> Tech > 5 Conclusion

5 Conclusion

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Pour conclure, je dirais que l’intégration de System Center Data Protection Manager dans une architecture de messagerie Exchange, se fait de manière très simple et permet une réelle protection de vos bases de données ! La simplicité de l’interface de DPM 2007, permet en quelques minutes de pouvoir y évoluer

5 Conclusion

en toute sérénité. L’automatisation des tâches via des scripts PowerShell est un plus indéniable.

Ce qu’il faut retenir de la protection d’Exchange avec DPM c’est que vous avez un système de sauvegarde avec très peu de pertes, maximum 15 minutes, ce qui permet d’obtenir un taux de restauration possible proche des 99%. Votre messagerie (souvent critique) est ainsi sauvegardée en temps réel sans pour autant surcharger les serveurs Exchange grâce au processus de VSS notamment.

Ce que l’on peut souhaiter dans les prochaines versions est la possibilité de sauvegarder les paramètres de configuration de votre serveur Exchange directement à partir de DPM afin de faciliter la restauration totale (en repartant de zéro), en cas de défaillance importante d’un serveur.

Téléchargez cette ressource

Guide de Threat Intelligence : quand, quoi et comment ?

Guide de Threat Intelligence : quand, quoi et comment ?

La Threat Intelligence (TI) rassemble des données, des informations et des analyses détaillées, dans le but de fournir aux RSSI des informations pertinentes, précises et exploitables pour lutter contre les attaques et d'autres problèmes liés à la cybersécurité. Découvrez dans ce Guide comment maximiser les bénéfices de la TI pour votre organisation.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010