> Tech > Aspect n° 2 : SharePoint s’intègre étroitement à  AD

Aspect n° 2 : SharePoint s’intègre étroitement à  AD

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Tout comme Exchange, SharePoint tire parti d’Active Directory (AD) pour les comptes d’utilisateur et l’authentification. Vous pouvez réemployer les groupes déjà définis dans AD afin de contrôler l’accès aux ressources dans SharePoint. Par exemple, vous disposez peut-être déjà d’un groupe de sécurité AD HRStaff qui vous permet de contrôler l’accès

Aspect n° 2 : SharePoint s’intègre étroitement à  AD

aux documents des ressources humaines sur le serveur de fichiers et en tant que liste de distribution (DL) dans Exchange. Supposons que vous créiez une nouvelle liste d’annonces sur votre site SharePoint afin que le personnel des ressources humaines puisse diffuser auprès du personnel les postes à pourvoir en interne. Vous pouvez employer le même groupe AD HRStaff afin de permettre l’accès à la liste d’annonces par les employées du département des ressources humaines.

Néanmoins, même si Exchange gère à la fois les groupes de sécurité et de distribution à partir d’AD, SharePoint vous permet uniquement d’employer des groupes de sécurité. Il est impossible de faire appel aux groupes de distribution (DG) pour contrôler l’accès aux ressources SharePoint. De toute façon, je vous conseille d’utiliser les groupes de sécurité car seuls ceux-ci permettent de contrôler l’accès aux objets (par ex., fichiers, dossiers, ressources SharePoint, tables SQL Server) et Exchange est heureux de distribuer des courriers électroniques aux membres de chacun des deux types de groupes.

Téléchargez gratuitement cette ressource

IBMi et Cloud : Table ronde Digitale

IBMi et Cloud : Table ronde Digitale

Comment faire évoluer son patrimoine IBMi en le rendant Cloud compatible ? Comment capitaliser sur des bases saines pour un avenir serein ? Faites le point et partagez l'expertise Hardis Group et IBM aux côtés de Florence Devambez, DSI d'Albingia.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010