> Tech > Amazon Web Services et l’intégration des environnements Microsoft

Amazon Web Services et l’intégration des environnements Microsoft

Tech - Par iTPro - Publié le 18 juillet 2014
email

Peut-être, lors de votre recherche de fournisseurs, voudrez-vous évaluer d'autres solutions que celles de Microsoft avant de faire votre choix ?

Amazon Web Services et l’intégration des environnements Microsoft

Vous pourrez déjà malheureusement rayer Google Cloud Engine de la liste des prétendants. En effet, ce dernier n’a pas souhaité pour le moment ouvrir une passerelle avec le monde Microsoft et acquérir une licence SPLA. Donc, avec eux, impossible de déployer un serveur Windows Server, et encore moins de s’intégrer à votre environnement.

Toutefois, de nombreux fournisseurs ont fait des efforts dans l’hybridation des services qu’ils offrent avec l’intégration des environnements Microsoft. Prenons par exemple le cas d’Amazon Web Services : on trouve l’ensemble des composants :

• Le support d’ADFS, permettant à vos administrateurs de gérer les environnements en utilisant leur identité Active Directory.

• Le support de PowerShell (voir figure 2), de manière à manipuler vos environnements directement depuis une ligne de commande ou un script.

(((IMG7029)))

• L’intégration avec System Center Operations Manager (voir figure 1), au travers de la fourniture du management pack, vous permettant de surveiller vos VM chez le fournisseur de la même manière que vos instances on premises.

(((IMG7030)))

• La capacité de tirer un lien fibre entre votre environnement et le fournisseur ou d’utiliser un VPN tiers ou voir même à partir d’un simple serveur Windows.

• La possibilité d’importer ou d’exporter vos machines virtuelles vers ou depuis l’environnement du fournisseur à froid, à chaud pour un environnement VMware ou en live migration ou plan de recouvrement avec un outil tiers comme CA ArcServe r16 High Availability Failover to Cloud.

• La possibilité d’utiliser vos licences (ou BYOL – Bring Your Own License) sur l’environnement au travers de l’accord Microsoft License Mobility (éligible si vous êtes sur des contrats de licences en volume – Microsoft Volume Licence – et avec la Software Assurance) ou d’utiliser des licences payées à la consommation (à l’heure entamée) avec le programme Service Provider License Agreement.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Comment sécuriser la Digital Workplace ?

Comment sécuriser la Digital Workplace ?

Avec le recours généralisé au télétravail, les entreprises ont ouvert davantage leur SI. En dépit des précautions prises, elles ont mécaniquement élargi leur surface d’exposition aux risques. Découvrez 5 axes à ne pas négliger dans ce Top 5 Sécurité du Télétravail.

Tech - Par iTPro - Publié le 18 juillet 2014