> Sécurité > 42 % des entreprises françaises ne disposent

42 % des entreprises françaises ne disposent

Sécurité - Par iTPro.fr - Publié le 25 juillet 2016
email

42 % des personnes interrogées au sein des PME dans le monde estiment que les « cryptomalwares » constituent l’une des plus graves menaces auxquelles elles ont été confrontées l’année dernière (1).

42 % des entreprises françaises ne disposent

Le nombre d’attaques lancées contre les entreprises en 2015-2016 a été multiplié par six par rapport à 2014-2015, passant de 27 000 à 158 000 cas (2). Les « rançongiciels » ont tenté de crypter les données d’un utilisateur professionnel B2B sur dix.

Les chiffres à retenir 

– 1 crypto-ransomware sur 10 dans le monde cible les entreprises 

– 39% des entreprises s’inquiètent davantage de la sécurité des infrastructures de leurs partenaires tiers que de la leur (41% en France) 

– 52% des entreprises anticipent que leur sécurité va été compromise à un moment ou à un autre, et qu’elles doivent se préparer à cette éventualité (43% en France) 

– 38% des entreprises considèrent ne pas disposer de suffisamment d’informations  ‘cyber intelligence’ concernant les menaces qui les visent

– 35% des entreprises françaises pensent avoir été ciblées par des cyber attaques

– Moins d’une entreprise sur deux est 100% sûre que son réseau n’est pas piraté (41,4% dans le monde  et 36% en France)

(1) IT Security Risks 2016 réalisée par Kaspersky Lab et B2B International

(2) Eude de Kaspersky Lab à l’aide des données traitées par son réseau dédié à la sécurité des informations KSN (Kaspersky Security Network).

Téléchargez gratuitement cette ressource

Guide de Survie aux Incidents IT

Guide de Survie aux Incidents IT

Découvrez le Top 100 des termes essentiels à une communication claire et précise lors d'un incident informatique. Classés en fonction des 5 phases du cycle de vie des incidents, ce guide de survie exclusif a été créé pour améliorer la communication de crise des équipes IT. Un Must Have !

Sécurité - Par iTPro.fr - Publié le 25 juillet 2016