> Tech > Algorithmes tierce partie (plug-in)

Algorithmes tierce partie (plug-in)

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Les sept algorithmes de Microsoft constituent des outils extrêmement performants, mais ils peuvent ne pas vous donner le type de schémas de connaissance ou de prédiction dont vous avez besoin. Si tel est le cas, vous pouvez développer un algorithme personnalisé et l’héberger sur le serveur Analysis Server. Pour s’intégrer

Algorithmes tierce partie (plug-in)

à votre infrastructure de data mining, votre algorithme doit mettre en oeuvre cinq interfaces COM principales :

1. L’interface algorithme factory (fabrique d’algorithmes) est responsable de la création et de la suppression des instances d’algorithmes.
2. L’interface metadata assure l’accès aux paramètres de l’algorithme.
3. L’interface algorithm est chargée d’apprendre les modèles de mining et d’effectuer des prédictions à partir de ceuxci.
4. L’interface persistence prend en charge l’enregistrement et le chargement des modèles de mining.
5. L’interface navigation assure l’accès au contenu de ces modèles.

Certaines de ces interfaces sont élaborées et il est nécessaire de se familiariser avec celles-ci, mais des modèles de mise en oeuvre sont disponibles dans la section Tutorials and Samples (tutoriels et exemples) de la documentation en ligne de SQL Server 2005. Après avoir mis en oeuvre et enregistré votre algorithme en tant qu’objet COM, il est très facile de le lier au serveur Analysis Server en ajoutant juste quelques lignes à la configuration du serveur.
Une fois l’algorithme prêt et lié, sa fonctionnalité devient immédiatement disponible par le biais des outils proposés dans Business Intelligence Development Studio et SQL Server Management Studio. Analysis Server traite le nouvel algorithme comme s’il était natif et prend en charge les requêtes et accès aux objets.

Téléchargez gratuitement cette ressource

IBMi et Cloud : Table ronde Digitale

IBMi et Cloud : Table ronde Digitale

Comment faire évoluer son patrimoine IBMi en le rendant Cloud compatible ? Comment capitaliser sur des bases saines pour un avenir serein ? Faites le point et partagez l'expertise Hardis Group et IBM aux côtés de Florence Devambez, DSI d'Albingia.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010