la MMC

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

a. Gestion des boîtes aux lettres et accès
Avant l’application du SP1, il était fastidieux de créer de nombreuses boîtes aux lettres car il fallait les créer les unes après les autres. La MMC modifiée par le SP1 permet de sélectionner plusieurs utilisateurs et de créer l’ensemble des

3) Changements apportés à  la MMC

boîtes aux lettres en une seule opération. Il est parfois nécessaire de donner des droits à des utilisateurs sur d’autres boîtes aux lettres qui ne leur appartiennent pas. C’est le cas des droits « Send As » et « Full Access ». Ces droits sont par exemple utiles lorsque vous devez ouvrir la boîte aux lettres d’un utilisateur pour extraire les messages après une restauration. La nouvelle MMC permet d’attribuer ces droits alors qu’auparavant, il fallait passer par des commandes Powershell. Voir Figure 4. Il arrivait parfois qu’un déplacement de boîte aux lettres depuis Exchange 2000 ou Exchange 2003 vers Exchange 2007 échoue. Avec le SP1, l’assistant de déplacement de boîtes aux lettres permet de déplacer les boîtes sans les règles.

b. Intégration de la gestion des clusters
Si vous avez déployé des clusters MSCS pour augmenter la disponibilité de votre messagerie Exchange 2007, vous aviez l’habitude de manipuler la MMC Exchange 2007 pour gérer la configuration d’Exchange et la MMC MSCS pour la partie configuration et gestion du service et ressources cluster. Avec le SP1, une partie de la gestion des ressources cluster Exchange est directement visible dans la MMC Exchange 2007. Lorsque vous ouvrez les propriétés d’un serveur Exchange ayant le rôle MBX, un nouvel onglet est disponible. Cet onglet permet de configurer certaines valeurs liées aux clusters CCR ou permet de visualiser l’état du cluster Exchange SCC ou CCR. Toujours dans les propriétés, mais cette fois au niveau du groupe de stockage, et uniquement sur les clusters CCR, il est possible de visualiser l’état de la réplication du groupe de stockage afin de vérifier que le fonctionnement du CCR est actif. Ces informations n’étaient auparavant, disponibles qu’en lançant des commandes Powershell. Voir Figure 5.

Côté gestion du cluster, vous pouvez maintenant déplacer, arrêter ou démarrer un CMS (autrefois appelé « Exchange Virtual Server ») en sélectionnant directement le serveur Exchange dans la MMC et en utilisant la partie droite de la MMC (actions). La gestion des « Cluster Continuous Replication » n’a pas été oubliée : vous pouvez gérer les groupes de stockage d’un serveur CCR. Les actions correspondant aux commandes Powershell Suspend- StorageGroupCopy et Resume- StorageGroupCopy sont disponibles que vous lanciez la MMC sur le noeud actif ou passif du CCR. Par contre, l’équivalent de la commande Restore-StorageGroupCopy n’est disponible que si vous lancez la MMC sur le noeud actif. De même pour l’équivalent de la commande Update-StorageGroup Copy qui n’est disponible que si la MMC est exécutée sur le noeud passif du cluster CCR.

c. Exportation d’objets
Le SP1 permet d’exporter sous forme de CSV ou texte, n’importe quelle liste d’objet telle qu’elle est visualisée dans la MMC.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Comment cerner la maturité digitale de votre entreprise ?

Comment cerner la maturité digitale de votre entreprise ?

Conçu pour les directions IT et Métiers, ce guide vous permettra d'évaluer précisément vos processus de communication client, d'identifier vos lacunes et points d'inflexion pour établir un plan d’actions capable de soutenir durablement votre évolution. Bénéficiez maintenant d'une feuille de route complète.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010