> Tech > A propos des fichiers journal

A propos des fichiers journal

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

A propos des fichiers journal, le programme NTBackup de Win2K présente une autre étrangeté. Si vous vous attendez à  ce que les fichiers log soient faciles à  trouver, sachez que Microsoft les a mis dans un dossier caché à  l'intérieur d'un dossier caché, à  l'intérieur d'un dossier caché. Chaque fois

que
vous créez une sauvegarde, NTBackup
crée un fichier journal nommé backupnn.
log, où nn peut aller de 0 à  10.
NTBackup ne garde que les dix derniers
logs, en faisant tourner les
nombres et en remplaçant les anciens
journaux si nécessaire. On peut visualiser
les journaux en démarrant l’application
GUI Backup et en choisissant
Tools/Reports, ou bien on peut trouver
les fichiers dans Documents and
Settings\username\LocalSettings\Appli
cation Data\Microsoft\Windows NTNtbackup\Data (où username est le
nom d’utilisateur de la personne
l’origine de la sauvegarde). Cependant,
si vous utilisez at.exe pour planifier la
sauvegarde, les journaux vont dans
Documents and Settings\Default
User\Local Settings\Application DataMicrosoft\Windows NT\Ntbackup\Data

Enfin, indiquez le lecteur de bande servant à  la sauvegarde. Bien qu’il n’y
ait généralement qu’un lecteur de
bande, il faut quand même le spécifier.
Contrairement à  NTBackup de NT,
l’utilitaire de Win2K délègue le
contrôle du lecteur de bande à  un
sous-système, appelé RSM (Remote
Storage Manager). Et la façon dont
RSM gère le lecteur de bande a un effet
secondaire : la syntaxe est différente
selon que l’on ordonne à  NTBackup
d’écraser les données sur la bande ou
de les ajouter à  une sauvegarde. Pour
demander à  NTBackup d’écraser les
données, on utilise :
ntbackup backup @c:\files.bks /v:yes /hc:on /m differential /l:f /p « [tapetype] » /um

où le commutateur /p indique que l’on
veut utiliser le média provenant du
pool de média, et tapetype est une
description du lecteur de bande
(DLT, 4 millimètres – mm – DDS, par
exemple). Le commutateur /um ordonne
à  NTBackup de trouver le premier
média disponible du type spécifié,
de le formater et de l’utiliser pour
la sauvegarde.

Pour déterminer le type de votre
bande, commencez – si vous n’avez
fait cela auparavant sur votre système –
par démarrer Backup (cliquez sur
Start, Programs, Accessories, System
Tools, Backup) puis fermez-le. Ensuite,
faites un clic droit sur My Computer,
sélectionnez Manage et naviguez
jusqu’à  Storage\Removable StorageMedia Pools\Backup. Vous devriez voir
un ou plusieurs dossiers et l’un des
noms de ces dossiers est votre type de
bande. Mon système, par exemple, a
un dossier nommé DLT sous Backup.
S’il n’y a pas de dossier sous Backup,
RSM n’a pas de driver pour votre lecteur
de bande.

Par conséquent, si j’ai une bande
DAT de 4 millimètres dont le type apparaît apparaît
comme 4mm DDS, j’utiliserai la
commande suivante pour demander à 
NTBackup d’effacer ce qui se trouve
sur la bande et de faire une sauvegarde
complète de mes fichiers :
ntbackup backup @c:\files.bks
/v:yes /hc:on /m normal /l:f /p « 4mm DDS » /um

Je mettrai cette commande dans
mon fichier batch et ordonnerai à 
at.exe d’exécuter ce fichier batch
chaque lundi matin.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Cybersécurité sous contrôle à 360°

Cybersécurité sous contrôle à 360°

Avec Cloud in One, les entreprises ne gagnent pas uniquement en agilité, en modernisation et en flexibilité. Elles gagnent également en sécurité et en résilience pour lutter efficacement contre l’accroissement en nombre et en intensité des cyberattaques. Découvrez l'axe Cybersécurité de la solution Cloud In One.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010