> Tech > 3ème critère : Le type de service client (3)

3ème critère : Le type de service client (3)

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Exchange ActiveSync
Exchange ActiveSync est intégré dans la CAL Exchange Standard, et donc, de ce fait est utilisable avec tout périphérique pouvant l’exploiter. Néanmoins, pour qu’une société tierce puisse l’utiliser, Microsoft conclut un agrément de licence dont les termes (mais pas les tarifs, car rien n’est standard) sont

3ème critère : Le type de service client (3)

indiqués ici : http://www.microsoft.com/about/legal/intellectualproperty/protocols/easp.mspx. La possibilité de refacturer ou non ce service à l’utilisateur du périphérique utilisant la licence ActiveSync accordée à la société dépend donc de celle-ci, et on trouve les deux comportements : Certaines vous l’offre, d’autres vous le font payer comme un service à valeur ajoutée.

Accéder à sa boîte aux lettres depuis Internet
Parce que de nombreux sites sur Internet utilisent Windows Server pour l’hébergement, vous pensez sans doute que vous n’avez pas besoin de licences CAL Windows pour vos utilisateurs qui accèdent uniquement au travers de l’Internet à leur boîte aux lettres via OWA, OMA ou Outlook Anywhere. D’une certaine façon, cela est vrai, Microsoft n’a jamais requis d’acheter des licences pour permettre aux utilisateurs extérieurs d’accéder à des sites web hébergés sur un serveur Windows.

Toutefois, si vous consultez le guide Microsoft’s Windows Server 2003 CAL Overview (http://www.microsoft.com/windowsserver2003/howtobuy/licensing/caloverview. mspx), il est clairement indiqué qu’il n’est pas nécessaire de disposer d’une licence pour les utilisateurs qui utilisent un service Web sous Windows tant qu’ils ne sont pas authentifiés. Malheureusement, OWA, OMA et Outlook Anywhere nécessitent une authentification de l’utilisateur, et dans ce cas, il est nécessaire de disposer du nombre de licences requises sur le serveur Windows hébergeant le rôle CAS.

Clients Exchange et Microsoft Office System 2007

En pratique, si le client de messagerie que vous utilisez ne nécessite pas de licence supplémentaire, vous pourrez utiliser en toute légalité les fonctionnalités d’Exchange Server. Cela inclut n’importe quel protocole POP3, IMAP4, SMTP, MAPI, ActiveSync, HTTP(S), etc. Mais peut-être vous voudrez vous profiter du client le plus riche pour tirer un meilleur parti des fonctionnalités de messagerie : Outlook 2007. Ce produit n’est disponible que comme une composante de Microsoft Office System 2007, package logiciel qui se décline en pas moins de 8 versions, et qui n’intègre pas toutes le client de messagerie Outlook 2007. Microsoft Office System 2007.

Il sera également nécessaire d’acquérir une licence produit Office System 2007, celle-ci n’étant pas comprise dans le modèle de licence pour Exchange Server. Donc, Office System est déclinée en 8 versions. Toutefois, seules 4 d’entre elles contiennent Outlook 2007 : Microsoft Office Basic 2007, Microsoft Office Standard 2007, Microsoft Office Professional Plus 2007, Microsoft Office Enterprise 2007.

Pour plus d’information sur les différentes versions : http://office.microsoft.com/en-us/suites/FX1016 35841033.aspx. Si vous comptez utiliser Exchange Server 2007 et Office Communications Server 2007, la seule version possédant les deux clients (Outlook et Communicator) est Microsoft Office Entreprise 2007.

Note: Sachez que pour simplifier, les noms des distributions sont différents en français et en anglais. A vous de retrouver par exemple à quelle version correspond la très française Microsoft Office PME 2007 ☺.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Guide de Services Cloud Managés

Guide de Services Cloud Managés

Accélérer votre transformation digitale, protéger et sécuriser vos environnements Cloud avec les offres de support, d'accompagnement et de services managés. Découvrez le TOP 3 des Services Managés pour accompagner la transformation de vos environnements Cloud, gagner en agilité et en sécurité dans un monde d'incertitudes.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010