> Tech > Administration et Création

Administration et Création

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Il reste une dernière partie que nous n'avons pas encore abordée dans cet article, c'est l'administration et la création. En effet, ces deux volets ne sont pas directement disponibles dans le menu de gauche, mais sont représentés uniquement par deux petites icônes en bas de la console ou

Administration et Création

par le menu du haut dans la section Atteindre. Voici l’arborescence complète de la section administration.

Elle est composée de 5 parties :

• Gestion des périphériques
 • Paramètres
• Sécurité
• Pack d’administration
• Notification Nous allons maintenant détailler chacune d’elle.

Gestion des périphériques :
Nous retrouvons dans cette section, l’ensemble des périphériques de notre réseau qui sont surveillés par notre System Center Essentials. Ces périphériques sont classés en trois catégories : Gérés par agent (c’est notre cas, c’est à dire qu’un agent Essentials tourne sur ses machines, afin de faciliter le contact avec le serveur, et de faire remonter de nombreuses informations), Gestion en attente et pour finir Périphérique réseau. Cette dernière est très intéressante car il est en effet possible de surveiller l’état de nos routeurs et de nos switchs…

Paramètres :
Cette grande section regroupe à elle seule de nombreuses options. La première chose que vous pouvez définir ici c’est la fréquence des pulsations. C’est à dire le nombre de secondes entre chaque contact entre le client et le serveur Essentials. Par défaut le temps est de 60 secondes.

Ensuite dans la partie Général, le premier élément important est le Nettoyage de la base de données. En effet celle-ci peut très vite devenir très imposante, étant donné le nombre d’informations qui est remonté, bien évidemment tout dépend également du nombre de clients et serveurs que vous surveillez. Par défaut tout est nettoyé tous les 7 jours. Bien évidemment ce paramètre est modulable… Pensez à sauvegarder votre base car une fois les éléments effacés, impossible de revenir en arrière.

 La partie suivante Notification permet de configurer tous les paramètres possibles liés à une notification en cas d’alerte ou tout simplement de rapport. Celle-ci peut s’effectuer soit par mail classique à l’aide d’un serveur SMTP (le serveur de Windows 2003 suffit largement), ou SMS ou même encore via messagerie instantanée.

La partie Confidentialité vous permet de choisir si vous désirez participer au programme d’amélioration du produit proposé par Microsoft. Vous pouvez également faire en sorte que les rapports d’erreurs soient envoyés. La partie Rapport, permet uniquement de modifier l’URL (HTTP ou HTTPS) ainsi que l’adresse du serveur responsable des rapports. Enfin la partie Utilisateurs permet d’ajouter des personnes ayant des droits de gestion sur la console. La partie de gestion des mises à jour quant à elle, est une section qui permet de modifier tout ce qui touche à la gestion des mises c’est à dire au serveur WSUS.

Tout d’abord la possibilité de changer l’adresse (si besoin est) du serveur proxy. Ensuite de choisir quels types de produit et type de mises à jours le logiciel doit télécharger. Ensuite la langue des mises à jour (très important pour ne pas surcharger la base). Enfin on retrouve la planification des synchronisations (une fois par semaine généralement), ainsi que les paramètres d’approbation automatiques.

Enfin dans la partie Serveur nous retrouverons la première section :
Pulsation permettant de définir au bout de combien de pulsation ratées le serveur d’administration effectue un ping pour tester la connectivité. Par défaut le nombre est de 3. Au niveau de la section Sécurité, il est indiqué que par défaut l’installation manuelle d’agent sur les machines afin de se faire administrer par le serveur SCE est interdite.

Le paramètre suivant :
Détection planifiée, permet de spécifier au serveur SCE de scanner le réseau (le domaine auquel appartient le serveur) afin de détecter de nouvelles machines et d’installer les agents. Par défaut l’heure est de 3h du matin. Le dernier paramètre très intéressant permet de recevoir tous les jours un rapport d’intégrité du serveur, avec toutes les alertes, mises à jour, logiciels, inventaires. Il suffit de rentrer son adresse ainsi que le nom du serveur SMTP.

Sécurité :
Il s’agit de tous les comptes qui vont être utilisés par le serveur afin d’effectuer de nombreuses tâches comme installer les agents, récupérer les événements, déclencher les alertes, surveiller les machines.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Sécurité Office 365 : 5 erreurs à ne pas commettre

Sécurité Office 365 : 5 erreurs à ne pas commettre

A l’heure où les données des solutions Microsoft de Digital Workplace sont devenues indispensables au bon fonctionnement de l’entreprise, êtes-vous certain de pouvoir compter sur votre plan de sécurité des données et de sauvegarde des identités Microsoft 365, Exchange et Teams ? Découvrez les 5 erreurs à ne pas commettre et les bonnes pratiques recommandées par les Experts DIB France.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010